Faits divers, Banancoroni : Un mort et six blessés dans un effondrement

L’édifice en étage (R+1) en cours de construction s’est subitement écroulé sur des ouvriers

Publié vendredi 29 septembre 2023 à 07:39
Faits divers, Banancoroni : Un mort et six blessés dans un effondrement

À moins de deux heures d’intervalle, un bâtiment de type (R+1) en chantier dans la cour de la mairie de Moribabougou en banlieue bamakoise, et un autre à Banancoroni se sont effondrés. Si les faits sont différents dans le fond, ils se convergent dans la forme.

À Banancoroni, où les faits se sont passés, c’est une bâtisse en étage (R+1) en cours de construction qui s’est i écroulé dans la Cité des gendarmes, faisant un mort et six blessés.

D'énormes dégâts matériels dont 8 motos de marque Djakarta ont été enregistrés. Selon les informations, l’écroulement est survenu dans l’après midi, ensevelissant cinq ouvriers qui travaillaient sur le chantier. Dès l’annonce, une équipe du centre de secours de Sénou est rapidement intervenue en vue de sauver les personnes restées coincées sous les décombres, par les opérations de déblayage.

Ainsi, avec l'aide des voisins et des travailleurs du chantier, les sapeurs pompiers, ont extrait la dernière victime des décombres à 19h35. Au total, ont précisé les sapeurs pompiers, 7 personnes ont été impliquées dans cet effondrement.

Une jeune fille a fait une crise associée à un trouble de comportement. Elle a été prise en charge par les ambulanciers de la protection civile. Les autres victimes ont été transportées à l'Hôpital du Mali pour recevoir les soins appropriés en rapport à des blessures de traumatismes crâniens, de saignements, égratignures, de douleurs dorsales et thoraciques.

Le directeur régional de la protection civile de Bamako, le lieutenant-colonel, Adama Diatigui Diarra, qui a coordonné les opérations de secours, a salué l'appui de la population qui a fait preuve de solidarité et de courage face à cet événement meurtrier.

Il a invité la population à respecter la norme sécuritaire dans les constructions de maisons, afin de prévenir de telles tragédies à l'avenir. Le premier responsable de la direction régionale de la protection civile a insisté sur la mise en place de mesures de sécurité appropriées sur les chantiers, telles que des échafaudages sûrs, des équipements de protection individuelle (casques, gilets de sécurité, etc.), et leur utilisation correcte.                                   

Tiedié DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Ségou : Un fabriquant d’armes et son complice déférés

L’un s’était spécialisé dans la fabrication d’armes artisanales améliorées et l’autre dans leur mise sur le marché noir. Les policiers ont fini par casser cette entreprise illégale.

Lire aussi : #Mali: Korofina Nord : Des braqueurs aux arrêts

Un client sollicite les services d’un conducteur de mototaxi. Ce dernier accepte sans savoir que c’était pour le livrer à ses complices braqueurs.

Lire aussi : #Mali : Niamakoro : Des faussaires de documents mis hors d’etat de nuire

Évoluant dans la fabrication de faux documents, ils assuraient également la formation et l’initiation de nouveaux faussaires dans cette pratique illégale. Les policiers ont mis fin à leur entreprise.

Lire aussi : #Mali : Kolokani : La fillette a payé pour son père

Pour faire mal à son créancier il a tout simplement assassiné sa fillette de six ans. Il est ensuite recherché, interpellé par la police et renvoyé chez les juges.

Lire aussi : #Mali : 2è édition de la Semaine professionnelle de l’Ispric : Une belle initiative

L’Institut des sciences politiques, relations internationales et communications (Ispric) a clôturé, jeudi dernier dans ses propres installations sur la colline de Badalabougou, la 2è édition de sa Semaine professionnelle sous le thème : «Comment trouver son stage ou emploi étant étudiant?.

Lire aussi : #Mali : Bagadadji Rail-Da : Triste fin d’un dealer très connu dans le milieu

La victime et son bourreau étaient deux amis qui vivaient dans le même milieu des drogués depuis un certain temps. L’un se débarrassera définitivement de l’autre, sans autre forme.

Les articles de l'auteur

#Mali : Ségou : Un fabriquant d’armes et son complice déférés

L’un s’était spécialisé dans la fabrication d’armes artisanales améliorées et l’autre dans leur mise sur le marché noir. Les policiers ont fini par casser cette entreprise illégale.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:44

#Mali: Korofina Nord : Des braqueurs aux arrêts

Un client sollicite les services d’un conducteur de mototaxi. Ce dernier accepte sans savoir que c’était pour le livrer à ses complices braqueurs.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:27

#Mali : Niamakoro : Des faussaires de documents mis hors d’etat de nuire

Évoluant dans la fabrication de faux documents, ils assuraient également la formation et l’initiation de nouveaux faussaires dans cette pratique illégale. Les policiers ont mis fin à leur entreprise.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 03 juin 2024 à 18:21

#Mali : Kolokani : La fillette a payé pour son père

Pour faire mal à son créancier il a tout simplement assassiné sa fillette de six ans. Il est ensuite recherché, interpellé par la police et renvoyé chez les juges.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:11

#Mali : 2è édition de la Semaine professionnelle de l’Ispric : Une belle initiative

L’Institut des sciences politiques, relations internationales et communications (Ispric) a clôturé, jeudi dernier dans ses propres installations sur la colline de Badalabougou, la 2è édition de sa Semaine professionnelle sous le thème : «Comment trouver son stage ou emploi étant étudiant?»..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:08

#Mali : Bagadadji Rail-Da : Triste fin d’un dealer très connu dans le milieu

La victime et son bourreau étaient deux amis qui vivaient dans le même milieu des drogués depuis un certain temps. L’un se débarrassera définitivement de l’autre, sans autre forme.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:18

#Mali : Kati Kôkô : Braqeurs malchanceux

Les deux individus avaient presque réussi leur opération. Mais celle-ci a échoué grâce au courage de leur victime.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 17:40

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner