#Mali : Mme Konan Mariam Dicoh : L’ivoirienne sur la pièce de 25 Fcfa tire sa révérence

L’Ivoirienne, Mme Konan Mariam Dicoh, dont l’image est gravée sur la pièce de 25 Fcfa est décédée mercredi 5 juin à l’âge de 80 ans. L’information a été confirmée par plusieurs médias de son pays. La défunte était la première femme chimiste de Côte d’Ivoire.

Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:13
#Mali : Mme Konan Mariam Dicoh : L’ivoirienne sur la pièce de 25 Fcfa tire sa révérence

Selon plusieurs sources, Mme Konan Mariam Dicoh a obtenu son certificat d’études primaires au début des années 1960. Une période au cours de laquelle la majorité des jeunes filles se dirigeaient plutôt vers la formation de sage-femme ou de secrétaire, Mme Konan Mariam Dicoh a décidé de poursuivre ses études secondaires au lycée technique d’Abidjan dans la section chimie.

Le magazine Amina précise que dans cette section, il y avait seulement deux femmes. Et de poursuivre que c’est l’un de ses amis lycéens dans la section Arts et Métiers qui la prend spontanément en photo lors d’une de ses séances de travail. Le célèbre magazine ivoirien explique que la photo prise des années auparavant, a été publiée dans un livre sorti à l’occasion des célébrations du 10è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Ce livre «Côte d’Ivoire, 10 ans de progrès», cite-t-il, s’est retrouvé dans les locaux de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), qui choisit le portrait de Mariam Dicoh pour frapper la toute nouvelle pièce de 25 Fcfa.

Selon le magazine Amina, Mme Konan Mariam Dicoh s’était reconvertie dans la restauration. Dans un message publié sur son compte le 26 mai dernier à l’occasion de la fête des Mamans, son fils, Jean Luc Konan, président directeur général du groupe Cofina, avait rendu hommage à sa mère en ces termes : «Mariam Dicoh est un exemple de détermination et d’audace dans sa carrière entrepreneuriale. Cela fait plus de 50 ans qu’elle figure sur la pièce de 25 Fcfa, burette de chimiste à la main. Elle est également une des premières femmes armateurs du pays.» Il a salué son amour pour le travail et la persévérance.

Mohamed DIAWARA

Lire aussi : #Mali : Examen du #Brevet de technicien en santé : Une meilleure organisation

Les épreuves écrites de l’examen du Brevet de technicien (BT) en santé se poursuivent dans les 17 académies d’enseignement du pays. Bamako compte six centres d’examen. Notre équipe de reportage a fait, hier, le tour de quelques centres pour apprécier le déroulement de cet examen. Les .

Lire aussi : #Mali : Examen du Brevet de technicien en santé : 8.565 candidats inscrits

Cet examen se déroule dans 17 académies d’enseignement. Les postulants concourent dans les filières santé maternelle et infantile, laboratoire et pharmacie, ainsi que santé publique.

Lire aussi : #Mali : Assaïta Sall : La promesse du meilleur pour l’agroéconomie

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Ainsi, on pourrait qualifier la réussite exceptionnelle de la première expérience de la fondatrice de la start-up «Kodol», Assaïta Sall, à la Semaine du numérique..

Lire aussi : #Mali : Système de santé inclusif : La banque mondiale renforce la résilience

La Banque mondiale a approuvé un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 100 millions de dollars, environ un peu plus de 61 milliards de Fcfa..

Lire aussi : #Mali : La Journée panafricaine des femmes célébrée le 31 juillet prochain

«Des institutrices d’hier aux enseignantes d’aujourd’hui : les femmes à l’avant-garde de la refondation à travers l’Éducation », c’est le thème retenu pour l’édition 2024 de la Journée panafricaine des femmes..

Lire aussi : #Mali : Examen du baccalauréat : Beaucoup de changements depuis son adoption

Les examens de l’éducation ont démarré depuis quelques semaines. Celui du baccalauréat prend fin aujourd’hui. Notre équipe de reportage s’est intéressée à l’historique de cet examen qui retient le plus l’attention de nos concitoyens comme le soulignait récemment le Centre national.

Les articles de l'auteur

#Mali : Examen du #Brevet de technicien en santé : Une meilleure organisation

Les épreuves écrites de l’examen du Brevet de technicien (BT) en santé se poursuivent dans les 17 académies d’enseignement du pays. Bamako compte six centres d’examen. Notre équipe de reportage a fait, hier, le tour de quelques centres pour apprécier le déroulement de cet examen. Les candidats sont évalués en santé maternelle et infantile (SMI), laboratoire et pharmacie (LP) et santé publique (SP)..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:21

#Mali : Examen du Brevet de technicien en santé : 8.565 candidats inscrits

Cet examen se déroule dans 17 académies d’enseignement. Les postulants concourent dans les filières santé maternelle et infantile, laboratoire et pharmacie, ainsi que santé publique.

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:09

#Mali : Assaïta Sall : La promesse du meilleur pour l’agroéconomie

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Ainsi, on pourrait qualifier la réussite exceptionnelle de la première expérience de la fondatrice de la start-up «Kodol», Assaïta Sall, à la Semaine du numérique..

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 16:54

#Mali : Système de santé inclusif : La banque mondiale renforce la résilience

La Banque mondiale a approuvé un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 100 millions de dollars, environ un peu plus de 61 milliards de Fcfa..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 02 juillet 2024 à 17:02

#Mali : La Journée panafricaine des femmes célébrée le 31 juillet prochain

«Des institutrices d’hier aux enseignantes d’aujourd’hui : les femmes à l’avant-garde de la refondation à travers l’Éducation », c’est le thème retenu pour l’édition 2024 de la Journée panafricaine des femmes..

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 27 juin 2024 à 13:52

#Mali : Examen du baccalauréat : Beaucoup de changements depuis son adoption

Les examens de l’éducation ont démarré depuis quelques semaines. Celui du baccalauréat prend fin aujourd’hui. Notre équipe de reportage s’est intéressée à l’historique de cet examen qui retient le plus l’attention de nos concitoyens comme le soulignait récemment le Centre national des examens et concours de l’éducation (CNECE) dans une note adressée aux directeurs des Académies d’enseignement..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 26 juin 2024 à 16:23

#Mali: Examen du Baccalauréat : Pas d’incident majeur

Dans les différents centres d’examen à Bamako règnent le calme et la sérénité. Tout se passe bien, même si par endroits certains élèves avaient tenté de tromper la vigilance des surveillants qui veillent au grain.

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 25 juin 2024 à 18:10

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner