#Mali : Industries extractives : L’Itie-Mali valide ses rapports 2022 et 2023

Le comité de pilotage de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie-Mali) a tenu hier sa 2è session ordinaire de l’année 2024. La réunion a examiné les rapports Itie 2022-2023 et les rapports annuels d’avancement 2022 et 2023 en vue de leur validation.

Publié mardi 14 mai 2024 à 08:02
#Mali : Industries extractives : L’Itie-Mali valide ses rapports 2022 et 2023

Des membres du Comité de pilotage en séance de travail

 

 

Aussi cette session a-t-elle permis de répondre à plusieurs préoccupations du comité, notamment celles relatives au fonctionnement des organes de pilotage, à la supervision, la qualité de la représentativité des organisations de la société civile et à la mise en œuvre des recommandations de la 1ère session.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le représentant du ministre des Mines, Yacouba Kébé, en présence du secrétaire permanent par intérim de l’Itie-Mali, Boureima Cissé. Parlant du contexte dans lequel cette rencontre intervient, le représentant du ministre des Mines a rappelé que notre pays reste suspendu à une décision d’administration de l’Itie internationale qui examinera, du 18 au 20 juin 2024 à Genève, la validation ciblée dont le Mali fait l’objet. Et dans cette perspective, Yacouba Kébé est optimiste en raison des efforts multiples consentis.


«L’audit du secteur minier de 2023, le Code minier de 2023, la prouesse d’élaboration des rapports 2022-2023 au cours du seul exercice en cours… sont autant de signaux que notre pays n’a eu de cesse de mettre en avant sa volonté de faire de la transparence le crédo d’un secteur extractif performant», a-t-il déclaré.

Yacouba Kébé a expliqué que cette session ordinaire sera l’occasion d’examiner, en vue de leur validation, les rapports Itie 2022-2023 et les rapports annuels d’avancement 2022 et 2023. Réussir à produire ces deux rapports en même temps n’était pas un challenge facile, a-t-il fait remarquer.

«La session a pour but de valider les rapport Itie 2022-2023 et le rapport annuel d’avancement qui sont l’équivalent des rapports annuels d’activité portant sur les années 2022 et 2023», a renchéri le secrétaire permanent par intérim de l’Itie-Mali. Boureima Cissé a spécifié que concernant le rapport Itie, il est question des données collectées auprès des administrations fiscale, douanière, domaniale et minière, mais également des sociétés minières.

Des informations qui doivent être examinées et validées par le comité de pilotage. Et en ce qui concerne le rapport annuel d’activités, il s’agit de voir ce qui a été mené dans le plan de travail pour les années couvertes. Globalement, la situation de la validation est satisfaisante, s’est-il réjoui.

En effet, l’ensemble des entités déclarantes a transmis les informations. «Nous avons atteint les seuils de signification qui sont requis, c’est-à-dire tous les paiements qui sont requis ont été déclarés. Mais nous avons des écarts à expliquer», a déclaré Boureima Cissé. L’Itie, faut-il le rappeler, est une norme mondiale qui défend l’amélioration de la transparence dans la gestion des revenus et l’obligation de redevabilité dans les secteurs pétroliers, gaziers et miniers.

Aminata DIARRA

Lire aussi : #Mali : Quinzaine de l’environnement : Save the children forme des journalistes sur le changement climatique et les droits des enfants

Dans le cadre de l’édition 2024 de la Quinzaine de l’environnement, Save The Children a organisé un atelier de formation sur les terminologies environnementales relatives au changement climatique en langue locale et les droits des enfants..

Lire aussi : #Mali : Savons cosmétiques : Dangereux pour la peau

Les spécialistes sont unanimes à reconnaître les risques encourus par les personnes qui utilisent ces produits sans recommandation médicale.

Lire aussi : #Mali : Journée nationale de la courtoisie sur la route : Pour plus de discipline sur la voie publique

La 13è édition de la Journée nationale de la courtoisie sur la route a été lancée, hier à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna), sous le thème : «La conduite automobile réclame un comportement responsable»..

Lire aussi : #Mali : Dissémination des rapports Itie : Utiles échanges avec les membres du CNT

L’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie-Mali) a organisé, hier au Centre international de conférences de Bamako, un atelier de dissémination de ses rapports 2020 et 2021 à l’intention des membres du Conseil national de Transition (CNT)..

Lire aussi : Amélioration de la compétitivité des entreprises : Le BRMN attire l’attention des acteurs sur l’insuffisance des moyens

Le Bureau de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles (BRMN) a organisé, vendredi dernier dans ses locaux, la 16è session de son conseil d’administration. Les travaux étaient dirigés par le président du conseil d’administration, Lanfia Camara, en présence du minis.

Lire aussi : Projet de gouvernance du secteur des mines : Échanges sur l’opérationnalisation de l’intégration des PDC dans les PDESC

Le Projet de gouvernance du secteur des mines (PGSM) organise, du 21 au 22 novembre 2023 au Conseil national du patronat, un atelier d’échanges avec les élus locaux des communes minières sur l’opérationnalisation de l’intégration des Plans de développement communautaire (PDC) dans les Pr.

Les articles de l'auteur

#Mali : Quinzaine de l’environnement : Save the children forme des journalistes sur le changement climatique et les droits des enfants

Dans le cadre de l’édition 2024 de la Quinzaine de l’environnement, Save The Children a organisé un atelier de formation sur les terminologies environnementales relatives au changement climatique en langue locale et les droits des enfants..

Par Aminata DIARRA


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:33

#Mali : Savons cosmétiques : Dangereux pour la peau

Les spécialistes sont unanimes à reconnaître les risques encourus par les personnes qui utilisent ces produits sans recommandation médicale.

Par Aminata DIARRA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:10

#Mali : Journée nationale de la courtoisie sur la route : Pour plus de discipline sur la voie publique

La 13è édition de la Journée nationale de la courtoisie sur la route a été lancée, hier à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna), sous le thème : «La conduite automobile réclame un comportement responsable»..

Par Aminata DIARRA


Publié vendredi 29 mars 2024 à 08:43

#Mali : Dissémination des rapports Itie : Utiles échanges avec les membres du CNT

L’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie-Mali) a organisé, hier au Centre international de conférences de Bamako, un atelier de dissémination de ses rapports 2020 et 2021 à l’intention des membres du Conseil national de Transition (CNT)..

Par Aminata DIARRA


Publié mercredi 21 février 2024 à 08:15

Amélioration de la compétitivité des entreprises : Le BRMN attire l’attention des acteurs sur l’insuffisance des moyens

Le Bureau de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles (BRMN) a organisé, vendredi dernier dans ses locaux, la 16è session de son conseil d’administration. Les travaux étaient dirigés par le président du conseil d’administration, Lanfia Camara, en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo et du directeur général du BRMN, Hamadoun Abba..

Par Aminata DIARRA


Publié lundi 27 novembre 2023 à 09:36

Projet de gouvernance du secteur des mines : Échanges sur l’opérationnalisation de l’intégration des PDC dans les PDESC

Le Projet de gouvernance du secteur des mines (PGSM) organise, du 21 au 22 novembre 2023 au Conseil national du patronat, un atelier d’échanges avec les élus locaux des communes minières sur l’opérationnalisation de l’intégration des Plans de développement communautaire (PDC) dans les Programmes de développement économique, social et culturel (PDESC)..

Par Aminata DIARRA


Publié mercredi 22 novembre 2023 à 08:27

Mali, Recherche agricole : Les scientifiques du CNRA examinent des projets

La commission scientifique du Comité national de la recherche agricole (CNRA) a débuté, hier, sa 28è session ordinaire. Pendant cette session de quatre jours (13 au 16 novembre), 49 documents dont 24 rapports de recherche en cours et 25 propositions de recherche seront examinés..

Par Aminata DIARRA


Publié mardi 14 novembre 2023 à 08:04

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner