Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Soutien conséquent de l’UE aux efforts de l’État

Un communiqué conjoint de l’Union européenne (UE) et du Programme alimentaire mondial (Pam), publié hier, annonce le financement de deux projets pluriannuels au profit des familles et des communautés touchées notamment par les conflits persistants et la hausse des prix alimentaires.

Par

Publié jeudi 26 janvier 2023 à 07:46
Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Soutien conséquent de l’UE aux efforts de l’État

En effet, l’UE met à disposition 62,5 millions d’euros (soit près de 40 milliards de Fcfa) qui contribueront à renforcer la sécurité alimentaire, la nutrition et la résilience de 971.000 personnes dans plusieurs régions de notre pays. Il s’agit des Régions de Bandiagara, Douentza, Gao, Gourma Rharous, Koulikoro, Mopti, San, Ségou et Tombouctou. Ces projets pluriannuels sont mis en œuvre par le Pam, en collaboration avec le gouvernement du Mali.


Concrètement, les communautés des régions du Centre recevront une assistance alimentaire et nutritionnelle conditionnelle dans le cadre du programme quinquennal de résilience et de développement durable, tout en participant à des activités de renforcement de la résilience et de réhabilitation d’actifs communautaires visant à améliorer l’accès aux services de base.

«Nous sommes reconnaissants à l’UE pour son généreux financement qui nous aidera à étendre les filets de sécurité sociale aux communautés vulnérables et à accroître leurs moyens de subsistance, notamment par le biais d’activités génératrices de revenus pour les femmes», a déclaré Eric Perdison, représentant et directeur pays du Pam au Mali.

Grâce au Projet résilience et développement durable dans la zone agropastorale du Mali, les personnes déplacées, les organisations d’agriculteurs des communautés d’accueil vulnérables et d’autres petits producteurs à faible revenu recevront des équipements et une formation technique notamment sur la gestion des pertes après récolte. En outre, 15.000 enfants de moins de deux ans, ainsi que des femmes enceintes et des mères allaitantes, recevront des aliments nutritifs spécialisés dans le cadre du programme de prévention et de traitement de la malnutrition.

«L’Union européenne est pleinement engagée auprès des Maliennes et des Maliens dans les régions les plus vulnérables du Mali, comme à Gao. Nous agissons pour lutter contre le caractère chronique de l’insécurité alimentaire et en faveur de l’autonomie des ménages», a déclaré Bart Ouvry, ambassadeur de l’UE au Mali.

Selon la dernière analyse de la sécurité alimentaire du Cadre harmonisé, 1,2 million de personnes, soit environ 6% de la population totale de notre pays, auront un accès irrégulier à des aliments sains et nutritifs pendant la période de soudure (juin - août 2023).

Issa DEMBELE

Lire aussi : #Mali : Conduite de la Transition : Satisfecit de la communauté malienne au Sénégal

«On est hors du pays, mais on sait que les choses avancent dans le bon sens». C’est en ces termes que le président du Haut conseil des Maliens établis au Sénégal, Salia Coulibaly, a salué la dynamique en cours dans notre pays..

Lire aussi : Mali-Sénégal : Des opportunités à exploiter

Le nouveau président sénégalais partage la même vision que les autorités de la Transition sur le principe d’une coopération vertueuse, respectueuse et mutuellement avantageuse. En tout cas, le président du Conseil national de Transition (CNT), le colonel Malick Diaw, voit en lui un pana.

Lire aussi : #Mali : Destin fulgurant de Bassirou Diomaye Faye

De dauphin en prison à la tête de la magistrature suprême du Sénégal. Les choses sont allées très vite pour le 5è président du Sénégal qui, à dix jours du scrutin, était en prison où il a été choisi comme dauphin du populaire opposant politique Ousmane Sonko, alors privé de ses droi.

Lire aussi : #Mali :Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye installé dans ses fonctions

Le président du Conseil national de Transition a pris part à cette cérémonie d’investiture. Le colonel Malick Diaw conduisait une forte délégation comprenant notamment le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop et celui chargé des Maliens éta.

Lire aussi : #Mali : Marché financier de l’Umoa : Le Mali cherche 80 milliards de Fcfa

Lancé début mars sur le marché financier de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) pour un montant de 80 milliards Fcfa, l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne «état du Mali 6.50% 2024-2034» sera en principe clôturé ce 29 mars. La souscription pourra, en effet, être p.

Lire aussi : #Mali : Économie : Le vice-Président de la Banque mondiale séjourne au Mali

Le vice-président de la Banque mondiale, Région Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, entame aujourd’hui une visite de travail de trois jours au Mali en vue de consolider le partenariat entre son institution et le Mali..

Les articles de l'auteur

#Mali : Conduite de la Transition : Satisfecit de la communauté malienne au Sénégal

«On est hors du pays, mais on sait que les choses avancent dans le bon sens». C’est en ces termes que le président du Haut conseil des Maliens établis au Sénégal, Salia Coulibaly, a salué la dynamique en cours dans notre pays..

Par Issa DEMBELE


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:58

Mali-Sénégal : Des opportunités à exploiter

Le nouveau président sénégalais partage la même vision que les autorités de la Transition sur le principe d’une coopération vertueuse, respectueuse et mutuellement avantageuse. En tout cas, le président du Conseil national de Transition (CNT), le colonel Malick Diaw, voit en lui un panafricaniste.

Par Issa DEMBELE


Publié jeudi 04 avril 2024 à 09:25

#Mali : Destin fulgurant de Bassirou Diomaye Faye

De dauphin en prison à la tête de la magistrature suprême du Sénégal. Les choses sont allées très vite pour le 5è président du Sénégal qui, à dix jours du scrutin, était en prison où il a été choisi comme dauphin du populaire opposant politique Ousmane Sonko, alors privé de ses droits électoraux pour cinq ans..

Par Issa DEMBELE


Publié mercredi 03 avril 2024 à 09:13

#Mali :Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye installé dans ses fonctions

Le président du Conseil national de Transition a pris part à cette cérémonie d’investiture. Le colonel Malick Diaw conduisait une forte délégation comprenant notamment le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop et celui chargé des Maliens établis à l’extérieur, Mossa Ag Attaher.

Par Issa DEMBELE


Publié mercredi 03 avril 2024 à 09:11

#Mali : Marché financier de l’Umoa : Le Mali cherche 80 milliards de Fcfa

Lancé début mars sur le marché financier de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) pour un montant de 80 milliards Fcfa, l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne «état du Mali 6.50% 2024-2034» sera en principe clôturé ce 29 mars. La souscription pourra, en effet, être prolongée ou déplacée à la discrétion de l’Émetteur, après avis de l’Autorité des marchés financiers de l’Umoa..

Par Issa DEMBELE


Publié vendredi 29 mars 2024 à 08:33

#Mali : Économie : Le vice-Président de la Banque mondiale séjourne au Mali

Le vice-président de la Banque mondiale, Région Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, entame aujourd’hui une visite de travail de trois jours au Mali en vue de consolider le partenariat entre son institution et le Mali..

Par Issa DEMBELE


Publié lundi 19 février 2024 à 08:01

#Mali : Énergie : Le Niger va fournir du gasoil au Burkina Faso, au Mali et au Tchad

Un accord a été signé par les ministres chargés de l’Énergie de ces pays, à l’issue d’une réunion tenue samedi denier à Niamey.

Par Issa DEMBELE


Publié lundi 19 février 2024 à 07:50

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner