Nuit du textile africain : Bamako accueillera la 1ère édition en mai 2024

L’objectif recherché à travers ce rendez-vous culturel est de donner un coup de pouce au secteur de la mode. Mais surtout de le mettre au diapason du standard international en la matière

Par

Publié mardi 05 décembre 2023 à 11:48
Nuit du textile africain : Bamako accueillera la 1ère édition en mai 2024

Les inscriptions sont ouvertes du 2 au 31 décembre prochain pour les personnes souhaitant faire carrière dans la mode



Depuis quelques années, on sent chez les stylistes du continent une volonté de revaloriser  le textile africain. Ils multiplient les initiatives et les actions dans ce sens. Dans la même veine, la styliste malienne, Mme Mari Kaba, a lancé, samedi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), la 1ère édition du casting de la : «Nuit du textile africain» qui se tiendra sous le thème : «Mode et diplomatie» en mai 2024 à Bamako. C’était à la faveur d’un point de presse qu’elle a animé en compagnie de son époux, de ses proches collaborateurs et de plusieurs mannequins professionnels.


Les inscriptions sont ouvertes du 2 au 31 décembre prochain pour les personnes qui souhaitent faire carrière dans la mode. Les profils recherchés sont, entre autres, mannequin, top model, model photo et femme ronde hôtesse. Les personnes qui n’ont jamais effectué un défilé de mode sont aussi ciblées.
Les objectifs de cet événement culturel restent la promotion de l’autonomie économique des communautés locales, la préservation des traditions culturelles, la création d’emplois et la diversification de l’économie. Pour l’initiatrice de la Nuit du textile africain, il s’agit de donner un coup de piston au secteur de la mode malienne et de le mettre au diapason du standard international.


Mme Mari Kaba a aussi magnifié le textile malien, dont le riche répertoire, selon elle, mérite plus de visibilité et d’attention pour développer le secteur de l’art et de la culture. Elle a saisi l’opportunité pour remercier les autorités pour la labélisation du textile malien. La promotion du textile africain peut être considérée comme l’un des facteurs de développement. C’est un secteur pourvoyeur d’emplois. Aussi, le textile contribue valablement à la sauvegarde de notre identité culturelle.
«La création d’un tel événement autour du textile africain montre l’intérêt que nous accordons à notre culture», dira l’initiatrice de l’évènement. Elle estimera aussi que c’est une  façon de booster le marché africain et d’imposer notre marque dans les grandes rencontres internationales comme les Awards.  


C’est aussi un espace pour mettre la lumière sur le textile traditionnel, mais également de formation et de promotion des mannequins et stylistes africains. Et la conférencière de déclarer : «Notre vision est de créer un pont entre le présent et le passé. Cela va permettre aux Africains de s’habiller avec élégance et fierté, fusionnant ainsi la richesse de notre héritage culturel avec les tendances contemporaines sur les tapis rouges».
 La styliste expliquera les motivations qui sous-tendent le choix de la thématique. Selon la promotrice de haute couture, l’organisation de cette soirée va renforcer la coopération diplomatique entre le Mali et d’autres pays à travers la reconnaissance mutuelle des traditions et savoir-faire.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : Festival international chant des «Linguere» : L’art au service de la paix

Près d’une dizaine d’artistes venus de plusieurs pays du continent y ont pris part. Durant 4 jours, Bamako a vibré aux couleurs des femmes engagées pour la paix et la cohésion sociale.

Lire aussi : #Mali :Album photos : Un patrimoine inestimable

Les téléphones portables et les ordinateurs offrent la possibilité de disposer d’une galerie virtuelle pour stocker ses images en souvenir des évènements vécus individuellement ou collectivement. Mais l’album photos est un témoin scrupuleux des changements socioéconomiques et culturels d.

Lire aussi : #Mali : Série TV «Seko Boiré» : La saison II bientôt sur les écrans

L’avant-première de la série TV «Seko Boiré saison II» du célèbre comédien Habib Dembélé dit Guimba National a été projetée, samedi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) dans une salle archicomble. L’événement a été marqué aussi par une remise d’att.

Lire aussi : #Mali : Restauration et réhabilitation du patrimoine culturel : Le précieux coup de main des partenaires

La 2è réunion du comité de pilotage du projet «Reconstruction et réhabilitation du patrimoine bâti du site des falaises de Bandiagara» s’est déroulée, hier dans la salle de réunion du ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme..

Lire aussi : #Mali : Festival Dibi : Ça s’ouvre aujourd’hui

Pendant dix jours, les gourmands pourront s’empiffrer de barbecue et de bien d’autres spécialités culinaires du pays. Quant aux absents, ils pourraient regretter de n’y avoir pas fait un tour.

Lire aussi : #Mali : Culture : L’association côté cour reçoit un nouveau souffle

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet «Sinignesigui», l’association culturelle Côté cour a bénéficié de l’appui du projet Giz Donko ni Maaya à travers l’ambassade d’Allemagne au Mali pour équiper son centre et renforcer les capacités des acteurs dans le cadre de la sen.

Les articles de l'auteur

#Mali : Festival international chant des «Linguere» : L’art au service de la paix

Près d’une dizaine d’artistes venus de plusieurs pays du continent y ont pris part. Durant 4 jours, Bamako a vibré aux couleurs des femmes engagées pour la paix et la cohésion sociale.

Par Amadou SOW


Publié mardi 20 février 2024 à 07:51

#Mali :Album photos : Un patrimoine inestimable

Les téléphones portables et les ordinateurs offrent la possibilité de disposer d’une galerie virtuelle pour stocker ses images en souvenir des évènements vécus individuellement ou collectivement. Mais l’album photos est un témoin scrupuleux des changements socioéconomiques et culturels d’une famille et même d’une communauté.

Par Amadou SOW


Publié lundi 19 février 2024 à 08:42

#Mali : Série TV «Seko Boiré» : La saison II bientôt sur les écrans

L’avant-première de la série TV «Seko Boiré saison II» du célèbre comédien Habib Dembélé dit Guimba National a été projetée, samedi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) dans une salle archicomble. L’événement a été marqué aussi par une remise d’attestations à des stagiaires qui ont bénéficié d’une formation dans six modules sur les techniques de réalisation du cinéma..

Par Amadou SOW


Publié mardi 13 février 2024 à 07:40

#Mali : Restauration et réhabilitation du patrimoine culturel : Le précieux coup de main des partenaires

La 2è réunion du comité de pilotage du projet «Reconstruction et réhabilitation du patrimoine bâti du site des falaises de Bandiagara» s’est déroulée, hier dans la salle de réunion du ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:51

#Mali : Festival Dibi : Ça s’ouvre aujourd’hui

Pendant dix jours, les gourmands pourront s’empiffrer de barbecue et de bien d’autres spécialités culinaires du pays. Quant aux absents, ils pourraient regretter de n’y avoir pas fait un tour.

Par Amadou SOW


Publié jeudi 08 février 2024 à 08:00

#Mali : Culture : L’association côté cour reçoit un nouveau souffle

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet «Sinignesigui», l’association culturelle Côté cour a bénéficié de l’appui du projet Giz Donko ni Maaya à travers l’ambassade d’Allemagne au Mali pour équiper son centre et renforcer les capacités des acteurs dans le cadre de la sensibilisation et de la création théâtrale..

Par Amadou SOW


Publié mardi 30 janvier 2024 à 09:19

#Mali : Montage de projets culturels : initiation des cadres

Après les modules de montage de projets, les acteurs seront initiés aux mécanismes de financements innovants à travers l’appui financier du Projet Giz Donko ni Maaya.

Par Amadou SOW


Publié mardi 16 janvier 2024 à 08:35

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner