#Mali : Mali-Nations unies : La coopération ne faiblit pas

L’ONU entend aider notre pays à mobiliser des moyens pour augmenter sa capacité de lutte contre le terrorisme et apporter des soutiens humanitaires aux populations

Publié lundi 20 mai 2024 à 18:12
#Mali : Mali-Nations unies : La coopération ne faiblit pas

Séance de travail entre Maliens et la délégation onusienne

 

 Le représentant spécial du secrétaire général et chef du bureau des Nations unies pour l’Afrique et du Sahel, Leonardo  Santos Simao, à la tête d’une forte délégation, s’éjourne dans notre pays. L’hôte de marque a eu, hier, une séance de travail avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, au département en charge des Affaires étrangères.

À la fin de la rencontre qui s’est déroulée en présence des deux délégations, les personnalités se sont exprimées devant la presse. «Je suis dans une mission d’accompagnement de la situation du pays aux plans sécuritaire, économique et social», a souligné Leonardo Santos Simao. Indiquant qu’il a eu des échanges très fructueux avec le chef de la diplomatie malienne. Il dit aussi avoir saisi l’occasion pour féliciter le Mali sur le progrès dans la voie vers la normalisation de la vie nationale.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies a reconnu qu’il y a des défis, des difficultés. Mais, a-t-il ajouté, le pays est sur la voie de la normalisation. Les Nations unies entendent aider à mobiliser des moyens pour augmenter la capacité de lutte contre le terrorisme et apporter des soutiens humanitaires aux populations, a expliqué Leonardo Santos Simao, affirmant qu’il est fier du progrès que le pays fait dans ce domaine.


Selon lui, le Mali étant membre des Nations unies, l’Onu a l’obligation de soutenir, d’écouter et de comprendre les défis du pays pour mieux l’appuyer à faire des progrès. Pour sa part, le ministre chargé des Affaires étrangères a noté que cette visite s’inscrit dans le cadre du maintien d’un dialogue permanent avec les autorités maliennes pour avoir une meilleure lecture de la situation aux plans politique, sécuritaire et social. Mais aussi de disposer de toutes les informations nécessaires à propos des avancées du pays. Abdoulaye Diop a mentionné également les défis auxquels nous sommes confrontés. 

Pour lui, son hôte du jour a été imprégné sur les perspectives qui se dessinent sur l’ensemble de ces questions. «Nous avons eu des échanges très francs, ouverts. Nous avons écouté les conseils, les appréciations et les messages du représentant spécial», a fait remarquer le ministre Diop, précisant que ces messages ont été enregistrés. Ce faisant, il a rassuré que ces messages seront transmis aux autorités de la Transition pour appréciation. «Le Mali demeure membre des Nations unies. Nous allons continuer à travailler avec les Nations unies au plan régional, mais aussi avec son équipe sur place», a conclu le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.        

Namory KOUYATE

Lire aussi : #Mali : Dr Moriké Dembélé : «L’AES s’inscrit dans la rupture paradigmatique avec les anciennes pratiques d’influence»

Dans cette interview, le maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB) souligne la pertinence de la création de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES). Dr Moriké Dembélé met en exergue également les enjeux, les défis et.

Lire aussi : #Mali : Mise en œuvre des ANR : Pas sans le district de Bamako

Conformément à la vision du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta en matière de redevabilité et sa ferme volonté à mettre les préoccupations du peuple au cœur de la prise de décision, le Comité indépendant de suivi-évaluation de la mise en œuvre des recommandations des.

Lire aussi : #Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : La phase de dissémination démarre dimanche

Du 7 au 20 juillet, le Comité indépendant de suivi évaluation de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (Cinsere-ANR) organisera des ateliers de restitution de son rapport annuel 2023 dans le District de Bamako et dans les 19 autres régions du pays..

Lire aussi : #Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Conseil Économique, social, environnemental et culturel imprégné

Après la Présidence de la République le 27 mai dernier, les membres du gouvernement à travers le Comité d’orientation de la refondation de l’état (Core), la Cour constitutionnelle, la Cour suprême, le Conseil national de Transition, c’était le tour, hier, du président du Conseil éc.

Lire aussi : #Mali : Dr Diola Bagayoko : «La démocratie dans un état non souverain est un instrument de colonisation»

Dans cet entretien, le distingué professeur de Southern university aux états-Unis aborde les maux qui freinent le développement des anciennes colonies de la France. Dr Diola Bagayoko, en sa qualité de membre de la société américaine de physique, plaide en faveur de l’épanouissement .

Lire aussi : #Mali : Victime d’un accident de circulation en Italie : 200 millions de Fcfa aux ayants droit de Seybou Sangaré

Seybou Sangaré est né le 2 octobre 1997 à Makana-Birgo situé dans la Région de Kita. À la suite de son décès survenu le 26 novembre 2022 à San Severo en Italie, le Conseil de base des Maliens d’Italie a engagé une procédure judiciaire qui a abouti au payement de cette somme.

Les articles de l'auteur

#Mali : Dr Moriké Dembélé : «L’AES s’inscrit dans la rupture paradigmatique avec les anciennes pratiques d’influence»

Dans cette interview, le maître de conférences à l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB) souligne la pertinence de la création de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES). Dr Moriké Dembélé met en exergue également les enjeux, les défis et les perspectives de l’organisation sous-régionale.

Par Namory KOUYATE


Publié mardi 16 juillet 2024 à 08:31

#Mali : Mise en œuvre des ANR : Pas sans le district de Bamako

Conformément à la vision du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta en matière de redevabilité et sa ferme volonté à mettre les préoccupations du peuple au cœur de la prise de décision, le Comité indépendant de suivi-évaluation de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (Cinsere-ANR) a procédé, hier, à la présentation du rapport annuel 2023..

Par Namory KOUYATE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:02

#Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : La phase de dissémination démarre dimanche

Du 7 au 20 juillet, le Comité indépendant de suivi évaluation de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (Cinsere-ANR) organisera des ateliers de restitution de son rapport annuel 2023 dans le District de Bamako et dans les 19 autres régions du pays..

Par Namory KOUYATE


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 17:47

#Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Conseil Économique, social, environnemental et culturel imprégné

Après la Présidence de la République le 27 mai dernier, les membres du gouvernement à travers le Comité d’orientation de la refondation de l’état (Core), la Cour constitutionnelle, la Cour suprême, le Conseil national de Transition, c’était le tour, hier, du président du Conseil économique, social, environnemental et culturel.

Par Namory KOUYATE


Publié jeudi 27 juin 2024 à 17:50

#Mali : Dr Diola Bagayoko : «La démocratie dans un état non souverain est un instrument de colonisation»

Dans cet entretien, le distingué professeur de Southern university aux états-Unis aborde les maux qui freinent le développement des anciennes colonies de la France. Dr Diola Bagayoko, en sa qualité de membre de la société américaine de physique, plaide en faveur de l’épanouissement des pays africains, notamment le Mali. Pour relever ce challenge, il opte pour la prorogation de la Transition.

Par Namory KOUYATE


Publié lundi 24 juin 2024 à 17:42

#Mali : Victime d’un accident de circulation en Italie : 200 millions de Fcfa aux ayants droit de Seybou Sangaré

Seybou Sangaré est né le 2 octobre 1997 à Makana-Birgo situé dans la Région de Kita. À la suite de son décès survenu le 26 novembre 2022 à San Severo en Italie, le Conseil de base des Maliens d’Italie a engagé une procédure judiciaire qui a abouti au payement de cette somme.

Par Namory KOUYATE


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:39

#Mali : Bilan et perspectives de la décentralisation : Le diagnostic du haut conseil des collectivités

Le Haut conseil des collectivités (HCC) entend contribuer à la réussite effective de la politique de décentralisation sous la 4è République. Pour y arriver, l’institution a mis les intelligences et expertises nationales à contribution afin de poser un diagnostic fiable du processus de transfert des ressources humaines et financières aux collectivités territoriales..

Par Namory KOUYATE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:07

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner