#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : De pertinentes recommandations

Les rideaux sont tombés, vendredi dernier, sur les travaux de la 6è session ordinaire de la 6è mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), au siège de l’Institution à Koulouba.

Publié mardi 18 juin 2024 à 15:28
#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : De pertinentes recommandations

Bâtir un enseignement supérieur pour le développement socio-économique est l’une des recommandations phares

 

La cérémonie de clôture était présidée par le premier responsable du Conseil, Yacouba Katilé en présence du ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, Ibrahim Ikassa Maïga et d’autres invités. Durant 15 jours, de nombreux besoins, attentes et problèmes de nos compatriotes ont fait l’objet de synthèse et de recommandations. Parmi celles-ci, figurent la diligence de l’approvisionnement des paysans en intrants agricoles et en semences améliorées.

Il s’agira également de faciliter l’accès à l’aliment bétail et de volaille par la création d’unités de fabrication et par la subvention; de subventionner le prix des intrants de pêche et d’aquaculture à hauteur de 50% et de diligenter la reprise du trafic ferroviaire et fluvial. Les conseillers de la République ont sans doute à cœur d’apporter des solutions au problème énergétique auquel le Mali fait face. À ce propos, les membres du bureau du Cesec ont recommandé de mettre un accent particulier sur les équipements solaires, hydrauliques et éoliens. Ils ont par ailleurs proposé de promouvoir, encourager et soutenir la création de Petites et moyennes entreprises (PME)–Petites et moyennes industries (PMI) dans le domaine de la transformation et de la conservation des produits locaux.

 Bâtir un enseignement supérieur apte à fournir les ressources humaines capables de satisfaire les besoins de développement socio-économique du pays et renforcer la sécurité de manière à garantir la libre circulation des personnes et de leurs biens, comptent parmi les recommandations formulées.

Ils ont également suggéré la création d’un Consulat général du Mali à Lomé (Togo), Bobo Dioulasso (Burkina Faso), Nampula et Maputo (Mozambique).

S’y ajoutent de faire de la diaspora une région administrative spéciale afin de concrétiser son éligibilité à l’Assemblée nationale et de mettre un accent particulier sur le suivi des vacances de poste au niveau des organisations sous régionales, régionales et internationales afin d’y proposer des candidatures maliennes. Diligenter la restitution des parcelles attribuées aux Maliens établis au Burkina Faso, en Afrique du Sud et au Mozambique dans le lotissement de Safo, a été également formulé par les conseillers…

Dans son discours de clôture, le président du Cesec a indiqué que le rapport qui vient d’être bouclé contient des indicateurs précieux, ajoutant qu’ils doivent aller plus loin. C’est à cela que le bureau du Conseil, que les commissions doivent travailler, d’ici les prochaines missions. « Tout doit être discuté, expliqué avec nos compatriotes, les mesures contre l’insécurité, la corruption, le trafic des stupéfiants, le blanchiment d’argent que sont des facteurs de nuisance », a fait savoir Yacouba Katilé.


À côté, a-t-il poursuivi, les activités où chacun peut s’insérer qu’il soit de l’intérieur comme de l’extérieur, à savoir l’agriculture, l’élevage, l’entrepreneuriat productif dans la transformation des produits primaires doivent aussi être détaillées. Cela permettra pour ceux de l’extérieur d’envisager le retour et de comprendre l’existence de créneaux.

En attendant la loi organique qui délimitera leur champ d’action, a annoncé le président de l’Institution, des réflexions sont déjà en cours, afin de définir la matrice d’évaluation adéquate.

Mariétou KOITE

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Des recommandations pertinentes

Les rideaux de la 6è session ordinaire de la sixième mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) sont tombés, ce vendredi 14 juin, au siège de l’Institution.

Lire aussi : #Mali : Victimes de déguerpissement à Abidjan : 182 Maliens accueillis et soutenus par le ministre Mossa Ag Attaher

Tout en restant respectueuses des choix souverains faits par les États, nos autorités souhaitent et demandent qu’à l’avenir de telles mesures soient prises dans le respect de la dignité humaine, de la vie intime des foyers et des familles.

Lire aussi : #Mali : Accès à l’eau potable : Le chef de l’état offre deux forages aux habitants de Samè Koulouniko et de Kati Coco Plateau

La population a apprécié l’acte humanitaire et solidaire du président Assimi Goïta.

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Les attentes et besoins des Maliens au centre des échanges

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) tient depuis, hier, à son siège, la 6è session ordinaire de sa 6è mandature..

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Le lycée Billaly Sissoko reçoit une adduction d’eau

L’accès à l’eau potable garantit le développement durable et la santé. Conscient de cela, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans le cadre de ses œuvres sociales, ne ménage aucun effort pour rendre accessible ce précieux liquide dans les écoles, centres de santé, .

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Des forages, ordinateurs et dictionnaires pour les groupes scolaires de Kalaban-coura et de Baco-Djicoroni

«Merci Assimi», «L’eau c’est la vie», «le Groupe scolaire de Kalabancoura Sud vous dit merci», «Vive la Transition». Ces messages étaient exhibés par les élèves du Groupe scolaire de Kalaban-coura Sud et celui de Baco-Djicoroni lors de la cérémonie d’inauguration des forages et d.

Les articles de l'auteur

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Des recommandations pertinentes

Les rideaux de la 6è session ordinaire de la sixième mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) sont tombés, ce vendredi 14 juin, au siège de l’Institution.

Par Mariétou KOITE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 14:58

#Mali : Victimes de déguerpissement à Abidjan : 182 Maliens accueillis et soutenus par le ministre Mossa Ag Attaher

Tout en restant respectueuses des choix souverains faits par les États, nos autorités souhaitent et demandent qu’à l’avenir de telles mesures soient prises dans le respect de la dignité humaine, de la vie intime des foyers et des familles.

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:36

#Mali : Accès à l’eau potable : Le chef de l’état offre deux forages aux habitants de Samè Koulouniko et de Kati Coco Plateau

La population a apprécié l’acte humanitaire et solidaire du président Assimi Goïta.

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:38

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Les attentes et besoins des Maliens au centre des échanges

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) tient depuis, hier, à son siège, la 6è session ordinaire de sa 6è mandature..

Par Mariétou KOITE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:26

#Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Le lycée Billaly Sissoko reçoit une adduction d’eau

L’accès à l’eau potable garantit le développement durable et la santé. Conscient de cela, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans le cadre de ses œuvres sociales, ne ménage aucun effort pour rendre accessible ce précieux liquide dans les écoles, centres de santé, mais aussi dans les zones en difficulté d’accès à l’eau. L’inauguration du 359è forage au lycée Billaly Sissoko sis à l’Hypodrome en est l’illustration..

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:34

#Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Des forages, ordinateurs et dictionnaires pour les groupes scolaires de Kalaban-coura et de Baco-Djicoroni

«Merci Assimi», «L’eau c’est la vie», «le Groupe scolaire de Kalabancoura Sud vous dit merci», «Vive la Transition». Ces messages étaient exhibés par les élèves du Groupe scolaire de Kalaban-coura Sud et celui de Baco-Djicoroni lors de la cérémonie d’inauguration des forages et de remise d’ordinateurs et de dictionnaires, offerts par le président de la Transition aux deux écoles..

Par Mariétou KOITE


Publié mardi 14 mai 2024 à 07:55

#Mali : Sécurisation du territoire : Les FAMa détruisent des bases terroristes dans plusieurs localités

Les frappes aériennes d’envergure combinées aux opérations terrestres menées à cet effet auraient également permis la neutralisation d’un important chef terroriste local. Ces informations sont en cours d’analyse et de vérification, selon l’Armée.

Par Mariétou KOITE


Publié vendredi 10 mai 2024 à 08:46

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner