#Mali : Mourdiah : La déroute des terroristes

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent inéluctablement les opérations de sécurisation de toutes les voies de ravitaillement des populations conformément à leur mission de protection des populations et de préservation de la libre circulation des personnes et de leurs biens.

Publié lundi 27 mai 2024 à 18:52
#Mali :  Mourdiah : La déroute des terroristes

C’est dans cette dynamique que le  dimanche 26 mai dernier, les FAMa ont vigoureusement repoussé une attaque terroriste complexe avec l’emploi de véhicules kamikazes et des tirs d’obus contre une position de l’Armée à Mourdiah dans la Région de Nara, a annoncé dimanche le commandement militaire via un communiqué publié sur les réseaux sociaux. «L’état-major général des Armées informe l’opinion nationale que ce dimanche 26 mai 2024, aux environs de 5 heures 40 minutes du matin, des combattants de la katibat Macina ont mené une attaque avec utilisation de deux véhicules kamikazes et des tirs d’obus contre le poste des FAMa de Mourdiah, Région de Nara», précise le document. D’après la source sécuritaire, la prompte réaction et sans répit de nos hommes a permis de déjouer cette attaque en infligeant de lourdes pertes en vies humaines et en matériels aux terroristes.

Le bilan fait état d’un nombre important de terroristes neutralisés, des dizaines de blessés et une quantité importante de matériels récupérés. Il s’agit de 11 mitrailleuses PKM, 15 PM, quatre LRAC, quatre roquettes de LRAC, neuf motos, trois radios talkie-walkie TYT et divers effets militaires. Au cours des combats, les FAMa ont malheureusement enregistré cinq morts, des dizaines de blessés et des véhicules touchés par balles et fragments des obus ainsi que des véhicules kamikazes, indique la même source.

L’état-major général des Armées présente ses condoléances aux familles des frères d’armes tombés au champ d’honneur et souhaite prompt rétablissement aux blessés. En cette circonstance, le commandement des Armées rassure la population que la recherche et la neutralisation ainsi que la destruction des refuges terroristes continuent sur toute l’étendue du territoire national.

Dans un autre communiqué publié hier, la hiérarchie militaire a exposé un bilan de plusieurs opérations menées par nos équipes du 23 au 25 mai dernier dans différentes localités du Nord et du Centre. «Ainsi, du 23 au 24 mai 2024, une patrouille FAMa en reconnaissance offensive à Karsani et ses environs, à 53 km au Nord-Ouest de Douentza, a démantelé une base terroriste avec un atelier de confection d’Engins explosifs improvisés (EEI)», indique l’Armée. Cette opération a permis de neutraliser plusieurs terroristes puis récupérer une mitrailleuse 14.5, deux fusils de chasse, des obus de mortier, plusieurs radios, trois motos détruites sur place, précise-t-elle.

Selon la même source, le 24 mai 2024 également, une mission DSP (Destruction Sur Place) a neutralisé un terroriste entre Niama et Balé à 5 km à l’Est de Djenné. Au cours de la même opération, un détachement FAMa en reconnaissance offensive a neutralisé, à 7 km au Nord-Ouest de Djenné, plusieurs terroristes et saisi trois motos. À la même date, les FAMa ont, suite à une reconnaissance offensive dans le secteur d’Inaraban, neutralisé des terroristes et récupéré trois motos et un tricycle.

Samedi dernier, sur le chemin du retour d’Inaraban, nos hommes ont déjoué une embuscade terroriste à 45 km de Ménaka, faisant côté ami trois blessés et côté ennemi plusieurs terroristes neutralisés ainsi qu’un pick-up équipé de 12,7 détruit. Le même 25 mai 2024, une patrouille FAMa de Gao a conduit des opérations d’opportunités et a neutralisé plusieurs terroristes et récupéré une Toyota Hillux, un PM, une boîte de chargeur garnie, deux radios Talkie, un support 12,7 mm, deux motos à trois roues, deux propulseurs LRAC ainsi que quelques munitions et effets militaires.

Suite à cette nouvelle victoire, l’état-major général se félicite des résultats engrangés sur le terrain et apporte son soutien indéfectible aux FAMa sur tous les théâtres des opérations. Par ailleurs, il rassure la population que la recherche et la neutralisation des terroristes restent la priorité des FAMa.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Lire aussi : #Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Lire aussi : #Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Lire aussi : RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Lire aussi : #Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V.

Les articles de l'auteur

Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 15:09

#Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 juillet 2024 à 22:41

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:05

#Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako qui l’a inculpé puis placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:41

#Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 22:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner