Festival culturel Ogobagna : La culture, facteur de resolution de conflit

La cérémonie a été marquée par la prestation des masques dogons

Publié mardi 25 janvier 2022 à 08:42
Festival culturel Ogobagna :  La culture, facteur de resolution de conflit

Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a présidé, hier, la cérémonie d’ouverture de la 7è édition du Festival culturel Ogobagna sous le thème : «La place de la femme dans nos sociétés traditionnelles». C’était en présence des membres du gouvernement dont le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, des présidents des institutions, d’anciens ministres et des représentants de plusieurs associations culturelles. L’invitée d’honneur de cette 7è édition est la communauté Soninké représentée par une forte délégation. 

Dr Choguel Kokalla Maïga a tenu un discours d’appel à l’union, mais aussi de riposte contre les forces du mal. Il  a exprimé sa satisfaction de présider ce rendez-vous culurel qui se tient dans un contexte difficile, marqué par «les sanctions illégales et illégitimes infligées», infligées à notre pays par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

«Nous sommes un peuple résiliant  qui relèvera le défi. J’en suis convaincu à travers la tenue de ce festival», a dit le chef d gouvernement. Selon le Premier ministre, l’organisation de cet évènement s’inscrit en droite ligne de la vision du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à savoir : la paix, la réconciliation, le pardon et la refondation d’un Mali nouveau.

Le Festival culturel Ogobagna symbolise l’unité et la puissance, mais aussi l’hospitalité légendaire de notre pays. La culture est une arme séculaire de prévention et de résolution de conflit dans notre pays.

«Je voudrais dire que nous rejetons énergiquement ces sanctions prises contre notre pays avec l’objectif de le déstabiliser »,  a martelé le chef du gouvernement, avant de revenir sur la grande manifestation de soutien du peuple aux autorités de la Transition, suite aux sanctions des deux organisations sous-régionales. Il a aussi rappelé les résultats obtenus par les FAMa ces derniers temps contre les forces du mal.


Ces résultats, selon le Premier ministre, sont à mettre au crédit du président Assimi Goïta pour son leadership, sa détermination, sa vision et ses efforts pour le renforcement des capacités de notre armée.

Dr Choguel Kokalla Maïga a aussi évoqué les œuvres sociales pour les militaires tombés au champ d’honneur. « J’ai une pensée pieuse pour toutes ces personnes », a-t-il souligné, avant d’inviter à prier pour le repos de leur âme. Pour le Premier ministre, le rôle des femmes est essentiel dans toutes les refondations, d’où la nécessité de leur mettre au coeur de ce processus.   

Les représentants des associations culturelles ont exprimé leur accompagnement et leur soutien au gouvernement de la Transition en cette période difficile. Les organisateurs ont souligné que cette édition se tient dans un contexte particulier, notamment les sanctions contre notre pays, déjà fragilisé par les crises depuis plus d’une décennie. Elles ont exprimé leur soutien à la Transition et dénoncé les sanctions contre le pays.

La cérémonie d’ouverture a été marquée également par une prestation de masques dogons et une visite guidée des stands.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : Rencontres de Bamako : 30 artistes triés sur le volet attendus

Les 30 artistes retenus pour l’exposition panafricaine de la 14è édition de la Biennale africaine de la photographie, prévue du 16 novembre 2024 au 16 janvier 2025, sont connus depuis vendredi dernier. L’information a été donnée au Musée national du Mali à la faveur d’une conférence d.

Lire aussi : #Mali : Tourisme : Le secteur subit le contrecoup de la crise

Pour circonscrire certaines difficultés, les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont engagé la réflexion pour faire un check-up des difficultés et élaborer un mémorandum. Le document sera transmis aux autorités.

Lire aussi : #AES : Trois présidents, une vision

Ces dirigeants représentent le visage du changement dans les rapports entre leurs pays et certains partenaires historiques voire stratégiques.

Lire aussi : #Congo : Levée de fonds des Congolais de Kinshasa : Pour soutenir ceux qui vivent les affres de la guerre au pays

Dans le cadre de la célébration du 64è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), la communauté congolaise, en collaboration avec l’Association des Congolais travaillant au Mali, a organisé le week-end dernier dans un hôtel de Bamako, un concert de lev.

Lire aussi : #Mali : Indemnisation des victimes de la crise : La mise en œuvre du programme se poursuit

Notre pays est fortement engagé auprès de ses partenaires pour la restauration de la paix. C’est dans cette vision que la deuxième réunion du comité de pilotage pour la Coordination et le suivi des mesures de réparations collectives relatives à l’entretien et à la réhabilitation des bâ.

Lire aussi : #Mali : Rokiatou Cissé : La passion de la photo

«C’est simplement une histoire d’amour entre la photographie et moi. L’image a marqué mon esprit depuis toute petite», explique Rokiatou Cissé sans autre forme de procès. Elle ne pratique pas la photographie, mais la vit plutôt..

Les articles de l'auteur

#Mali : Rencontres de Bamako : 30 artistes triés sur le volet attendus

Les 30 artistes retenus pour l’exposition panafricaine de la 14è édition de la Biennale africaine de la photographie, prévue du 16 novembre 2024 au 16 janvier 2025, sont connus depuis vendredi dernier. L’information a été donnée au Musée national du Mali à la faveur d’une conférence de presse, animée par le commissaire général de la Biennale, Lassana Igo Diarra..

Par Amadou SOW


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:10

#Mali : Tourisme : Le secteur subit le contrecoup de la crise

Pour circonscrire certaines difficultés, les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont engagé la réflexion pour faire un check-up des difficultés et élaborer un mémorandum. Le document sera transmis aux autorités.

Par Amadou SOW


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:06

#AES : Trois présidents, une vision

Ces dirigeants représentent le visage du changement dans les rapports entre leurs pays et certains partenaires historiques voire stratégiques.

Par Amadou SOW


Publié vendredi 12 juillet 2024 à 10:47

#Congo : Levée de fonds des Congolais de Kinshasa : Pour soutenir ceux qui vivent les affres de la guerre au pays

Dans le cadre de la célébration du 64è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), la communauté congolaise, en collaboration avec l’Association des Congolais travaillant au Mali, a organisé le week-end dernier dans un hôtel de Bamako, un concert de levée de fonds pour soutenir les déplacés de guerre à l’Est de la RDC..

Par Amadou SOW


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:49

#Mali : Indemnisation des victimes de la crise : La mise en œuvre du programme se poursuit

Notre pays est fortement engagé auprès de ses partenaires pour la restauration de la paix. C’est dans cette vision que la deuxième réunion du comité de pilotage pour la Coordination et le suivi des mesures de réparations collectives relatives à l’entretien et à la réhabilitation des bâtiments protégés de Tombouctou dans le cadre de l’affaire Ahmad Al Faqi Al Mahdi, un terroriste impliqué dans le saccage des monuments religieux et historiques de Tombouctou, s’est tenue..

Par Amadou SOW


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:51

#Mali : Rokiatou Cissé : La passion de la photo

«C’est simplement une histoire d’amour entre la photographie et moi. L’image a marqué mon esprit depuis toute petite», explique Rokiatou Cissé sans autre forme de procès. Elle ne pratique pas la photographie, mais la vit plutôt..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 16:46

#Mali : Femmes photographes d’Afrique : Un master class pour accentuer la professionnalisation

Elles sont dix femmes photographes venues de différents pays africains (Burkina Faso, Bénin, Cameroun, Niger Sénégal, Guinée-Conakry et Mali) à participer, depuis hier dans les locaux de la Maison africaine de la photographie (Map), à un master class international de 5 jours à l’initiative de l’Association Yamarou Photo. C’est en collaboration avec la Map et le soutien de la Fondation Doen..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 03 juillet 2024 à 16:33

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner