Mali : Prévention des conflits et cohésion sociale : Case-Sahel lance un projet dans les régions de Ségou, San et le district de Bamako

L’ONG Communauté agriculture, santé, éducation au Sahel (Case-Sahel) en partenariat avec le Projet de renforcement de la participation socio-économique des déplacés internes, des réfugiés et des communautés hôtes vulnérables au Mali (Papse), a procédé, le jeudi 30 novembre, au lancement officiel des activités du Projet «Appui à la prévention des conflits et au renforcement de la cohésion sociale dans les milieux scolaires et communautés environnantes à Bamako et Ségou».

Par

Publié mercredi 06 décembre 2023 à 09:17 , mis à jour lundi 26 février 2024 à 22:20
Mali : Prévention des conflits et cohésion sociale : Case-Sahel lance un projet dans les régions de Ségou, San et le district de Bamako

La cérémonie de lancement a eu lieu dans un hôtel de la place sous la présidence du préfet du Cercle de Ségou, Daouda Diarra



La cérémonie de lancement a eu lieu dans un hôtel de la place, sous la présidence du préfet du Cercle de Ségou, Daouda Diarra. C’était en présence de la 2è adjointe au maire de la Commune urbaine de Ségou, Mme Doucouré Mariam Diallo et du directeur exécutif de Case-Sahel, Michel Dembélé. Cette rencontre a également enregistré la présence de 50 participants de Niono, Bla et San, y compris des déplacés internes.
Le présent projet a pour objectif de contribuer à la stratégie nationale de prise en charge des déplacés internes, en particulier des femmes et des enfants, des réfugiés, ainsi que des  communautés hôtes vulnérables, tout en consolidant la cohésion sociale et la paix. Il couvre les Communes V et VI du District de Bamako, les agglomérations (Niamana et Zantiguila), et les Régions de Ségou (Communes urbaines de Ségou, Niono et les Communes rurales de Sébougou et Bla) et San.
Pour atteindre les résultats escomptés, diverses activités seront menées sur le terrain.


Il s’agit, entre autres, de la formation des femmes déplacées survivantes des violations des droits humains en Activités génératrices de revenus (AGR) ; de la sensibilisation des acteurs de l’école sur les droits fondamentaux de l’enfant, l’écoute active et l’environnement sensible au genre ; de l’organisation des journées locales de la consolidation de la paix et du vivre-ensemble et la dotation des enfants (déscolarisés et non scolarisés) en fournitures scolaires.
La 2è adjointe au maire de la Commune urbaine de Ségou s’est réjouie du choix porté sur sa commune pour abriter le lancement de cet important projet. Mme Doucouré Mariam Diallo a remercié Case-Sahel et le Papse, avant d’inviter les parties prenantes au projet à un engagement sans faille afin de contribuer à l’atteinte de la cohésion sociale.


Quant au directeur exécutif de Case-Sahel, il a indiqué que son organisation œuvre depuis déjà 9 ans pour instaurer une égalité de participation à tous les niveaux de la société dans les processus de développement. Leur devise, «chaque individu, une vie saine et citoyenne», guide leurs actions visant à promouvoir une égalité des chances. Case-Sahel s’affirme de jour en jour avec la conception et la mise en œuvre de projets de développement communautaire dans divers domaines, a souligné Michel Dembélé.
Pour lui, cette cérémonie revêt une importance capitale pour l’organisation, pour les bénéficiaires, les partenaires financiers, mais aussi pour les pouvoirs publics. En ce sens qu’elle marque le début des activités en faveur de la prévention des conflits et du renforcement de la cohésion sociale dans les milieux scolaires et communautaires de la Région de Ségou et du District de Bamako.


S’exprimant sur les bénéficiaires de ce projet, le directeur exécutif de Case-Sahel a expliqué que le public cible se compose principalement de femmes et d’enfants déplacés internes (déscolarisés et non scolarisés) ; des femmes et des enfants réfugiés qui n’ont pas accès à l’éducation, ainsi que des communautés hôtes vulnérables. «Dans la mise en œuvre, nous travaillerons en partenariat avec les acteurs de l’école, les légitimités traditionnelles, les collectivités territoriales, les services techniques déconcentrés de l’État (Développement social et de l’Économie solidaire et la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille) ainsi que les médias», a-t-il précisé.


Michel Dembélé a remercié la Coopération allemande à travers le GIZ pour sa confiance apportée à son organisation pour la mise en œuvre de ce projet qui participera aussi à l’atteinte de l’objectif stratégique de Case-Sahel qui est de contribuer au bien-être des communautés en général et en particulier améliorer les conditions de vie des femmes, des enfants et des jeunes.


De son côté, le préfet du Cercle de Ségou a exprimé ses félicitations à Case-Sahel et à ses partenaires pour leurs nombreuses contributions en faveur de la cohésion sociale. Daouda Diarra a souligné que la Région de Ségou fait face à une affluence de personnes déplacées internes en raison de la crise actuelle que traverse notre pays. Selon lui, ce projet intervient à un moment crucial. Il a précisé que seule une approche holistique de la prise en charge constitue la meilleure option pour résoudre cette problématique. Le préfet du Cercle de Ségou a encouragé toutes les parties impliquées dans ce projet à intensifier leurs efforts, afin de concrétiser les activités visant à stabiliser et renforcer la cohésion sociale. Il a réitéré son engagement afin que les objectifs de ce projet soient dûment atteints.

Mamadou SY

Lire aussi : #Mali : Ségou : Sensibilisation sur le VIH-Sida

En marge de la 20è édition de Ségou’Art Festival sur le Niger, le secrétaire exécutif du Haut conseil national de lutte contre le Sida (HCNLS), Dr Ichiaka Moumine Koné, a animé une conférence débat sur l’état des lieux du VIH au Mali..

Lire aussi : #Mali : Ségou’Art festival sur le Niger : 20 ans de résilience et de communion

C’est parti pour la 20è édition de Ségou’Art festival sur le Niger. Le Premier ministre, Choguel kokalla Maïga a procédé hier, à la Fondation Festival sur le Niger au lancement de cet important événement..

Lire aussi : #Mali : Dialogue direct inter-maliens pour la paix et la réconciliation : Ségou sonne la mobilisation

En prélude au dialogue direct inter-malien pour la paix et la réconciliation décidée par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à l’occasion de son discours du Nouvel an à la Nation, le gouverneur de la Région de Ségou, le contrôleur général de police Alassane Traoré.

Lire aussi : #Mali : Office du Niger : La direction déterminée à faire mieux

Malgré les difficultés liées à la double crise sécuritaire et économique au plan national et international, l’Office du Niger maintient le cap et continue d’œuvrer avec détermination pour l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans notre pays..

Lire aussi : #Mali : Grand prix Assimi Goïta à Ségou : Bah Nènè remporte le drapeau de la 3è édition

La 3è édition du Grand prix Assimi Goïta s’est courue samedi 23 décembre, au Champ hippique Mamadou N’Diaye dit Madoufing de Ségou. L’événement était présidé par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, en présence de plusieurs personnalités, dont Aguibou Dembélé, conseiller .

Lire aussi : #Mali : Institut national de prévoyance sociale : Tous pour une revalorisation des pensions

Le bureau exécutif de la Fédération nationale des associations des retraités du Mali (Fnar) estime cela nécessaire au regard du coût élevé de la vie. Mais aussi de l’inégalité entre pensionnés de l’INPS et de la Caisse malienne de sécurité sociale.

Les articles de l'auteur

#Mali : Ségou : Sensibilisation sur le VIH-Sida

En marge de la 20è édition de Ségou’Art Festival sur le Niger, le secrétaire exécutif du Haut conseil national de lutte contre le Sida (HCNLS), Dr Ichiaka Moumine Koné, a animé une conférence débat sur l’état des lieux du VIH au Mali..

Par Mamadou SY


Publié lundi 05 février 2024 à 08:39

#Mali : Ségou’Art festival sur le Niger : 20 ans de résilience et de communion

C’est parti pour la 20è édition de Ségou’Art festival sur le Niger. Le Premier ministre, Choguel kokalla Maïga a procédé hier, à la Fondation Festival sur le Niger au lancement de cet important événement..

Par Mamadou SY


Publié vendredi 02 février 2024 à 09:34

#Mali : Dialogue direct inter-maliens pour la paix et la réconciliation : Ségou sonne la mobilisation

En prélude au dialogue direct inter-malien pour la paix et la réconciliation décidée par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à l’occasion de son discours du Nouvel an à la Nation, le gouverneur de la Région de Ségou, le contrôleur général de police Alassane Traoré, a rencontré, vendredi dernier, dans la salle de conférences du gouvernorat les légitimités traditionnelles..

Par Mamadou SY


Publié mardi 09 janvier 2024 à 07:50

#Mali : Office du Niger : La direction déterminée à faire mieux

Malgré les difficultés liées à la double crise sécuritaire et économique au plan national et international, l’Office du Niger maintient le cap et continue d’œuvrer avec détermination pour l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans notre pays..

Par Mamadou SY


Publié mercredi 03 janvier 2024 à 08:10

#Mali : Grand prix Assimi Goïta à Ségou : Bah Nènè remporte le drapeau de la 3è édition

La 3è édition du Grand prix Assimi Goïta s’est courue samedi 23 décembre, au Champ hippique Mamadou N’Diaye dit Madoufing de Ségou. L’événement était présidé par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, en présence de plusieurs personnalités, dont Aguibou Dembélé, conseiller spécial du président de la Transition, le gouverneur de la Région de Ségou, le contrôleur général de police Alassane Traoré et le maire de la Commune urbaine de Ségou, Nouhoum Diarra..

Par Mamadou SY


Publié mardi 26 décembre 2023 à 09:12

#Mali : Institut national de prévoyance sociale : Tous pour une revalorisation des pensions

Le bureau exécutif de la Fédération nationale des associations des retraités du Mali (Fnar) estime cela nécessaire au regard du coût élevé de la vie. Mais aussi de l’inégalité entre pensionnés de l’INPS et de la Caisse malienne de sécurité sociale.

Par Mamadou SY


Publié vendredi 22 décembre 2023 à 08:25

#Mali : Tominian : Réception d’infrastructures réalisées par le projes

La construction et l’équipement de la Maison des jeunes de Tominian, lieu de convergence, d’échanges d’idées et de renforcement des liens communautaires, du parc à bétail et la réhabilitation du Centre de santé communautaire (Cscom) de la Commune ont pour but d’améliorer durablement les conditions de vie des populations en facilitant l’accès aux services de base prioritaires.

Par Mamadou SY


Publié jeudi 14 décembre 2023 à 08:12

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner