Mali, Forum des médias sur la santé infantile, la vaccination et la nutrition en Afrique : Remapsen Mali remporte «le prix Michel Sidibé»

Lors de la 1ère édition du Forum des médias sur la santé infantile, la vaccination et la nutrition à Lomé au Togo, notre pays n’est pas revenu les mains vides. Il a remporté le premier prix des meilleures coordinations nationales du Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement «Remapsen», dédié à notre ancien ministre de la Santé, Michel Sidibé.

Par

Publié mardi 28 novembre 2023 à 07:29
Mali, Forum des médias sur la santé infantile, la vaccination et la nutrition en Afrique : Remapsen Mali remporte «le prix Michel Sidibé»

Des membres du Remapsen Mali reçoivent leur trophée

 

Le deuxième et le troisième prix ont été remportés par Madagascar et la Guinée. La remise des trophées s’est déroulée à la cérémonie de clôture de ce Forum, présidée par le secrétaire général du ministre de la Communication et des Médias du Togo, Tinaka Kossi

Il y a eu d’autres prix, ceux de Thibault Adjibodin du Togo pour les meilleurs journalistes en environnement. Ces prix ont été remportés par Hector Namangue, du Togo, Wilfrid Diakabakana du Congo, Cécile Goudou de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (ORTB). Les prix Brigitte Mopané de la République démocratique du Congo pour les meilleurs journalistes en santé ont été remportés par Ambroisine Mêmèdé du Togo, Idrissa Niassy du Sénégal et Madina Belemviré du Burkina Faso. Un prix spécial a été décerné au président togolais, Faure Gnassimgbé.

Le président du Remapsen, Youssouf Bamaba, a déclaré qu’il fallait ces prix pour encourager ceux qui sont déterminés dans leur travail et pousser d’autres à leur emboîter le pas. D’après lui, la santé et l’environnement sont des domaines qui ne sont pas très prisés chez les journalistes.

Dans une vidéo, l’ancien ministre Michel Sidibé a remercié le Remapsen et ses partenaires pour le choix porté sur sa personne pour ce prix. Il a souligné que c’est avec une grande joie et une grande humilité qu’il accueille l’instauration et l’institutionnalisation du prix Michel Sidibé de la meilleure coordination pays du Remapsen. «J’exprime toute ma reconnaissance au Remapsen pour l’honneur qui m’est accordé», a-t-il confié. Et d’ajouter que cette reconnaissance «de mes efforts au cours des 40 dernières années en faveur de la santé en Afrique renforce ma détermination à persévérer sans relâche», car le chemin vers la santé pour tous est encore long.

 La coordonnatrice du Remapsen Mali, Mme Fanta Diakité de Radio Kledu, s’est réjouie de la reconnaissance des efforts des membres de sa coordination à travers ce prix et a réaffirmé l’engagement de sa coordination dans la promotion de la santé en Afrique. «Tant que la maladie existe, nous allons continuer à sensibiliser. Au 21è siècle, il n’est plus acceptable qu’un enfant décède avant d’avoir célébré ses 5 ans», a-t-elle dit. Pour la coordinatrice, ce n’est plus acceptable qu’une mère, en donnant la vie, meurt et de voir des enfants zéro dose de vaccin. Ou de voir un enfant atteint de malnutrition chronique irréversible.

Le Réseau recommande aux États africains d’impliquer les coordinations nationales du Remapsen dans l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies  nationales et les plans d’actions opérationnelles de lutte contre les maladies infantiles, de promotion de la vaccination et de la nutrition et dans l’élaboration des plans de communication pour assurer une meilleure promotion la santé infantile, la vaccination et la nutrition.

Aux organismes sous-régionaux, régionaux, internationaux et autres partenaires d’appuyer le Remapsen dans la promotion de la santé infantile, la vaccination et la nutrition, en l’impliquant dans toutes les initiatives sous-régionales, régionales et internationales en la matière. Et aux coordinations nationales du Remapsen d’organiser une restitution au niveau pays pour un large partage des conclusions et des recommandations du Forum de Lomé, d’appuyer les programmes de santé infantile de chaque pays dans leurs activités de communication. Aussi d’assurer la coordination et la documentation des productions médiatiques des membres du Remapsen pays et de faire régulièrement des productions médiatiques sur la santé infantile, la vaccination et la nutrition.

Envoyée spéciale

Fatoumata NAPHO

Lire aussi : #Mali : Paralysie obstétricale du plexus brachial : Quand un bras du bébé ne bouge pas après la naissance

La Paralysie obstétricale du plexus brachiale (POPB) est une perte de la mobilité d’un membre supérieur qui survient lors de la naissance de l’enfant. Le chirurgien orthopédiste et traumatologue, Dr Aliou Bah, précise que c’est à la naissance qu’on remarque qu’un bras bouge et l’au.

Lire aussi : #Mali : Notre santé, La dialyse : Un traitement pour épurer le sang

La fonction rénale est vitale et nécessaire au maintien de la vie. Pour les personnes qui n’ont pas cette fonction, ils font recours à une méthode qu’on appelle dialyse..

Lire aussi : #Mali : Hôpital de dermatologie de Bamako : Dans la continuité de la qualité

Plus de 2,9 milliards de Fcfa! C’est le budget estimé en recettes et en dépenses de l’Hôpital de dermatologie de Bamako. C’est ce qui ressort de la 5è session ordinaire du conseil d’administration de cet établissement hospitalier, tenue hier dans ses propres installations..

Lire aussi : Notre santé, le Noma : Maladie qui détruit le visage

Récemment reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (l’OMS) comme une maladie tropicale négligée (MTN), le Noma, parfois appelé Cancrus Oris, est une gangrène foudroyante qui touche principalement les enfants qui vivent dans une pauvreté extrême..

Lire aussi : Mali: Gingivite : Une inflammation des gencives

La gingivite est une inflammation générale ou locale au niveau de la gencive. C’est une inflammation d’origine bactérienne. Les bactéries responsables de la maladie sont les streptocoques et les staphylocoques..

Lire aussi : #Mali : Lutte contre les maladies : LE CDC assure une continuation de son partenariat avec le Mali

Le directeur adjoint principal du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Nirav D. Shah, est en visite dans notre pays pour évoquer les prochaines 60 années de partenariat entre sa structure et le gouvernement du Mali..

Les articles de l'auteur

#Mali : Paralysie obstétricale du plexus brachial : Quand un bras du bébé ne bouge pas après la naissance

La Paralysie obstétricale du plexus brachiale (POPB) est une perte de la mobilité d’un membre supérieur qui survient lors de la naissance de l’enfant. Le chirurgien orthopédiste et traumatologue, Dr Aliou Bah, précise que c’est à la naissance qu’on remarque qu’un bras bouge et l’autre est allongé..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 26 février 2024 à 08:04

#Mali : Notre santé, La dialyse : Un traitement pour épurer le sang

La fonction rénale est vitale et nécessaire au maintien de la vie. Pour les personnes qui n’ont pas cette fonction, ils font recours à une méthode qu’on appelle dialyse..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 19 février 2024 à 08:40

#Mali : Hôpital de dermatologie de Bamako : Dans la continuité de la qualité

Plus de 2,9 milliards de Fcfa! C’est le budget estimé en recettes et en dépenses de l’Hôpital de dermatologie de Bamako. C’est ce qui ressort de la 5è session ordinaire du conseil d’administration de cet établissement hospitalier, tenue hier dans ses propres installations..

Par Fatoumata NAPHO


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:37

Notre santé, le Noma : Maladie qui détruit le visage

Récemment reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (l’OMS) comme une maladie tropicale négligée (MTN), le Noma, parfois appelé Cancrus Oris, est une gangrène foudroyante qui touche principalement les enfants qui vivent dans une pauvreté extrême..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 12 février 2024 à 08:21

Mali: Gingivite : Une inflammation des gencives

La gingivite est une inflammation générale ou locale au niveau de la gencive. C’est une inflammation d’origine bactérienne. Les bactéries responsables de la maladie sont les streptocoques et les staphylocoques..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 05 février 2024 à 08:46

#Mali : Lutte contre les maladies : LE CDC assure une continuation de son partenariat avec le Mali

Le directeur adjoint principal du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Nirav D. Shah, est en visite dans notre pays pour évoquer les prochaines 60 années de partenariat entre sa structure et le gouvernement du Mali..

Par Fatoumata NAPHO


Publié vendredi 02 février 2024 à 09:02

#Mali : Notre santé : Incontinence urinaire : Écoulement involontaire des urines

Perte involontaire des urines par l’urètre. L’incontinence urinaire n’indique pas nécessairement une maladie sous-jacente. Dr Daouda Sangaré, chirurgien urologue et maître de recherche au Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Kati explique que c’est une perte des urines en dehors des phases d’inconscience..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 22 janvier 2024 à 08:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner