#Mali : Dialogue inter-Maliens : La presse est bien au rendez-vous

Les hommes des médias se sont bien appropriés de ce processus de dialogue entre les Maliens, qui doit permettre de poser les jalons de la paix définitive et du bon vivre ensemble. Les journalistes qui sont aussi des témoins de l’histoire n’entendent pas rester en marge de cette rencontre

Publié jeudi 09 mai 2024 à 08:30
#Mali : Dialogue inter-Maliens : La presse est bien au rendez-vous

L’emballement médiatique pour la phase nationale du Dialogue inter-Maliens, qui se tient depuis le 6 mai dernier au Centre international de conférences de Bamako, est une réalité. La mobilisation des médias pour la couverture de cet événement atteste de l’intérêt qu’ils y accordent. Ils mettent les moyens nécessaires pour diffuser le maximum d’informations sur ce processus de paix.

Dans cette perspective, l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap), l’Office de radio télévision du Mali (ORTM) et autres organes déploient des équipes, notamment journalistes, photographes et cadreurs pour assurer une large diffusion des informations sur le Dialogue inter-Maliens.

Ces hommes de médias présents tous les jours, pendant les heures des travaux, sillonnent des salles où des commissions sont installées pour faire réagir les délégués. Pour cela, différents angles de traitement sont choisis. Si certains optent pour traiter les recommandations issues des travaux, d’autres ciblent les sujets relatifs à la paix, à la sécurité, à la durée de la Transition, etc.

Toutefois, au cours de leur travail sur le terrain, les équipes rencontrent des difficultés. Certains confrères se souviennent encore du calvaire qu’ils ont vécu pour accéder à la salle lors de la cérémonie d’ouverture. Certains évoquent de petits soucis lors des pauses café et déjeuner. D’autres ruminent des griefs contre le nombre insuffisant de badges d’accréditation accordés à leurs organes.

Mohamed Dangnoko, correspondant de la Chaîne marocaine «Medi 1 Tv» a apprécié la mobilisation de la presse pour la couverture des activités du Dialogue inter-Maliens. Selon lui, cette mobilisation des hommes de medias se justifie par l’enjeu de la rencontre qu’ils jugent eux-mêmes comme une cause nationale, car le Dialogue inter-Maliens a été initié pour réconcilier les Maliens.

 Les recommandations issues de ce rendez-vous doivent servir de boussole aux autorités pour aller vers la paix et la réconciliation. Ces travaux sont d’une grande importance pour l’ensemble de nos compatriotes et c’est pourquoi la presse jouera sa partition en diffusant beaucoup d’informations, a-t-il assuré. Moussa Mallé Sissosko, journaliste à Studio Tamani, affirme qu’au-delà des difficultés, chaque jour un angle défini est choisi. Par exemple, hier l’accent a été mis sur la participation des universitaires au processus. Kader Cissé de l’Ortm ne dira pas le contraire.


Selon lui, l’Office diffuse beaucoup d’informations et propose des contenus dans diverses langues nationales. Des dispositions sont prises pour faciliter l’accès des journalistes à la salle. Le président de la commission communication du Dialogue inter-Maliens a confié que 350 accréditations ont été données. Bandiougou Danté a fait savoir que pour une activité de grande envergure certaines personnes ne savent même pas qu’il faut d’abord avoir une accréditation.

Selon lui, des gens pensent que quand on est journaliste, on a accès à tout et on peut tout faire. Il y a une discipline que le journaliste doit s’imposer dans le cadre de son travail, respecter un environnement dans lequel il vient faire son travail et le faire en respectant les règles sécuritaires et organisationnelles, a indiqué le président de la Maison de la presse.

Saluant la grande mobilisation des médias, Bandiougou Danté affirme que l’ensemble de la presse fait un travail remarquable. Ces hommes de médias se sont appropriés de ce processus de réconciliation. «Nous leur demandons de continuer à soutenir ce dialogue en faisant de bon format média pour mieux informer la population», a invité le président de la commission communication du Dialogue inter-Maliens.

Mariétou KOITE

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : De pertinentes recommandations

Les rideaux sont tombés, vendredi dernier, sur les travaux de la 6è session ordinaire de la 6è mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), au siège de l’Institution à Koulouba..

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Des recommandations pertinentes

Les rideaux de la 6è session ordinaire de la sixième mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) sont tombés, ce vendredi 14 juin, au siège de l’Institution.

Lire aussi : #Mali : Victimes de déguerpissement à Abidjan : 182 Maliens accueillis et soutenus par le ministre Mossa Ag Attaher

Tout en restant respectueuses des choix souverains faits par les États, nos autorités souhaitent et demandent qu’à l’avenir de telles mesures soient prises dans le respect de la dignité humaine, de la vie intime des foyers et des familles.

Lire aussi : #Mali : Accès à l’eau potable : Le chef de l’état offre deux forages aux habitants de Samè Koulouniko et de Kati Coco Plateau

La population a apprécié l’acte humanitaire et solidaire du président Assimi Goïta.

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Les attentes et besoins des Maliens au centre des échanges

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) tient depuis, hier, à son siège, la 6è session ordinaire de sa 6è mandature..

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Le lycée Billaly Sissoko reçoit une adduction d’eau

L’accès à l’eau potable garantit le développement durable et la santé. Conscient de cela, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans le cadre de ses œuvres sociales, ne ménage aucun effort pour rendre accessible ce précieux liquide dans les écoles, centres de santé, .

Les articles de l'auteur

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : De pertinentes recommandations

Les rideaux sont tombés, vendredi dernier, sur les travaux de la 6è session ordinaire de la 6è mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), au siège de l’Institution à Koulouba..

Par Mariétou KOITE


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:28

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Des recommandations pertinentes

Les rideaux de la 6è session ordinaire de la sixième mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) sont tombés, ce vendredi 14 juin, au siège de l’Institution.

Par Mariétou KOITE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 14:58

#Mali : Victimes de déguerpissement à Abidjan : 182 Maliens accueillis et soutenus par le ministre Mossa Ag Attaher

Tout en restant respectueuses des choix souverains faits par les États, nos autorités souhaitent et demandent qu’à l’avenir de telles mesures soient prises dans le respect de la dignité humaine, de la vie intime des foyers et des familles.

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:36

#Mali : Accès à l’eau potable : Le chef de l’état offre deux forages aux habitants de Samè Koulouniko et de Kati Coco Plateau

La population a apprécié l’acte humanitaire et solidaire du président Assimi Goïta.

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:38

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Les attentes et besoins des Maliens au centre des échanges

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) tient depuis, hier, à son siège, la 6è session ordinaire de sa 6è mandature..

Par Mariétou KOITE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:26

#Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Le lycée Billaly Sissoko reçoit une adduction d’eau

L’accès à l’eau potable garantit le développement durable et la santé. Conscient de cela, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans le cadre de ses œuvres sociales, ne ménage aucun effort pour rendre accessible ce précieux liquide dans les écoles, centres de santé, mais aussi dans les zones en difficulté d’accès à l’eau. L’inauguration du 359è forage au lycée Billaly Sissoko sis à l’Hypodrome en est l’illustration..

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:34

#Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Des forages, ordinateurs et dictionnaires pour les groupes scolaires de Kalaban-coura et de Baco-Djicoroni

«Merci Assimi», «L’eau c’est la vie», «le Groupe scolaire de Kalabancoura Sud vous dit merci», «Vive la Transition». Ces messages étaient exhibés par les élèves du Groupe scolaire de Kalaban-coura Sud et celui de Baco-Djicoroni lors de la cérémonie d’inauguration des forages et de remise d’ordinateurs et de dictionnaires, offerts par le président de la Transition aux deux écoles..

Par Mariétou KOITE


Publié mardi 14 mai 2024 à 07:55

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner