#Mali : Agaïchatou Oyast Dicko : L’incarnation de la détermination

Des jeunes dames font preuve d’un engagement inspirant. C’est le cas de Agaïchatou Oyast Dicko, une entrepreneure sociale qui lutte contre la migration irrégulière. Dans ce domaine, elle est présente sur plusieurs fronts. Celui de la sensibilisation sur les risques et dangers, l’information sur les réalités de ce phénomène et l’insertion professionnelle.

Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:28 , mis à jour vendredi 21 juin 2024 à 23:02
#Mali : Agaïchatou Oyast Dicko : L’incarnation de la détermination


 À titre d’exemple, à travers le Projet Migrant, la sortante de l’École normale supérieure de Bamako (ENsup) a conseillé et orienté plus de 500 jeunes migrants sur les risques et dangers de la migration irrégulière ainsi que ses alternatives de 2018 à 2020. «Mes rencontres avec les jeunes migrants m’ont permis de comprendre leurs préoccupations. Cette situation m’a rendu sensible à leurs souffrances», confie-t-elle.


La directrice exécutive de l’organisation Yeli-Mali (Youth Ethics and Leadership Institute) aide les jeunes à s’insérer dans la vie professionnelle à travers des opportunités d’emploi et de formation dans le but de réduire le chômage. En décembre 2023, suite à des recherches sur les itinéraires que choisissent les migrants maliens, son organisation découvre que nos compatriotes traversent l’île de Gorée (Sénégal) pour atteindre l’Espagne.

La jeune leader a été désignée comme l’une des 30 champions lors du 1er Sommet des Alumnis du Centre régional de leadership et l’initiative des jeunes leaders africains (CRL-Yali Dakar) organisé au Niger en mars 2023. Elle participe à plusieurs  programmes internationaux dont le «Mandela Washington Fellowship» où elle a suivi sa formation en Civic leadership à Duquesne University à Pittsburgh (Pennsylvanie), le programme de Susi (Study of the U.S Institutes) au compte de Women changing the face of leadership (WCFL). Cette linguiste a, à son actif, plusieurs distinctions. Elle est lauréate du concours national organisé par le ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne qui a recruté les 30 jeunes au compte du Protocole de la République pour le Sommet Afrique-France en 2014.

Elle a été sélectionnée, en 2015, parmi les 27 lauréates reconnues comme jeunes femmes leaders les plus remarquables de l’Afrique par Moremi Initiative pour le leadership des femmes en Afrique. N’est pas leader qui le veut. Selon la battante, cette tâche est un fardeau surtout lorsqu’il est question du changement positif que l’on doit apporter dans la vie des autres, dans sa communauté.

L’enseignante de formation est investie à travers l’Association des jeunes leaders en action pour la promotion de la femme (AJLAPF), dans la promotion du leadership et l’autonomie des femmes dans les secteurs de l’agriculture, l’entrepreneuriat, la santé et l’éducation. Face aux défis de la discrimination, Agaïchatou Oyast Dicko conseille les jeunes à rester déterminés pour réaliser le projet de leur rêve, tout en gardant leur dignité. Quant à la participation des femmes dans la vie politique, il s’agit de sensibiliser les jeunes étudiantes dans le but d’inculquer en elles la confiance en soi et l’audace pour qu’à la fin de leurs études, elles puissent songer à faire carrière dans cette sphère.

Mohamed DIAWARA

Lire aussi : #Mali : Offre de soins et de services de santé de qualité : 11 Cscom accrédités

Ces centres de santé ont été évalués sur des critères en rapport avec la gouvernance et la redevabilité, le personnel et la qualification, mais aussi sur les protocoles et les procédures ainsi que la qualité et la sécurité. Ils doivent boxer désormais dans la cour des grands à l’éche.

Lire aussi : Malawi : Le vice-président et neuf autres personnes portés disparus

L'avion des Forces de défense du Malawi transportant le vice-président, Dr. Saulos Klaus Chilima et neuf autres personnes, est porté disparu depuis le lundi 10 juin 2024. L'information a été rendue publique le même jour à travers un communiqué de presse signé par la secrétaire du présiden.

Lire aussi : #Mali: Promotion des langues nationales : L’Immense contribution de Dr N’Do Cissé

Ce professeur d’enseignement supérieur à la retraite œuvre depuis des lustres pour la promotion de nos langues nationales. Le pédagogue a conçu une nouvelle méthode d’apprentissage de la lecture et de l’écriture de ces langues intitulée : «Doclee».

Lire aussi : #Mali : Mme Konan Mariam Dicoh : L’ivoirienne sur la pièce de 25 Fcfa tire sa révérence

L’Ivoirienne, Mme Konan Mariam Dicoh, dont l’image est gravée sur la pièce de 25 Fcfa est décédée mercredi 5 juin à l’âge de 80 ans. L’information a été confirmée par plusieurs médias de son pays. La défunte était la première femme chimiste de Côte d’Ivoire..

Lire aussi : #Mali : Conférence internationale du travail : Notre pays révèle ses acquis

Les travaux de la 112è session de la Conférence internationale du travail (CIT) ont démarré, lundi dernier à Genève en Suisse. Notre pays est représenté par une délégation, conduite par le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, Dr Fassoun Coulibaly..

Lire aussi : #Mali : L'ancienne ministre Mme Berthé Aïssata Bengaly tire sa révérence

L'ancienne ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Berthé Assaïta Bengaly, est décédée ce vendredi 31 mai, à l'âge de 67 ans, à la suite d'une courte maladie. Ses obsèques auront lieu le dimanche prochain à Magnambougou en Commune VI du District de Bamako..

Les articles de l'auteur

#Mali : Offre de soins et de services de santé de qualité : 11 Cscom accrédités

Ces centres de santé ont été évalués sur des critères en rapport avec la gouvernance et la redevabilité, le personnel et la qualification, mais aussi sur les protocoles et les procédures ainsi que la qualité et la sécurité. Ils doivent boxer désormais dans la cour des grands à l’échelle du premier niveau de la pyramide sanitaire.

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:23

Malawi : Le vice-président et neuf autres personnes portés disparus

L'avion des Forces de défense du Malawi transportant le vice-président, Dr. Saulos Klaus Chilima et neuf autres personnes, est porté disparu depuis le lundi 10 juin 2024. L'information a été rendue publique le même jour à travers un communiqué de presse signé par la secrétaire du président et du cabinet..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 11 juin 2024 à 09:58

#Mali: Promotion des langues nationales : L’Immense contribution de Dr N’Do Cissé

Ce professeur d’enseignement supérieur à la retraite œuvre depuis des lustres pour la promotion de nos langues nationales. Le pédagogue a conçu une nouvelle méthode d’apprentissage de la lecture et de l’écriture de ces langues intitulée : «Doclee».

Par Mohamed DIAWARA


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:18

#Mali : Mme Konan Mariam Dicoh : L’ivoirienne sur la pièce de 25 Fcfa tire sa révérence

L’Ivoirienne, Mme Konan Mariam Dicoh, dont l’image est gravée sur la pièce de 25 Fcfa est décédée mercredi 5 juin à l’âge de 80 ans. L’information a été confirmée par plusieurs médias de son pays. La défunte était la première femme chimiste de Côte d’Ivoire..

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:13

#Mali : Conférence internationale du travail : Notre pays révèle ses acquis

Les travaux de la 112è session de la Conférence internationale du travail (CIT) ont démarré, lundi dernier à Genève en Suisse. Notre pays est représenté par une délégation, conduite par le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, Dr Fassoun Coulibaly..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:09

#Mali : L'ancienne ministre Mme Berthé Aïssata Bengaly tire sa révérence

L'ancienne ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Berthé Assaïta Bengaly, est décédée ce vendredi 31 mai, à l'âge de 67 ans, à la suite d'une courte maladie. Ses obsèques auront lieu le dimanche prochain à Magnambougou en Commune VI du District de Bamako..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 31 mai 2024 à 22:46

#Mali : L'Onu offre plus de 6,6 milliards de Fcfa pour lutter contre l'insécurité alimentaire

Les Nations-unies ont alloué ce mardi 28 mai, au Mali, plus de 6,6 milliards de Fcfa soit 11 millions de dollars américains de leur Fonds d’urgence humanitaire pour répondre aux besoins urgents des personnes menacées par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et des réfugiés..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 29 mai 2024 à 11:48

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner