#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : 250 têtes de mouton pour les veuves, orphelins et blessés de guerre du génie militaire

Dans le cadre de ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de donner du sourire aux Maliens, notamment les plus vulnérables. C’est dans ce contexte qu’il a offert, hier, 250 moutons et autant de sacs de 50 kg de riz aux veuves, orphelins et blessés de guerre du Génie militaire en vue de leur permettre de passer une agréable fête de Tabaski.

Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:41
#Mali :  Œuvres sociales du président de la Transition : 250 têtes de mouton pour les veuves, orphelins et blessés de guerre du génie militaire

La cérémonie de remise s'est déroulée sur la place d'armes du 34è régiment du Génie militaire

 

 

La cérémonie de remise s’est déroulée sur la place d’armes du 34è régiment du Génie militaire, en présence des autorités administratives et politiques de Bamako, du ministre commissaire à la Sécurité alimentaire, Redouane Ag Mohamed Ali, du directeur du Service social des armées (DSSA), le colonel-major Bréhima Samaké, et d’autres invités.

Le conseiller spécial du président de la Transition a indiqué que cette donation traduit une fois de plus l’engagement et la volonté du chef de l’état de servir tous les Maliens en général et les plus démunis en particulier. Selon Aguibou Dembélé, donner ces quantités de vivres et de moutons aux veuves militaires et blessés de guerre est une manière pour le colonel Assimi Goïta de leur exprimer sa solidarité. «Mais surtout dire à ces veuves et orphelins-là que le Mali entier et lui-même en premier pensent à eux et dire qu’ils veilleront toujours à ce qu’ils n’aient ni faim ni soif», a-t-il rassuré.  

Le directeur du Service social des armées a salué le geste patriotique du chef de l’état envers les heureux bénéficiaires. Pour le colonel-major Brehima Samaké, à l’occasion de l’Aïd-El-Kébir, avoir une pensée pour les familles démunies est salutaire, en plus offrir des moutons aux veuves et orphelins de nos vaillants soldats tombés au champ d’honneur est un acte de solidarité.

 Selon l’officier supérieur, cette générosité du chef suprême des armées rappelle une citation de l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela qui dit : «Il ne peut y avoir de plus grand cadeau que celui de donner son temps et son énergie pour aider les autres sans rien attendre au retour». Car ce geste , a-t-il poursuivi, démontre que les autorités de notre pays ont un regard vigilant, protecteur tourné vers les familles qui ont perdu leurs fils, pères, maris, sur le théâtre des opérations ou en mission commandée. Mais aussi le témoignage que le bien-être de ces veuves, orphelins et blessés de guerre est inscrit parmi les priorités des autorités de la Transition, a déclaré le patron de la DSSA. Le colonel-major Bréhima Samaké, au nom de la hiérarchie militaire, a assuré que les dons reçus feront l’objet d’une répartition efficiente par sa structure.

La représentante des bénéficiaires a remercié les autorités de la Transition, singulièrement le chef de l’État pour son assistance constante à l’endroit des veuves, orphelins, militaires et blessés de guerre. Selon Traoré Mariam Koné, à travers cette remise de dons, le colonel Assimi Goïta et  l’ensemble de ses compagnons rendent toutes les veuves fières de la mémoire de leurs maris qui ont consenti le sacrifice ultime pour la patrie.

«Nous vous remercions infiniment pour le soutien qui permet à ces orphelins d’oublier que leurs pères ne sont pas morts, mais qu’ils ont juste été remplacés par d’autres qui répondent toujours présents à leurs cris de détresse. Comme en témoignent ces moutons et cette nourriture qui vont agrémenter la fête», s’est réjouie la porte-parole des bénéficiaires. Elle a aussi formulé des bénédictions pour les Forces armées maliennes qui se battent nuit et jour contre les ennemis de la paix et pour le retour de la stabilité dans notre pays. 

La cérémonie a été marquée par la remise symbolique de quelques moutons et sacs de riz à certains bénéficiaires par les officiels.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Lire aussi : #Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Lire aussi : RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Lire aussi : #Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V.

Lire aussi : #Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Lire aussi : 1er sommet des chefs d’État de l’AES  : Le rendez-vous historique de Niamey

Les chefs d’État des trois pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont approuvé le document de création d’une Confédération. Mais aussi le règlement intérieur du Collège des présidents de l’organisation, avant d’adopter la Déclaration portant le nom de la capitale nigérienn.

Les articles de l'auteur

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:05

#Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako qui l’a inculpé puis placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:41

#Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 22:08

1er sommet des chefs d’État de l’AES  : Le rendez-vous historique de Niamey

Les chefs d’État des trois pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont approuvé le document de création d’une Confédération. Mais aussi le règlement intérieur du Collège des présidents de l’organisation, avant d’adopter la Déclaration portant le nom de la capitale nigérienne.

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:24

Fin du 1er Sommet de l'AES : Les chefs d'État adoptent le traité instituant la Confédération

Réunis en session inaugurale, les chefs d'État des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) ont approuvé et paraphé le traité concrétisant la création d'une Confédération entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. S'y ajoute le règlement intérieur du Collège des présidents de l'organisation, avant d'adopter une déclaration dite «la déclaration de Niamey»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié samedi 06 juillet 2024 à 19:51

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner