#Mali : Dotation conditionnelle de performance du Pdreas : Les acteurs font le point

Le Projet de déploiement des ressources de l’État pour l’amélioration des services et riposte locale à la Covid-19 (Pdreas) a tenu, hier, un atelier pour la vérification de l’effectivité des transferts au profit des communes éligibles dans le cadre de la Dotation conditionnelle de performance (DCP) au titre des évaluations de performances des années 2021 et 2023.

Publié jeudi 30 mai 2024 à 18:51
#Mali : Dotation conditionnelle de performance du Pdreas : Les acteurs font le point

 Pour la période 2024, la cible a été atteinte car 100% des 102 communes ont été évaluées satisfaisantes

 


Au cours de cette rencontre, les acteurs du projet ont échangé sur la mobilisation de la DCP. Ils ont aussi discuté des difficultés et proposé des mesures d’atténuation en vue d’une bonne mobilisation des fonds de la DCP. L’atelier a réuni les acteurs, notamment les gouverneurs des régions, les maires des communes bénéficiaires du projet, les délégués locaux du contrôle financier, les partenaires techniques et financiers…

Le Pdreas est un don au gouvernement du Mali de l’Association internationale de développement (IDA), l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Il vise à augmenter les ressources mises à la disposition des collectivités pour la fourniture des services et à renfoncer les mécanismes décentralisés, y compris l’implication des bénéficiaires et utilisateurs des services. Le projet est placé sous la responsabilité technique du ministère de l’Économie et des Finances, avec l’appui du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Financé à hauteur de 50 millions de dollars, soit environ 29,2 milliards de Fcfa pour une durée de cinq ans, il couvre 102 communes sur l’ensemble du pays. Le projet est opérationnel depuis le 2 décembre 2019.

Le coordinateur du Pdreas, Sékou Diakité, a expliqué que cet atelier est une aubaine pour échanger avec les acteurs et les partenaires du projet sur sa mise en œuvre et aussi l’occasion, selon lui, de discuter de la DCP qui est un mécanisme de mise à disposition de ressources financières aux 102 communes partenaires du projet. Sékou Diakité a exprimé toute sa satisfaction concernant les évaluations des performances qui ont eu lieu depuis 2020 jusqu’à nos jours. Ces évaluations de performance sont considérées comme la clé de voûte du Pdreas.

Le coordinateur a rappelé que le projet assure essentiellement la mise à disposition de ressources aux collectivités territoriales pour l’amélioration des services sociaux de base. «Notre objectif ultime, c’est de faire en sorte que les 102 communes bénéficiaires qui couvrent à peu près 4 millions de Maliens puissent bénéficier des services sociaux de base améliorés en quantité et en qualité», a-t-il déclaré. Il a remercié et félicité les représentants de l’État dans les régions, notamment les gouverneurs, les préfets et sous-préfets qui sont sur le terrain. «Sans leurs accompagnement et appuis, ces résultats ne seraient pas possibles», a félicité Sékou Diakité.

Il a également adressé ses félicitions aux  102 maires partenaires du projet pour leur engagement, leur disponibilité et résilience afin que ce projet puisse être mis en œuvre. Et d’indiquer que grâce à leur engagement, le projet a pu mobiliser en 4 ans, près de 12 milliards de Fcfa repartis entre les différentes communes qui ont été évaluées satisfaisantes. «Des centres de santé, des salles de classes, des équipements médicaux et solaires, des forages et adduction d’eaux…ont été réalisés au bénéfice des populations», a ajouté le coordinateur.

En 2021, le processus d’évaluation de performances des communes a été conduit par l’Unité de coordination du projet et la direction générale des collectivités territoriales. Les résultats de cette évaluation sont de 87 communes évaluées performantes sur les 102 communes d’intervention des projets, entrainant la répartition d’une enveloppe de 5 millions de dollars Us soit plus de 3 milliards de Fcfa, entre les communes dont les performances ont été jugées satisfaisantes.

En 2022, le processus d’évaluation a donné un résultat de 66 communes performantes sur102 communes. La cible de 70% des communes n’a donc pas été atteinte, ce qui n’a pas permis de décaisser la dotation des 6 millions prévus. Cette dotation a été ajoutée à celle de l’année suivant. En 2023, le résultat de l’évaluation est de 96% pour une cible de 90%, ce qui a permis  la répartition de 13 millions de dollars, soit  8,019 milliards de Fcfa, entre 98 communes évaluées performantes.

Conformément aux dispositions du manuel de la DCP, les communes ont commencé la mobilisation de leurs dotations à travers la soumission des sous projets à hauteur des montants qui leur ont été communiqués. À la date du 6 novembre 2023, le montant de 13 millions de dollars a été transféré aux trésors publics pour les 98 communes évaluées performantes.

Pour la période 2024,  la cible a été atteinte car 100% des 102 communes ont été évaluées satisfaisantes et le projet a atteint la mise à disposition de plus de 7 milliards de Fcfa pour cette année. Le coordinateur s’est réjoui qu’aucun problème majeur n’ait été enregistré dans l’utilisation de ces fonds. Il a invité les acteurs à faire mieux pour les années à venir.

Quant au représentant des municipalités du Mali, Kalil Ibrahim Touré, maire de la Commune de Djiré, il a, au nom de ses collègues, remercié le projet pour avoir permis aux communes de bénéficier des services sociaux de base. Il a souhaité qu’un accent particulier soit mis sur la formation et le renforcement des capacités des acteurs du projet, notamment dans le domaine de la passation des marchés publics.

Anne Marie KEITA

Lire aussi : #Mali : Préparatifs de la campagne agricole : Le bon présage

Pour la campagne agricole, sur une superficie exploitable de plus de 6,3 millions d’hectares, les autorités en charge de l’agriculture ambitionnent de produire plus de 11 millions de tonnes de céréales et 765.000 tonnes de coton cette année. Le niveau de disponibilité des intrants est ju.

Lire aussi : #Mali : Vivement la prochaine Édition

Les rideaux sont tombés, hier, sur ce rendez-vous du numérique. Les meilleures start-up ont été récompensées pour leurs innovations technologiques.

Lire aussi : #Mali: Semaine du numérique : Le rendez-vous de l’innovation

Cette plateforme est un espace d’expression pour les talents et de discussions permettant d’amorcer les grands chantiers de la transformation digitale de notre pays.

Lire aussi : #Mali : Agriculture : La confédération des producteurs de coton reçue par le président de la transition

La Confédération des producteurs de coton a été reçue en audience à Koulouba, vendredi dernier, par le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Accompagnée du ministre de l’Agriculture, Lassine Dembélé, la Confédération était venue présenter son nouveau bureau dirigé.

Lire aussi : #Mali : Recensement général agricole : Les enquêteurs de Bamako et environs apprennent les techniques

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Oumar Tamboura, a lancé hier au Palais de la culture, l’atelier de formation des agents retenus pour le Recensement général agricole (RGA). Durant plus de 10 jours, ces agents seront formés aux techniques de recensement et sur des modu.

Lire aussi : #Mali : Reso climat Mali : Dr Ibrahim Togola reconduit

À l’issue de son Assemblée générale ordinaire, le président sortant du Reso climat Mali, Dr Ibrahim Togola, a été reconduit pour un mandat de 5 ans. Au cours de cette assemblée tenue hier dans un hôtel de la place, les membres du Reso climat ont examiné le procès verbal de l’assemblé.

Les articles de l'auteur

#Mali : Préparatifs de la campagne agricole : Le bon présage

Pour la campagne agricole, sur une superficie exploitable de plus de 6,3 millions d’hectares, les autorités en charge de l’agriculture ambitionnent de produire plus de 11 millions de tonnes de céréales et 765.000 tonnes de coton cette année. Le niveau de disponibilité des intrants est jugé satisfaisant pour répondre en partie aux besoins des producteurs.

Par Anne Marie KEITA


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:45

#Mali : Vivement la prochaine Édition

Les rideaux sont tombés, hier, sur ce rendez-vous du numérique. Les meilleures start-up ont été récompensées pour leurs innovations technologiques.

Par Anne Marie KEITA


Publié jeudi 27 juin 2024 à 18:39

#Mali: Semaine du numérique : Le rendez-vous de l’innovation

Cette plateforme est un espace d’expression pour les talents et de discussions permettant d’amorcer les grands chantiers de la transformation digitale de notre pays.

Par Anne Marie KEITA


Publié mardi 25 juin 2024 à 19:22

#Mali : Agriculture : La confédération des producteurs de coton reçue par le président de la transition

La Confédération des producteurs de coton a été reçue en audience à Koulouba, vendredi dernier, par le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Accompagnée du ministre de l’Agriculture, Lassine Dembélé, la Confédération était venue présenter son nouveau bureau dirigé par Yacouba Traoré au chef de l’Etat, mais aussi exprimer certaines doléances..

Par Anne Marie KEITA


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:27

#Mali : Recensement général agricole : Les enquêteurs de Bamako et environs apprennent les techniques

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Oumar Tamboura, a lancé hier au Palais de la culture, l’atelier de formation des agents retenus pour le Recensement général agricole (RGA). Durant plus de 10 jours, ces agents seront formés aux techniques de recensement et sur des modules, à savoir la production végétale, l’élevage, la transhumance et la pêche..

Par Anne Marie KEITA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:53

#Mali : Reso climat Mali : Dr Ibrahim Togola reconduit

À l’issue de son Assemblée générale ordinaire, le président sortant du Reso climat Mali, Dr Ibrahim Togola, a été reconduit pour un mandat de 5 ans. Au cours de cette assemblée tenue hier dans un hôtel de la place, les membres du Reso climat ont examiné le procès verbal de l’assemblée extraordinaire tenue en août 2023 et le rapport d’activités et financier de 2023..

Par Anne Marie KEITA


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:42

#Mali : Amélioration de la fertilité des sols : Le programme «soil values» lancé

Tout en augmentant la résilience des petits producteurs alimentaires et des éleveurs au Sahel, il entend contribuer à la gestion durable des contraintes liées à la fertilité des sols et à l’amélioration de la production alimentaire écologique.

Par Anne Marie KEITA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:19

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner