Efficacité du financement de l’agriculture et changement climatique : Deux problématiques qui préoccupent la CAD-Mali

La rencontre avait pour objet de contribuer à l’efficacité et à l’efficience des financements du secteur agricole

Publié mardi 04 janvier 2022 à 08:39
Efficacité du financement de l’agriculture et changement climatique : Deux problématiques qui préoccupent la CAD-Mali

Financement de l’agriculture : quelle efficacité et efficience des ressources allouées à l’agriculture pour une souveraineté alimentaire. Changement climatique : innovations locales d’adaptation au changement climatique et financement public conséquent. Ces deux thèmes étaient mercredi dernier au cœur des échanges des «assises nationales» sur l’efficacité du financement de l’agriculture et le changement climatique. Tenue à l’Office du périmètre irrigué de Baguineda (Opib), la rencontre d’une journée a enregistré la présence de 80 participants dont des élus nationaux et locaux, des autorités administratives, des organisations paysannes et de la société civile.

Elle a été organisée par la Coalition des alternatives africaines dettes et développement (CAD-Mali), en partenariat avec Oxfam-Mali. L’objectif principal était d’échanger afin d’explorer les voies et moyens pouvant contribuer à l’efficacité et à l’efficience des financements du secteur agricole et des alternatives crédibles à l’adaptation aux effets du changement climatique.

Pour ce faire, les participants ont débattu des enjeux qui impactent l’efficacité et l’efficience du financement de l’agriculture. Ils ont analysé les mécanismes innovants pour le financement du secteur, échangé sur l’harmonisation et la prévisibilité des Partenaires techniques et financiers du secteur agricole. Ils ont également échangé sur la problématique de l’accès des femmes et des jeunes aux ressources allouées à l’agriculture y compris le foncier notamment les initiatives locales de lutte contre le changement climatique. Avant de plaider pour une augmentation des ressources publiques y affectées.

  «Aujourd’hui, il nous faut une agriculture intelligente face au changement climatique et un financement conséquent pour rendre notre agriculture plus productive et compétitive comme stipulé dans la Loi d’orientation agricole (LOA)», a déclaré la présidente de la Commission développement rural et environnement du Conseil national de Transition. Car, a noté Aicha Wafi, le changement climatique a impacté le secteur agricole, moteur de croissance économique. Cette situation s’est traduite par une baisse sévère de la production et une chute généralisée des rendements. Des mesures d’adaptation s’imposent afin d’assurer un développement durable, selon elle.

Pour sa part, le directeur exécutif de la Cad-Mali dira que ces assises contribuent au renforcement du nouveau Mali. Le secteur agricole contribuant de 40 à 45% au Produit intérieur brut (PIB). Souleymane Dembélé ajoutera que beaucoup reste à faire malgré les ressources allouées par l’État. «Nous devons essayer d’aller vers le contrôle citoyen qui sera fait par les acteurs eux-mêmes notamment les producteurs et productrices en vue de bénéficier de ces ressources allouées et sensibiliser les autres acteurs qui sont les collectivités à contribuer au financement du secteur agricole», expliquera-t-il. Les organisations paysannes doivent, conformément à l’esprit de la Loi d’orientation agricole, apporter leurs contributions pour l’efficacité du secteur agricole, insistera Souleymane Dembélé.

Fadi CISSE

Lire aussi : #Mali : Campagne agricole 2024-2025 : Des espoirs sur le terrain

La visite dans la filière Ouest a bouclé, mercredi dernier, la tournée du président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Dr Nango Dembélé..

Lire aussi : #Mali : Filiale nord-est de la CMDT : Dr Nango Dembélé encourage les producteurs

Le président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Nango Dembélé, poursuit sa tournée dans les zones cotonnières pour s’imprégner du début de la campagne agricole 2024-2025 et des difficultés que rencontrent les producteurs.

Lire aussi : #Mali : Sido, Koumantou et Katèlè : Le PDG de la holding CMDT a l’écoute des producteurs de coton

Au cours de cette tournée, Dr Nango Dembélé a apporté des éléments de clarification du processus du paiement du coton qui avait connu un léger retard cette année. Selon lui, tout est presque terminé et il reste moins de10% à payer.

Lire aussi : #Mali : Fourneaux multifonctionnels: Pas besoin du charbon ou bois

Ce matériel confectionné par le menuisier Bakary Coulibaly est doté d’un ventilateur pour raviver le feu et neutraliser la fumée. Il comporte une batterie rechargeable via l’électricité ou le panneau solaire et fonctionne à base d’huile de moteur usée que reçoit un réservoir avant de.

Lire aussi : #Mali : Vente promotionnelle des petits ruminants : Un partenariatgagnant-gagnant entre pro-arides et emboucheurs

La 2è édition de la vente promotionnelle des petits ruminants «Opération Tabaski» du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique au Sahel (Pro-ARIDES) s’est tenue du 11 au 13 juin dernier dans la Région de San. La cérémonie de lancement de l’.

Lire aussi : #Mali : Grand marché de Bamako: Fière allure après la fête

Cette année, la mairie du District n’a pas attendu des jours pour assainir le marché.

Les articles de l'auteur

#Mali : Campagne agricole 2024-2025 : Des espoirs sur le terrain

La visite dans la filière Ouest a bouclé, mercredi dernier, la tournée du président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Dr Nango Dembélé..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 12 juillet 2024 à 10:53

#Mali : Filiale nord-est de la CMDT : Dr Nango Dembélé encourage les producteurs

Le président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Nango Dembélé, poursuit sa tournée dans les zones cotonnières pour s’imprégner du début de la campagne agricole 2024-2025 et des difficultés que rencontrent les producteurs.

Par Fadi CISSE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:13

#Mali : Sido, Koumantou et Katèlè : Le PDG de la holding CMDT a l’écoute des producteurs de coton

Au cours de cette tournée, Dr Nango Dembélé a apporté des éléments de clarification du processus du paiement du coton qui avait connu un léger retard cette année. Selon lui, tout est presque terminé et il reste moins de10% à payer.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 17:43

#Mali : Fourneaux multifonctionnels: Pas besoin du charbon ou bois

Ce matériel confectionné par le menuisier Bakary Coulibaly est doté d’un ventilateur pour raviver le feu et neutraliser la fumée. Il comporte une batterie rechargeable via l’électricité ou le panneau solaire et fonctionne à base d’huile de moteur usée que reçoit un réservoir avant de le distribuer dans le fourneau …...

Par Fadi CISSE


Publié mercredi 03 juillet 2024 à 16:25

#Mali : Vente promotionnelle des petits ruminants : Un partenariatgagnant-gagnant entre pro-arides et emboucheurs

La 2è édition de la vente promotionnelle des petits ruminants «Opération Tabaski» du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique au Sahel (Pro-ARIDES) s’est tenue du 11 au 13 juin dernier dans la Région de San. La cérémonie de lancement de l’opération était présidée par le représentant du gouverneur de cette Région, en présence du chef de projet Pro-ARIDES CARE Mali..

Par Fadi CISSE


Publié dimanche 30 juin 2024 à 16:50

#Mali : Grand marché de Bamako: Fière allure après la fête

Cette année, la mairie du District n’a pas attendu des jours pour assainir le marché.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:33

#Mali : Gestion des déchets après la fête : on se pince le nez

Nous sommes mardi, le lendemain de fête d’Aïd El-Kebir. Il est environ 10 heures, mais le soleil darde déjà de brûlants rayons sur Samanko II, dans la Commune du Mandé. Au même moment, l’odeur nauséabonde de sang et de bouse des bêtes immolées la veille, c’est-à-dire le jour de la Tabaski se fait sentir dans les rues du quartier..

Par Fadi CISSE


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:23

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner