#Mali : Nioro du Sahel : un Bac blanc au lycée de Diéma pour mieux préparer les candidats

Depuis plusieurs années, les résultats des examens de fin d’année surtout du baccalauréat sont jugés non satisfaisants dans le Cercle de Diéma.

Publié mardi 21 mai 2024 à 19:38
#Mali : Nioro du Sahel : un Bac blanc au lycée de Diéma pour mieux préparer les candidats

Les trois meilleurs élèves de cet examen ont été récompensés le dimanche dernier

 


Fort de ce constat, les professeurs du lycée, organisés en syndicat des professeurs de l’enseignement secondaire des collectivités (Sypesco) souhaitent désormais prendre le taureau par ses cornes en vue d’inverser la tendance. En collaboration avec l’administration scolaire et les autorités locales, ils viennent d’organiser un bac blanc à l’intention des candidats dans les différentes séries pour apprécier leur niveau et les préparer à mieux affronter le bac national.

Les trois meilleurs élèves de cet examen ont été publiquement récompensés le dimanche denier lors de la clôture d’une semaine culturelle, éducative et sportive organisée à cet effet. Plusieurs activités allant des jeux concours aux danses chorégraphiques en passant par les sketchs et les défilés de mode ont émaillé la semaine.

À la fin des travaux, plusieurs personnalités des cercles ont reçu des attestations de reconnaissance pour leur forte implication dans la gestion de l’école. L’occasion était bonne pour le secrétaire général du Sypesco, Iliance Lougué d’expliquer que cet exercice va permettre aux apprenants surtout aux candidats de rester concentrés et de mesurer leur niveau afin de mieux affronter le bac normal. Il a salué les autorités scolaires, politiques et administratives ainsi que les parents d’élèves et les Comités de gestion scolaire (CGS) pour leur forte implication.

Dans son discours de clôture des travaux, le censeur du lycée, Chaka Koné a remercié les professeurs pour cette initiative et invité les candidats à redoubler d’effort et au respect des consignes.

Quant au deuxième adjoint au préfet de Diéma, Daouda Sidibé, il s’est appesanti sur la pérennisation de l’exercice qui permettra, selon lui, de rechausser le niveau des candidats et de corriger les lacunes avant le début des épreuves du baccalauréat.

Moussa DIAKITE / AMAP - Nioro du Sahel

Lire aussi : #Mali : Lancement des épreuves écrites du BAC et des examens de passage D au Nioro du Sahel

À l’instar des autres localités du Mali, les épreuves écrites du Baccalauréat (BAC) et des examens de passage de l'Institut de formation des maîtres, session de juin 2024, ont bien démarré et se déroulent normalement sans incident majeur sur toute l’étendue de la Région de Nioro..

Lire aussi : #Mali : Démarrage des épreuves de BT1 et 2 au Nioro du Sahel

À l'instar des autres localités du pays, les épreuves écrites de Brevet de Technicien BT1 et 2 ont bien démarré et se poursuivent normalement sans incident majeur dans la Région de Nioro. Ils sont, cette année, 370 candidats dont 332 réguliers et 38 candidats libres à se présenter à l'ex.

Les articles de l'auteur

#Mali : Lancement des épreuves écrites du BAC et des examens de passage D au Nioro du Sahel

À l’instar des autres localités du Mali, les épreuves écrites du Baccalauréat (BAC) et des examens de passage de l'Institut de formation des maîtres, session de juin 2024, ont bien démarré et se déroulent normalement sans incident majeur sur toute l’étendue de la Région de Nioro..

Par Moussa DIAKITE / AMAP - Nioro du Sahel


Publié mardi 25 juin 2024 à 14:13

#Mali : Démarrage des épreuves de BT1 et 2 au Nioro du Sahel

À l'instar des autres localités du pays, les épreuves écrites de Brevet de Technicien BT1 et 2 ont bien démarré et se poursuivent normalement sans incident majeur dans la Région de Nioro. Ils sont, cette année, 370 candidats dont 332 réguliers et 38 candidats libres à se présenter à l'examen..

Par Moussa DIAKITE / AMAP - Nioro du Sahel


Publié lundi 10 juin 2024 à 21:22

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner