#Mali : Employabilité des jeunes : L’ANPE maintient le cap

Le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), Ibrahim Ag Nock, a conduit une mission conjointe de deux jours (mercredi et jeudi derniers) avec les membres du conseil d’administration pour visiter les réalisations de certains bénéficiaires de l’appui de l’Agence à Bamako.

Publié lundi 27 mai 2024 à 18:05
#Mali : Employabilité des jeunes : L’ANPE maintient le cap

Ce centre forme les femmes en couture, coiffure, esthétique et tatouage

 

 Le but était d’apprécier sur le terrain le niveau d’exécution des activités du plan de travail annuel (PTA) en cours, et les réponses données aux préoccupations soulevées par les usagers, les partenaires et le personnel de l’ANPE. La visite a commencé dans la Commune IV du District de Bamako, chez Samourou Bah, boutiquier à Djicoroni-Para. Il s’est lancé dans le commerce, grâce à l’aide financière de l’ANPE. Aujourd’hui, il a deux boutiques et emploie quatre personnes.

C’est avec enthousiasme que Samourou Bah a accueilli la mission de l’Agence qui lui a permis d’être «indépendant». Après des échanges avec le boutiquier, la mission s’est rendue au Centre de formation professionnelle Niaga Aminata Seck à Sébénicoro. Ce centre forme les femmes en couture, coiffure, esthétique, tatouage. Sa directrice, Mme Keïta Maïmouna Samassekou, a témoigné que son centre a pu former 90 élèves grâce au soutien de l’ANPE. Aujourd’hui, le centre compte 236 élèves (toutes séries confondues).

Ibrahim Ag Nock et sa suite ont continué sur Mamaribougou dans la Commune rurale du Mandé. Ils ont été chaleureusement reçus par Mariam Guiré, promotrice d’un atelier de couture et d’un centre de formation en couture. Diplômée de la Faculté des sciences juridiques et politiques, elle a bénéficié d’une formation de trois ans de l’ANPE. «Après la formation, l’Agence m’a offert la machine à coudre et une bourse pour lancer mon entreprise. Actuellement, six personnes travaillent dans mon atelier. Et mon centre de formation est à sa première promotion, avec 26 élèves», a-t-elle fait savoir.

La première journée de la visite a pris fin à Faladjè, dans une ferme d’embouche de bovins et d’ovins. Le propriétaire, Alhader Meyda, a bénéficié de la formation de l’ANPE et a reçu un accompagnement financier qui lui a permis de booster son entreprise où cinq personnes travaillent en temps plein. La deuxième journée a commencé avec l’étape du garage Saint-Joseph à Korofina, dans la Commune I du District de Bamako. Kadidiatou Fofana y travaille comme secrétaire caissière, depuis cinq ans. Elle a décroché cet emploi après avoir été formée par l’ANPE en technique de recherche d’emploi et en informatique.

La mission s’est, ensuite, dirigée sur Badalabougou dans la Commune V de Bamako où elle a visité l’ONG Danish church aids (DCA) et un regroupement de femmes formées en séchage et fumage de poissons/poulets. Cette ONG a recruté Ismaël Sogoba à travers l’ANPE. «L’Agence nationale pour l’emploi est une structure spécialisée de l’État dans l’employabilité. Nous y faisons recours quand nous sommes dans le besoin d’agent. C’est ainsi que nous avons recruté Ismaël Sogoba», a expliqué Sory Sissoko, un agent au DCA.

Quant aux femmes formées en séchage, rencontrées dans leur atelier, elles ont exprimé leur satisfaction à l’ANPE avant de soumettre de nouvelles doléances. En leur nom, Sanata Koumaré a expliqué qu’elles ont besoin d’un second fumoir et d’un congélateur fonctionnant avec les panneaux solaires pour palier la crise énergétique qui leur cause des pertes.

À la fin du périple, le directeur général de l’ANPE a rappelé que cette visite s’inscrit dans le cadre du Plan de travail issu du conseil d’administration de l’ANPE. Il s’est réjoui de l’impact positif de l’action de l’Agence sur le terrain. «On se rend compte que ce sont des dizaines d’emplois qui se créent dans des filières porteuses et cela est réjouissant. Les activités menées sont conformes aux orientations et à la vision du ministère en charge de l’Emploi qui veut davantage améliorer l’écosystème entrepreneurial.

Elles constituent aussi la sauvegarde de l’intérêt national dans toute sa plénitude», a-t-il déclaré. Ibrahim Ag Nock a souligné que l’Agence met l’accent sur les auto employeurs pour qu’ils contribuent davantage dans la création d’emplois. Satisfait des résultats constatés sur le terrain, il a demandé aux bénéficiaires de persévérer afin de pouvoir créer plus d’emplois.

Et au 2è vice-président du conseil d’administration, Issa Bengaly, de renchérir : «Les réalisations vues sur le terrain nous ont comblés. Au cours du conseil d’administration, on donne des plannings à la direction pour qu’elle mène ses activités. Et l’Agence a exécuté ses travaux comme le conseil l’a souhaité.»

N'Famoro KEITA

Lire aussi : #Mali : Protection ressources liées à l’eau : Les ambitions de Join For Water

L’Ong belge Join For Water (Protos) a organisé, hier dans les locaux de la préfecture de Kati, le 2è comité de pilotage de son programme quinquennal 2022-2026 intitulé «Protéger et conserver l’eau pour une meilleure résilience socio-écologique autour de Bamako»..

Lire aussi : #Mali : Secteurs agro-pastoraux : Pro-Arides, une opportunité pour les groupes cibles

L’organisation néerlandaise de développement (SNV) a organisé hier, dans un hôtel de la place, le premier comité consultatif pays du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel (Pro-Arides)..

Lire aussi : #Mali : Foire des métiers : Exposition du savoir-faire malien

L’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej), en partenariat avec la mairie du District de Bamako, l’Agence luxembourgeoise de coopération au développement (LuxDev) et le réseau Agri vision Sahel a organisé, samedi dernier au palais de la culture Amadou Hampaté Bâ, une foire .

Lire aussi : #Mali : Projet Stamp+ : Une opportunité pour améliorer de la productivité

L’Organisation néerlandaise de développement (SNV) au Mali a organisé, hier, dans le cadre de la mise en œuvre du projet Sustainable technology adaptation for Mali’s pastoralists (Stamp+), un événement de partage d’expériences et de connaissances (Learning Event), autour de la digitalis.

Lire aussi : #Mali: La belle ambiance dans les stands

Un mardi matin bien arrosé à Bamako. Sous une fine pluie, alors que l’horloge affiche 8 heures, les mouvements s’intensifient à l’entrée principale du Centre international de conférences de Bamako (CICB)..

Lire aussi : #Mali : Don de kits alimentaires : L’ambassade de Chine au secours des personnes vulnérables

L’ambassade de la République populaire de Chine au Mali a remis, à travers la mairie de la Commune V du District de Bamako, des dons alimentaires aux familles vulnérables et aux déplacés de Bamako. La cérémonie organisée à cet effet s’est déroulée, vendredi dernier, sous la présidenc.

Les articles de l'auteur

#Mali : Protection ressources liées à l’eau : Les ambitions de Join For Water

L’Ong belge Join For Water (Protos) a organisé, hier dans les locaux de la préfecture de Kati, le 2è comité de pilotage de son programme quinquennal 2022-2026 intitulé «Protéger et conserver l’eau pour une meilleure résilience socio-écologique autour de Bamako»..

Par N'Famoro KEITA


Publié vendredi 12 juillet 2024 à 10:56

#Mali : Secteurs agro-pastoraux : Pro-Arides, une opportunité pour les groupes cibles

L’organisation néerlandaise de développement (SNV) a organisé hier, dans un hôtel de la place, le premier comité consultatif pays du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel (Pro-Arides)..

Par N'Famoro KEITA


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 17:46

#Mali : Foire des métiers : Exposition du savoir-faire malien

L’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej), en partenariat avec la mairie du District de Bamako, l’Agence luxembourgeoise de coopération au développement (LuxDev) et le réseau Agri vision Sahel a organisé, samedi dernier au palais de la culture Amadou Hampaté Bâ, une foire aux métiers..

Par N'Famoro KEITA


Publié dimanche 30 juin 2024 à 16:51

#Mali : Projet Stamp+ : Une opportunité pour améliorer de la productivité

L’Organisation néerlandaise de développement (SNV) au Mali a organisé, hier, dans le cadre de la mise en œuvre du projet Sustainable technology adaptation for Mali’s pastoralists (Stamp+), un événement de partage d’expériences et de connaissances (Learning Event), autour de la digitalisation, appelé «Garbal»..

Par N'Famoro KEITA


Publié jeudi 27 juin 2024 à 17:32

#Mali: La belle ambiance dans les stands

Un mardi matin bien arrosé à Bamako. Sous une fine pluie, alors que l’horloge affiche 8 heures, les mouvements s’intensifient à l’entrée principale du Centre international de conférences de Bamako (CICB)..

Par N'Famoro KEITA


Publié mardi 25 juin 2024 à 19:24

#Mali : Don de kits alimentaires : L’ambassade de Chine au secours des personnes vulnérables

L’ambassade de la République populaire de Chine au Mali a remis, à travers la mairie de la Commune V du District de Bamako, des dons alimentaires aux familles vulnérables et aux déplacés de Bamako. La cérémonie organisée à cet effet s’est déroulée, vendredi dernier, sous la présidence de l’ambassadeur de Chine, Chen Zhihong, en présence du maire de la Commune V, Amadou Ouattara..

Par N'Famoro KEITA


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:12

#Mali : Formation professionnelle : L’Iniforp veut élargir sa capacité

La ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mme Bagayoko Aminata Traore, a présidé, hier au Centre de perfectionnement et de la reconversion de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), la cérémonie d’ouverture de la 1ère session extraordinaire du conseil d’administration de l’Institut national d’ingénierie de formation professionnelle (Iniforp). Elle avait à ses côtés le directeur général de l’Institut, Mahamadou Diarra..

Par N'Famoro KEITA


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:46

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner