#Mali : 13è édition de la Semaine Tripartite : SOS pour les fleuves Sénégal et Falémé

La 13è édition de la Semaine Tripartite s’est tenue du 15 au 21 mai à Kédougou (Sénégal). Cette activité de brassage et de communion à travers danses, chants, poésies, activités sportives réunit depuis une quarantaine d’années et de façon rotative les jeunes de Mali (Guinée), de Kédougou (Sénégal) et de Kéniéba (Mali). La délégation de Kéniéba, forte de 120 personnes, était conduite par le préfet de ce cercle, Mahamadou Dicko.

Publié mardi 28 mai 2024 à 18:26
#Mali : 13è édition de la Semaine Tripartite : SOS pour les fleuves Sénégal et Falémé

Conseil de cercle de Kéniéba (photo d'illustration)

 


Le 1er vice-président du Conseil départemental de Kédougou a estimé que cet espace, la Tripartite, est un immense patrimoine politique, institutionnel, culturel, économique, linguistique et culinaire. À cet égard, a suggéré Amadou Séga Keïta, il doit être mis à profit pour renforcer davantage «nos liens pour une résilience soutenue face aux nouveaux enjeux en Afrique occidentale afin de mieux protéger nos peuples respectifs».


Ici, il faisait allusion au terrorisme, le trafic de drogue, d’armes et autres formes de délinquance organisée. Amadou Séga Keïta a attiré également l’attention sur l’agression que subit le fleuve Sénégal, source nourricière du Mali et du Sénégal et ses deux affluents : le Bafing et le Bakoye, et le fleuve Falémé. Selon lui, l’utilisation de dragues, de cracheurs et autres instruments contribue à rétrécir ces cours d’eau rendant leurs eaux impropres à toute utilisation. Pour éviter le scénario catastrophe, il a invité les autorités des trois pays à prendre des mesures adéquates pour résoudre ce problème de façon définitive.

Le maire de la Commune rurale de Kéniéba a invité à tout mettre en œuvre pour la pérennisation de cette organisation afin qu’elle arrive à jouer un rôle de premier plan dans l’intégration sous-régionale. Moussa Camara a sollicité pour ce faire le soutien des chefs d’État des trois pays. Moussa Yero Dansoko président sortant du bureau exécutif tripartite a passé le flambeau à Mamadou N’Fa Kouyaté dit N’fédé du Mali.          

Moussa Fassega CISSOKO / AMAP - Kenieba

Lire aussi : #Mali : Autonomisation économique des femmes et développement durable : L’appui précieux du Complexe Loulo/Gounkoto à des villages du Cercle de Kéniéba

Les samedi 4 et dimanche 5 mai resteront des journées inoubliables pour les populations des villages de Koundan, Nema Sakola et Dabara, dans le Cercle de Kéniéba..

Lire aussi : #Mali : Kéniéba : 8 morts dans l’effondrement d’une tranchée d’un ancien placer

Le drame s’est produit, dimanche dernier, sur ce site dénommé «Antenne Dakoto» ou «Sous l’Antenne», situé à 1,5 km du village de Sitakily sur la route menant à Kéniéba. La population de Sitakily, chef lieu de la commune rurale du même nom, a vécu une journée funeste à la suite de .

Les articles de l'auteur

#Mali : Autonomisation économique des femmes et développement durable : L’appui précieux du Complexe Loulo/Gounkoto à des villages du Cercle de Kéniéba

Les samedi 4 et dimanche 5 mai resteront des journées inoubliables pour les populations des villages de Koundan, Nema Sakola et Dabara, dans le Cercle de Kéniéba..

Par Moussa Fassega CISSOKO / AMAP - Kenieba


Publié mardi 14 mai 2024 à 08:11

#Mali : Kéniéba : 8 morts dans l’effondrement d’une tranchée d’un ancien placer

Le drame s’est produit, dimanche dernier, sur ce site dénommé «Antenne Dakoto» ou «Sous l’Antenne», situé à 1,5 km du village de Sitakily sur la route menant à Kéniéba. La population de Sitakily, chef lieu de la commune rurale du même nom, a vécu une journée funeste à la suite de l’effondrement d’une tranchée ayant fait 8 victimes..

Par Moussa Fassega CISSOKO / AMAP - Kenieba


Publié jeudi 09 mai 2024 à 08:40

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner