#Mali : 12è édition de la bourse des semences à Sikasso : Les variétés améliorées au cœur des échanges

La capitale duK a abrité du 12 au 13 juin dernier la bourse des semences. «La place de la contractualisation dans la chaine de valeur des semences certifiées de variétés améliorées», était le thème retenu pour cette 12ème édition.

Publié mardi 18 juin 2024 à 15:33
#Mali : 12è édition de la bourse des semences à Sikasso : Les variétés améliorées au cœur des échanges

La bourse semencière contribue à l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

 

 

L’évènement était organisé par l’Association semencière du Mali (Assema) en collaboration avec la direction nationale de l’Agriculture ainsi que les partenaires technique et financiers. Présidée par le représentant du ministère de l’agriculture, Chaka Dembélé, elle a enregistré la présence du directeur de cabinet du gouverneur de la région, Bernad Coulibaly, du président de l’Assema, Moussa Sidibé et du représentant de Sugu Yiriwa, Adama Sangaré. Producteurs, sociétés et entreprises semencières de Sikasso et d’ailleurs y ont participé.


Le choix de Sikasso a été motivé par une forte présence de coopératives, de producteurs de semences et la diversité des cultures dans la région. Sa proximité avec les pays limitrophes du Mali comme le Burkina Faso, le Niger, la Guinée et la Côte d’ivoire constitue un atout important. 300 à 400 personnes y ont pris part.

Ils ont suivi des conférences-débats sur les défis et enjeux de l’utilisation des semences certifiés, l’état de mise en œuvre de la réglementation semencière au Mali et la problématique de la commercialisation des semences certifiées. Les échanges ont également porté sur la professionnalisation des acteurs semenciers, la mise en relation des acteurs des chaines de valeur agricoles et des structures de financement à travers des rencontres B2B, l’évaluation de la bourse semencière…

La bourse semencière contribue ainsi à l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers l’utilisation des semences de variétés améliorées et développe par la même occasion la contractualisation dans la chaine de valeur des semences. Elle participe également du développement de l’industrie semencière malienne en renforçant les capacités de l’Assema et des acteurs du secteur semencier, à la promotion de l’utilisation des semences de variétés améliorées et adaptées. Il établit, développe et renforcer les liens de partenariat et de confiance entre les producteurs de semences, les entreprises semencières, les institutions de finances et les utilisateurs finaux des semences.

Le représentant du ministère de l’Agriculture, Chaka Dembélé, a accentué son intervention sur l’importance de l’utilisation des semences certifiées. «Sans une bonne semence, la campagne agricole échouera car on n’aura pas le rendement escompté», a-t-il précisé.

En attestent des études faites en la matière. L’utilisation des semences de variétés améliorées contribue à l’augmentation des rendements des cultures dans l’ordre de 35% à 40%, a noté le directeur de cabinet du gouverneur de la région, citant une enquête.

Par ailleurs, Bernard Coulibaly a évoqué les difficultés de la filière semencière qui, selon lui, se rapportent  notamment à l’insuffisance des ressources pour réaliser de façon efficace les activités de contrôle de champs et de certification, au pouvoir d’achat des producteurs de certaines coopératives et à l’éloignement des sites de dépôts des semences.

À cet égard, ce cadre d’échange et de partage offre de discuter de ces difficultés afin de proposer les solutions idoines. «Notre combat quotidien est de donner au Mali… une agriculture plus performante. Toute chose qui passe par l’accessibilité de la semence de qualité au service du monde rural», a-t-il plaidé. Il a remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers dont le projet de Développement intégré du secteur semencier au Sahel (IFDC/ISSD Sahel), le département de l’Agriculture, Cultiver de nouvelles frontières dans l’agriculture (CNFA)… pour leur appui. 

La visite des stands de vente de semences et autres produits, de matériels agricoles par les officiels a été le temps fort de la bourse.

L’organisation de la bourse des semences a débuté depuis 2006 dans la région de Sikasso. Et depuis, elle a respectivement été organisée dans les régions de Ségou, Mopti, Kita et Bamako.

Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso

Lire aussi : #Sikasso : Des engrais subventionnés en vente sous le manteau

Un contrôle de routine de la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence a permis de saisir 427 sacs de ces engrais mis en place dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest.

Lire aussi : #Mali : #CPI : La sentence du terroriste Al-Hassan Ag Abdoul Aziz attendue le 28 août

«La sentence du membre d’Ansar dine, Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud sera prononcée le 28 août prochain»..

Lire aussi : #Mali : Campagne agricole 2024-2025 à Sikasso : La contrainte de la rareté des pluies

Cette situation est à l’origine d’une disparité. Des cultivateurs ont commencé le labour des champs, mais d’autres font les semis.

Lire aussi : #Mali : Caravane de sensibilisation sur la sécurité routière : Sikasso, une autre Étape

La stratégie nationale de la sécurité routière 2021-2030 révèle l’accroissement spectaculaire de la motorisation, de la croissance démographique et de l’urbanisation galopante qui constituent des facteurs favorisant la multiplication des risques liés à l’usage de la route..

Lire aussi : #Mali : Mairie de Sikasso : Le programme de développement économique, social et culturel restitué

La réforme de la décentralisation a conduit les collectivités territoriales à élaborer et à mettre en œuvre leurs stratégies de développement à travers des projets et des programmes majeurs à moyen terme, dénommé : « Programme de développement économique, social et culturel (PDESC)».

Lire aussi : #Mali : La cité accueille le président dans une liesse populaire

La population de Sikasso a accueilli, samedi dernier, dans une liesse populaire le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. La Cité verte du Kénédougou avait fait la mobilisation des grands jours à travers la ville, mais aussi les villages environnants pour recevoir l’hôte de m.

Les articles de l'auteur

#Sikasso : Des engrais subventionnés en vente sous le manteau

Un contrôle de routine de la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence a permis de saisir 427 sacs de ces engrais mis en place dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:48

#Mali : #CPI : La sentence du terroriste Al-Hassan Ag Abdoul Aziz attendue le 28 août

«La sentence du membre d’Ansar dine, Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud sera prononcée le 28 août prochain»..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:40

#Mali : Campagne agricole 2024-2025 à Sikasso : La contrainte de la rareté des pluies

Cette situation est à l’origine d’une disparité. Des cultivateurs ont commencé le labour des champs, mais d’autres font les semis.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:54

#Mali : Caravane de sensibilisation sur la sécurité routière : Sikasso, une autre Étape

La stratégie nationale de la sécurité routière 2021-2030 révèle l’accroissement spectaculaire de la motorisation, de la croissance démographique et de l’urbanisation galopante qui constituent des facteurs favorisant la multiplication des risques liés à l’usage de la route..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mardi 02 juillet 2024 à 17:06

#Mali : Mairie de Sikasso : Le programme de développement économique, social et culturel restitué

La réforme de la décentralisation a conduit les collectivités territoriales à élaborer et à mettre en œuvre leurs stratégies de développement à travers des projets et des programmes majeurs à moyen terme, dénommé : « Programme de développement économique, social et culturel (PDESC)»..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 24 juin 2024 à 17:38

#Mali : La cité accueille le président dans une liesse populaire

La population de Sikasso a accueilli, samedi dernier, dans une liesse populaire le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. La Cité verte du Kénédougou avait fait la mobilisation des grands jours à travers la ville, mais aussi les villages environnants pour recevoir l’hôte de marque. Les Sikassois étaient présents au Stade Babemba Traoré, plein à craquer..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:07

#Mali : Sikasso : Le président Assimi Goïta attendu demain

Dans la capitale du Kénédougou, le chef de l’état aura un agenda chargé. Il posera la première pierre de l’université de la ville et visitera des infrastructures routières, notamment le viaduc et l’échangeur.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:30

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner