#Mali : 2è étape du Tour cycliste du Mali : Trois maliens sur le podium

Après la victoire du Burkinabé, Mahamadi Ilboudo, mardi 21 mai lors de la première étape Bamako-Bougouni de la 10è édition du Tour cycliste international du Mali, la réaction des cyclistes maliens ne s’est pas faite attendre longtemps. Dès la deuxième étape courue hier entre Kolondièba-Niéna (154km, l’étape la plus longue de la course) le capitaine Yaya Diallo et ses coéquipiers ont donné la réplique, avec la victoire de Yacouba Diallo.

Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:17
#Mali : 2è étape du Tour cycliste du Mali : Trois maliens sur le podium

Les trois héros du jour en compagnie des officiels à Niéna


Le coureur a parcouru la distance en 3h57’9’’, s’imposant devant deux autres Maliens, Moussa Togola (3h59’6’’) et Yaya Diallo (4h1’). La course d’hier s'est déroulée sous un ciel très clément après une dose de pluie qui a arrosé la zone. Ce temps clément a donné du tonus aux Maliens qui ont fait la différence dès le top départ donné, devant la mairie de Kolondièba, par le préfet Boubacar Oumar Traoré.

Dramane Togola et Daouda Djiré affichent rapidement leurs ambitions, en prenant la tête du peloton. Logiquement le premier remporte le premier Point chaud à Kébila, dans le Cercle de Kolondièba, réalisant un chrono de 45'40. Au deuxième Point chaud à à Koumantou, ce fut au tour de Dramane Kouma de se hisser sur la première marche du podium avec un chrono de 2h34'30". Après ces deux Points chauds, les cyclistes prennent la direction de Niéna où les entendait une marée humaine. Les spectateurs sont venus de presque tous les villages voisins et se sont massés aux abords de la voie bitumée pour encourager les coureurs.

Chaque village est venu avec ses instruments de musique traditionnels, ses chanteurs et ses danseurs, donnant ainsi un éclat particulier à cette 2è étape. Au finish, Yacouba Diallo s’impose devant Moussa Togola et Yaya Diallo et c’est un podium 100% malien qui sera célébré comme il se doit par les populations de Niéna, la capitale du vélo national. «Nous sommes chez nous et nous avons le devoir de gagner. Nous voulons le maillot jaune, malheureusement nous ne l’avons pas eu aujourd’hui. Ce n’est que partie, mais nous allons tout faire pour l'avoir demain (aujourd'hui, ndlr) lors de la 3è étape à Sikasso. Je remercie toutes les populations de Niéna», a déclaré Yacouba Diallo, natif de Niéna.

Pour le préfet de Niéna, Mme Nathalie Sinayoko le sacre des Maliens lors de cette 2è étape n’est pas une surprise, au contraire, il était attendu après le faux pas initial de Yaya Diallo et ses coéquipiers. «Niéna est la capitale du cyclisme malien, la majorité des cyclistes du pays viennent d'ici. Je m’attendais à cette réaction de nos représentants à qui je souhaite une bonne chance», a déclaré la préfète.

Le président de la Fédération malienne de cyclisme, Sidy Bagayoko a également exprimé son bonheur de voir trois Maliens sur le podium à l’issue de la 2è étape de la course. «Je suis un président heureux aujourd'hui de voir nos cyclistes raflent les trois premières places. Nous voulions le maillot jaune, je suis sûr qu’ils vont se battre pour l'avoir à Sikasso. Merci à la population de Niéna pour l'accueil très chaleureux», a salué le premier responsable du vélo malien.

Pour rappel, le maillot jaune du tour, le Burkinabé Mahamadi Ilboudo s’est classé 7è de la 2è étape.



******



LE RÉCIT DE LA  PREMIÈRE JOURNÉE


Au total, 60 cyclistes venus du Burkina Faso, du Bénin, de la Guinée, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Maroc et du Mali prennent part à la 10è édition du Tour cycliste international du Mali, baptisé «Tour de l’Intégration». Le Mali a engagé trois équipes contre une équipe pour les autres pays participants. La première étape, Bamako-Bougouni (144km), s’est déroulée mardi 21 mai.

 Après leur départ de Sénou, les cyclistes sont restés en peloton groupé pendant de longues minutes avant le déclenchement des hostilités par l’équipe A du Mali et celles du Maroc et du Burkina Faso qui lancent les premières attaques. Ces tentatives ne donnent rien. Au premier Point chaud à Banazolé, dans le Cercle de Ouélessébougou, le Marocain Elokmany Mehdy franchit le premier la ligne d’arrivée avec un chrono de 1h4 minutes. Dans le deuxième acte, on assiste à des échappées qui tournent à l’avantage des équipes A et C du Mali avec la victoire de Moussa Togola au deuxième Point chaud à Sido, dans le Cercle de Bougouni.

Le cycliste s’impose après 2h5 minutes de pédalage. Après ces deux Points chauds, les Burkinabés, les Marocains et les équipes A et C du Mali passent à la vitesse supérieure et mettent la pression sur le reste du peloton. Mais à l’arrivée des coureurs à Bougouni, précisément devant la salle Siraba Togola, c’est le Burkinabé Mahamadi Ilboudo qui monte sur la plus haute marche du podium et endosse le maillot jaune. Le cycliste du Faso a réalisé un chrono de 3h45 et a franchi la ligne d’arrivée sous les ovations de la population de Bougouni, sortie très nombreuse pour réserver un accueilli chaleureux aux cyclistes. Le capitaine des Aigles cyclistes, Yaya Diarra de l’équipe A s’est deuxième (3h47 minutes, 17 secondes) devant son coéquipier Daouda Djiré (3h48 minutes, 19 secondes). «C’est un honneur pour nous de recevoir le Tour du Mali dans notre région. Tout Bougouni est sorti ce matin (mardi, ndlr) pour accompagner les cyclistes.

La course de vélo suscite beaucoup d’engouement ici et je tiens à remercier la Fédération malienne de cyclisme d’avoir choisi Bougouni pour la première étape. Je félicite également tous les cyclistes qui participent à la course», a déclaré le gouverneur de la Région de Bougouni, le général de brigade Ousmane Welé après avoir remis le maillot jaune à Mahamadi Ilboudo. Pour sa part, le président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), Sidy Bagayoko s’est réjoui de la mobilisation des populations de Bougouni qui, soulignera-t-il, «ont bravé la chaleur (45°C) pour accueillir les coureurs». «Depuis 8h, les gens sont assis sous la bâche pour attendre les cyclistes et dès notre arrivée à Bougouni nous avons constaté l’engouement de la population», a déclaré Sidy Bagayoko, avant de témoigner sa reconnaissance aux autorités locales pour leur participation à l’événement.

Cultivateur de son état, Youssouf Diarra, 80 ans, faisait partie des spectateurs présents devant la salle Siraba Togola pour acclamer les coureurs. «Mon fidèle ami, c’est mon vélo, je ne le quitte jamais. J’aime le vélo et c’est pour cette raison que j’ai quitté mon village situé à 50km de Bougouni pour être témoin oculaire de cet événement. Je ne pouvais rater ça pour rien au monde», a confié le vieil homme qui a fait le trajet à vélo. Et Youssouf Diarra de renchérir : «je serai l’homme le plus heureux du monde si les cyclistes maliens remportent la course».

Pour la petite anecdote, le trophée du meilleur cycliste de cette première étape est revenu à Yaya Diallo de l’équipe A du Mali. Le multiple champion du Mali et capitaine des trois équipes nationales est considéré comme la meilleure chance de notre pays et tous les espoirs sont permis pour le natif de Niéna.



Envoyée spéciale

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Transferts : Nouvelle aventure pour Sadio Kanouté

Sadio Kanouté change de club. Le milieu de terrain malien a rejoint, la semaine dernière, la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) pour deux saisons. Jusque-là, l’ex-sociétaire du Stade malien de Bamako jouait au Simba SC de Tanzanie qu’il avait rejoint en 2021. Joint au téléphone, il a indiq.

Lire aussi : #Mali : Transfert : Moussa Djénépo prêté à antalyaspor

Moussa Djénépo change d’air. L’international malien rejoint la première division turque, précisément, Antalyaspor en provenance du Standard de Liège. L’ancien ailier de Yeelen olympique est arrivé en Türkiye, le vendredi 12 juillet, sous forme de prêt d’une saison avec option d’ac.

Lire aussi : #Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Le suspense reste total

A une journée de la fin des débats, trois équipes, l’AS Mandé, l’AS Police et les Amazones de la Commune V peuvent encore prétendre au titre suprême. Tout se jouera donc lors de l’ultime journée, prévue ce mercredi : les Mandékas leaders du classement seront face à la lanterne rouge.

Lire aussi : #Mali : Nos expatriés : Djimi Traoré, Liverpool est un club particulier

Dans cette interview, le premier footballeur malien sacré champion d’Europe aborde plusieurs sujets : sa nomination à la tête du Groupe d’élite de l’AS Monaco, son sacre avec Liverpool en 2005 face au Milan AC, son passage en équipe nationale, la crise qui secoue actuellement la planète .

Lire aussi : #Mali : Transfert : Sékou Koïta rejoint le CSKA Moscou

C’était dans l’air depuis la semaine dernière, c’est désormais officiel. L’attaquant des Aigles, Sékou Koïta a paraphé un contrat de 3 ans avec le CSKA Moscou, lundi 8 juillet. L’ancien sociétaire de l’USC Kita était libre depuis le 1er juillet, date de la fin de son contrat avec.

Lire aussi : #Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Amazones-As Mandé, malheur au vaincu

Les deux équipes s’affrontent cet après-midi au terrain de l’ex-SNJ dans un match qui s’annonce décisif pour elles dans la course au titre. L’autre rencontre de cette 4è journée mettra aux prises l’AS Police et l’Usfas au Complexe sportif Kadialy Diawara.

Les articles de l'auteur

#Mali : Transferts : Nouvelle aventure pour Sadio Kanouté

Sadio Kanouté change de club. Le milieu de terrain malien a rejoint, la semaine dernière, la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) pour deux saisons. Jusque-là, l’ex-sociétaire du Stade malien de Bamako jouait au Simba SC de Tanzanie qu’il avait rejoint en 2021. Joint au téléphone, il a indiqué que l’entraîneur de la JS Kabylie, Abdelhak Benchikha, a joué un rôle important dans son transfert en Algérie..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 13:42

#Mali : Transfert : Moussa Djénépo prêté à antalyaspor

Moussa Djénépo change d’air. L’international malien rejoint la première division turque, précisément, Antalyaspor en provenance du Standard de Liège. L’ancien ailier de Yeelen olympique est arrivé en Türkiye, le vendredi 12 juillet, sous forme de prêt d’une saison avec option d’achat. «Nous sommes heureux d’annoncer l’arrivée du Malien Moussa Djénépo dans l’effectif du club..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:26

#Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Le suspense reste total

A une journée de la fin des débats, trois équipes, l’AS Mandé, l’AS Police et les Amazones de la Commune V peuvent encore prétendre au titre suprême. Tout se jouera donc lors de l’ultime journée, prévue ce mercredi : les Mandékas leaders du classement seront face à la lanterne rouge l’Usfas, alors que les Policières, deuxièmes de la compétition se frotteront aux Communardes.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:18

#Mali : Nos expatriés : Djimi Traoré, Liverpool est un club particulier

Dans cette interview, le premier footballeur malien sacré champion d’Europe aborde plusieurs sujets : sa nomination à la tête du Groupe d’élite de l’AS Monaco, son sacre avec Liverpool en 2005 face au Milan AC, son passage en équipe nationale, la crise qui secoue actuellement la planète foot du pays....

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:55

#Mali : Transfert : Sékou Koïta rejoint le CSKA Moscou

C’était dans l’air depuis la semaine dernière, c’est désormais officiel. L’attaquant des Aigles, Sékou Koïta a paraphé un contrat de 3 ans avec le CSKA Moscou, lundi 8 juillet. L’ancien sociétaire de l’USC Kita était libre depuis le 1er juillet, date de la fin de son contrat avec le RB Salzbourg (Autriche). «Sékou Koïta est avec nous..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:27

#Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Amazones-As Mandé, malheur au vaincu

Les deux équipes s’affrontent cet après-midi au terrain de l’ex-SNJ dans un match qui s’annonce décisif pour elles dans la course au titre. L’autre rencontre de cette 4è journée mettra aux prises l’AS Police et l’Usfas au Complexe sportif Kadialy Diawara.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:25

#Mali : Transfert : Sory Ibrahim Traoré signe à Villarreal

Sory Ibrahim Traoré rejoint le centre de formation de Villarreal FC. La nouvelle a été annoncée par l’ancien club du défenseur, l’Académie Les Étoiles du Mandé sur sa page Facebook. «Le défenseur axial de formation, Sory Ibrahim Traoré, formé à l’Académie des Étoiles du Mandé, s’est engagé en faveur de l’équipe de Villarreal FC (club de Liga d’Espagne)», a écrit le centre basé à Badougou Nafadji, à une quarantaine de kilomètres de Bamako..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:43

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner