#Mali : Diéma : Les bonnes affaires de Sali

Salimata Haïdara, plus connue sous le sobriquet de Siraba bleni Sali, est une vendeuse de fruits et légumes. Cet acronyme lui a été attribué à cause de la proximité de son étal installé aux abords de l’artère principale couverte de graviers rouges, qui mène au marché.

Publié vendredi 29 mars 2024 à 09:01
#Mali : Diéma : Les bonnes  affaires de Sali

Bien qu’elle s’approvisionne depuis la capitale, elle s’arrange à vendre à prix abordables ses marchandises que ses clients apprécient

 

 Depuis 2008, elle exerce ses activités commerciales. Elle est aidée dans ses tâches quotidiennes par deux filles, très accueillantes, et qui sourient même au vent. Siraba bleni Sali est une femme cheffe de ménage, sans aucun soutien matériel ou financier, selon ses affirmations. Toutes ses charges reposent sur elle-même. Elle assume stoïquement les frais de location, l’entretien et les frais scolaires de son garçonnet. L’étal de Siraba bleni Sali est bien achalandé.

On y trouve une gamme variée de produits, notamment des bananes, des oranges, des ananas, de la pomme de terre, des échalotes, des concombres, des ignames, des  tomates, des mangues, la liste est loin d’être exhaustive. Elle s’approvisionne à partir de Bamako. Tous les 2 ou 3 jours, un camion-remorque débarque avec ses marchandises. En cette période de Ramadan, les clients affluent. Les recettes journalières de la dame, oscillent entre 25.000 et 30.000 Fcfa.

Siraba bleni Sali opte pour la facilité dans le commerce. Sa stratégie consiste à réduire les prix de certaines marchandises, pour attirer plus de clients. Si un produit coûte ailleurs 500 Fcfa, chez-elle, on peut l’avoir souvent à 400 Fcfa, voire moins. Une cliente du nom de Fatoumata, venue faire ses achats pour la rupture du jeûne, avoue sans anicroche, que chaque fois qu’elle vient chez Siraba bleni Sali, elle pense à Bamako, à cause de la diversité des fruits et légumes, et surtout ses prix jugés abordables.

Dans chaque métier, il existe des difficultés, si minimes soient-elles. Pour le cas de Siraba bleni Sali, les difficultés portent sur les moyens de conservation de certains produits, surtout la pomme de terre et la banane, qui ne supportent pas la chaleur. Afin de rendre plus florissant son commerce, elle nous présente trois doléances qui lui tiennent à cœur.


L’octroi d’une moto-taxi pour la livraison de produits à certains clients, la construction d’un magasin de stockage, et l’acquisition d’un fonds de roulement consistant. Elle a raison de solliciter cet appui, car il y a de cela quelques années, il faut reconnaître que les affaires de cette commerçante avaient périclité, à telle enseigne que la dame fut obligée de retourner dans son village, ployée sous des dettes.

Ouka BA/Amap-Dièma

Lire aussi : #Diéma : Aboubakary dit Kaka Diombana à la tête du conseil communal

A l’instar des autres localités du pays, les opérations de renouvellement des conseils communaux de la jeunesse des communes du Cercle de Diéma, selon l’ancien découpage administratif, se sont déroulées normalement, samedi dernier. C’était sous la présidence du deuxième adjoint au .

Lire aussi : #Mali : Diéma : Le conseil de cercle de Kayes finance un projet de fabrication de savon pour les femmes

Les associations et coopératives féminines du Cercle de Diéma sont aux anges. Ces groupements ont bénéficié d’un projet de fabrication de savon sur financement du Conseil régional de Kayes sur ressources propres..

Lire aussi : Diéma : Les épreuves sous de bons auspices

À Diéma, ils sont 228 candidats, y compris 95 filles et 36 candidats libres (CL) à composer dans cinq séries TLL, TSE, TSEXP, TSECO, TSS. Ces postulants sont répartis entre dix salles au lycée public de Diéma..

Lire aussi : #Mali : Les épreuves se déroulent normalement dans le Cercle de Diema

Les épreuves du BT1 et 2 ont véritablement démarré ce lundi 10 juin dans le Cercle de Diéma. Au total,165 candidats, dont 53 filles et 154 CL composent actuellement dans huit salles pour le BT1 et BT2..

Lire aussi : #Mali : Diéma : 200 table-bancs pour les écoles

Pour une meilleure promotion du système éducatif dans ses zones d’intervention, le cluster de World Vision de Diéma, a procédé ce lundi 20 mai, à la remise de 200 table-bancs au Centre d’animation pédagogique (Cap) de Diéma, à certains établissements scolaires, notamment les premiers e.

Lire aussi : Diéma : La Transhumance au cœur du débat

Une mission conjointe de la direction régionale des productions et des industries animales et la direction des services vétérinaires de Nioro s’est rendue à Diéma, mercredi dernier..

Les articles de l'auteur

#Diéma : Aboubakary dit Kaka Diombana à la tête du conseil communal

A l’instar des autres localités du pays, les opérations de renouvellement des conseils communaux de la jeunesse des communes du Cercle de Diéma, selon l’ancien découpage administratif, se sont déroulées normalement, samedi dernier. C’était sous la présidence du deuxième adjoint au préfet, Daouda Sidibé..

Par Ouka BA/Amap-Dièma


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:09

#Mali : Diéma : Le conseil de cercle de Kayes finance un projet de fabrication de savon pour les femmes

Les associations et coopératives féminines du Cercle de Diéma sont aux anges. Ces groupements ont bénéficié d’un projet de fabrication de savon sur financement du Conseil régional de Kayes sur ressources propres..

Par Ouka BA/Amap-Dièma


Publié mercredi 03 juillet 2024 à 17:21

Diéma : Les épreuves sous de bons auspices

À Diéma, ils sont 228 candidats, y compris 95 filles et 36 candidats libres (CL) à composer dans cinq séries TLL, TSE, TSEXP, TSECO, TSS. Ces postulants sont répartis entre dix salles au lycée public de Diéma..

Par Ouka BA/Amap-Dièma


Publié lundi 24 juin 2024 à 18:06

#Mali : Les épreuves se déroulent normalement dans le Cercle de Diema

Les épreuves du BT1 et 2 ont véritablement démarré ce lundi 10 juin dans le Cercle de Diéma. Au total,165 candidats, dont 53 filles et 154 CL composent actuellement dans huit salles pour le BT1 et BT2..

Par Ouka BA/Amap-Dièma


Publié lundi 10 juin 2024 à 21:25

#Mali : Diéma : 200 table-bancs pour les écoles

Pour une meilleure promotion du système éducatif dans ses zones d’intervention, le cluster de World Vision de Diéma, a procédé ce lundi 20 mai, à la remise de 200 table-bancs au Centre d’animation pédagogique (Cap) de Diéma, à certains établissements scolaires, notamment les premiers et seconds cycles, pour une valeur estimée à plus de 7 millions de Fcfa..

Par Ouka BA/Amap-Dièma


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:29

Diéma : La Transhumance au cœur du débat

Une mission conjointe de la direction régionale des productions et des industries animales et la direction des services vétérinaires de Nioro s’est rendue à Diéma, mercredi dernier..

Par Ouka BA/Amap-Dièma


Publié mardi 14 mai 2024 à 19:42

#Mali : Diéma : Mise à jour des comItés de gestion des risques et catastrophes

Le mardi 7 mai dernier, World-Vision a organisé, à travers son projet Action anticipée, un atelier de mise à jour des comités et des plans communaux de gestion des risques et catastrophes dans les huit communes des AP de Diéma, Béma et Diangounté Camara..

Par Ouka BA/Amap-Dièma


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:32

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner