Culture, École et créativité : Le bon exemple de l’École fondamentale «Handaara»

Il y a des initiatives qui retiennent l’attention et qui méritent d’être accompagnées par tous. C’est le cas de la Biennale académique et artistique qui se tient à l’initiative de l’école fondamentale Handaara (étoile en sonhrai) dans la Commune de Kalabancoro (notamment dans la zone dénommée Niamakoro Kourani ou Heremakono).

Publié vendredi 26 mai 2023 à 08:20
Culture, École et créativité : Le bon exemple de l’École fondamentale «Handaara»

 L’initiateur Youssouf Haïdara entouré par les élèves

 

 

 L’événement se veut un tremplin pour développer l’esprit d’initiation, le leadership, la créativité. Il s’agit de mettre en commun les activités artistiques, sportives et académiques. Donner la chance à chaque enfant, quelque soit son degré de compétence, de se développer.

Pour l’initiateur, chaque enfant est une petite étoile qu’il faut aider à briller et à incarner les valeurs morales et sociales (le leadership, l’esprit d’équipe, la créativité, l’esprit d’initiative). Youssouf Haïdara s’engage aussi à faire en sorte que les enfants et leurs parents s’approprient cette manifestation afin qu’elle soit pérenne, car chaque enfant est une étoile qui brillera par son talent.

Le directeur national de l’enseignement fondamental, Issouf Alber Bedare Touré, qui présidait la cérémonie de lancement de l’activité s’est réjoui de cette vision de l’école : un enseignement et un apprentissage de qualité pour chaque enfant. Pour lui, ce travail d’éveil des enfants sera très bénéfique non seulement pour les mômes  eux-mêmes, mais aussi pour leurs parents et pour le pays. Il a encouragé le promoteur à poursuivre les efforts dans ce sens.

La stratégique vise une prise de conscience des acteurs, une communauté engagée pour ses enfants, une équipe pédagogique performante et engagée, des stratégies d’enseignement diversifiées et adaptées, un encadrement pédagogique de qualité, un temps d’apprentissage respecté. Cette école compte 17 classes de premier et second cycles, y compris un jardin d’enfants, pour un effectif total de 616 élèves.

Les objectifs recherchés par cette biennale sont, entre autres, intégrer les apprentissages académiques et le sport, créer un environnement ludique et convivial pour les élèves, rechercher des moyens financiers pour mener ces activités et intégrer les élèves de tous les cycles lors de ces biennales académiques et sportives.


Mais aussi impliquer les enseignants et les élèves dans la préparation (proposition d’activités, organisation), mobiliser et faire participer les parents d’élèves à la réalisation des activités. Parmi celles-ci, on retient : «marché sur la ligne» pour la petite section, «autour du monde» pour la moyenne section et grande section. Les jeux de devinettes, la marche du canard avec des obstacles.

Youssouf DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Une histoire mais aussi un potentiel de développement

La première édition du Festival international des arts et de la culture de Bla qui s’est tenue récemment a été l’occasion pour le public de découvrir de nombreux sites naturels et culturels..

Lire aussi : Slam : Harouna Guindo, champion du monde de la discipline

Le jeune artiste malien a dominé ses concurrents lors de la compétition au Gabon avec des textes digestes, mais surtout interpellateurs sur l’actualité brûlante. Il a déclamé des ressentis sur l’intégration africaine et les violences faites aux femmes.

Lire aussi : #Mali : Festival international Sogobô : Un ancrage aux repères culturels

Les lampions se sont éteints sur la 1ère édition du Festival international «Sogobô» (sortie des masques) sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Lire aussi : #Mali : Masques et marionnettes : Le festival sogobô magnifie la tradition

La première édition du Festival Sogobô est une aubaine pour mieux sensibiliser les populations, surtout les jeunes, sur une tradition millénaire de notre pays. Mardi dernier, Dr Salia Malé a animé une conférence-débat sous le thème : «Importance des masques dans la société»..

Lire aussi : #Mali : 8è Écran d’Afrique : Tapa Keïta remporte le grand prix

La 8è édition du Festival de cinéma de Ségou appelé : «Écran d’Afrique» vient de connaître son épilogue. C‘était dimanche dernier dans la capitale de la 4è région administrative. Sans conteste, le jury a choisi le court métrage documentaire sur la fistule intitulé : «Les larmes d.

Lire aussi : #Mali : Mimi Pedro : Le combat de la promotion du bogolan

Notre pays est engagé, depuis deux ans, dans un processus de protection du bogolan à travers l’obtention de l’appellation géographique d’origine protégée auprès de l’autorité chargée de la propriété intellectuelle..

Les articles de l'auteur

#Mali : Festival international des arts et de la culture de Bla : Une histoire mais aussi un potentiel de développement

La première édition du Festival international des arts et de la culture de Bla qui s’est tenue récemment a été l’occasion pour le public de découvrir de nombreux sites naturels et culturels..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:25

Slam : Harouna Guindo, champion du monde de la discipline

Le jeune artiste malien a dominé ses concurrents lors de la compétition au Gabon avec des textes digestes, mais surtout interpellateurs sur l’actualité brûlante. Il a déclamé des ressentis sur l’intégration africaine et les violences faites aux femmes.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:23

#Mali : Festival international Sogobô : Un ancrage aux repères culturels

Les lampions se sont éteints sur la 1ère édition du Festival international «Sogobô» (sortie des masques) sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 30 mai 2024 à 18:54

#Mali : Masques et marionnettes : Le festival sogobô magnifie la tradition

La première édition du Festival Sogobô est une aubaine pour mieux sensibiliser les populations, surtout les jeunes, sur une tradition millénaire de notre pays. Mardi dernier, Dr Salia Malé a animé une conférence-débat sous le thème : «Importance des masques dans la société»..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 18:02

#Mali : 8è Écran d’Afrique : Tapa Keïta remporte le grand prix

La 8è édition du Festival de cinéma de Ségou appelé : «Écran d’Afrique» vient de connaître son épilogue. C‘était dimanche dernier dans la capitale de la 4è région administrative. Sans conteste, le jury a choisi le court métrage documentaire sur la fistule intitulé : «Les larmes de pagne» de Tapa Keïta qui a remporté le grand prix d’une valeur de 500.000 Fcfa, parrainé par la Fondation Festival sur le Niger..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 18:01

#Mali : Mimi Pedro : Le combat de la promotion du bogolan

Notre pays est engagé, depuis deux ans, dans un processus de protection du bogolan à travers l’obtention de l’appellation géographique d’origine protégée auprès de l’autorité chargée de la propriété intellectuelle..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 17:59

#Mali : Centre Togola de Sabalibougou : L’expression corporelle participe aussi à la construction de la paix

La troupe de l’Association les amis de la danse du Centre Togola de Sabalibougou a tenu en haleine le public qui avait effectué le déplacement, vendredi dernier, pour voir son spectacle. En effet, ce sont des centaines de jeunes et des adultes de ce quartier populaire qui avaient pris d’assaut l’enceinte de l’établissement pour suivre une chorégraphie de Karim Togola..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 16 mai 2024 à 17:36

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner