#Mali : Coupe du monde 2026 Zone Afrique : Bilan d’étape

Les éliminatoires 2024 du Mondial se sont achevées, mardi 11 juin pour les 53 pays engagés dans la course à la qualification. On remarque que les quatre premières journées de la compétition ont été dominées par quatre pays : l’Égypte, la Côte d’Ivoire, le Soudan et la Tunisie qui ont obtenu 10 points sur 12 possibles

Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:46
#Mali : Coupe du monde 2026 Zone Afrique : Bilan d’étape

La prochaine journée des éliminatoires est prévue en mars 2025


C’est la fin de la première partie des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 pour les sélections africaines. Premier constat : aucun des 53 pays en lice pour une place à la phase finale du Mondial Américano-Canado-Mexicain (l’Érythrée a déclaré forfait) n’a réussi à faire carton plein, c’est-à-dire, remporter ses quatre premiers matches (il s’agit des 48 nations qui évoluent dans des poules à six équipes). Toutefois, quatre équipes ont marqué leur territoire, lors de cette première partie et pris une bonne option sur la qualification à la phase finale. Il s’agit de l’Égypte dans le groupe A, du Soudan dans le groupe B, de la Côte d’Ivoire dans le groupe F et de la Tunisie dans le groupe H.

En quatre journées de compétition, les Pharaons, recordman de la Coupe d’Afrique des nations (8 sacres), les Éléphants, champions d’Afrique en titre et trois fois vainququeurs du prestigieux trophée, les Soudanais sacrés champions d’Afrique en 1970 et la Tunisie, victorieuse de la CAN en 2004, ont été les seuls à engranger 10 points (trois victoires, un nul). Non seulement les quatre pays ont réalisé un parcours sans faute, mais ont également obtenu le plus grand nombre de points de ces éliminatoires (10 points sur 12 possibles). Cerise sur le gâteau pour la Côte d’Ivoire, elle termine cette première partie des éliminatoires avec la meilleure attaque (12 buts) et la meilleure défense à égalité avec la Tunisie (0 but encaissé).

La deuxième meilleure attaque est celle de l’Égypte (11 buts) alors que le Maroc complète le podium (10 buts, un match de moins que les Ivoiriens et les Égyptiens). Inutile de préciser que les Éléphants, les Pharaons, les Soudanais et les Tunisiens mènent la danse dans leur groupe respectif : la Côte d’Ivoire devant le Gabon (9) et le Burundi (7), l’Égypte devant la Guinée-Bissau (6 points) et le Burkina Faso (5 points +2), le Soudan devant le Sénégal (8 points) et la RD Congo (7 points), la Tunsie devant la Namibie (8 points) et le Liberia (7 points). Si le classement des Éléphants, des Pharaons et des Aigles de Carthage ne constitue pas une surprise, qui aurait parié sur le Soudan dans un groupe B qui comprend le Sénégal et la RD Congo ? C’est indiscutable, le Soudan a été l’une des révélations des quatre premières journées de ces éliminatoires et tous les espoirs sont désormais permis pour les Crocodiles du Nil (surnom de la sélection soudanaise).

Derrière le quatuor Côte d’Ivoire-Égypte-Soudan-Tunisie, on retrouve six pays qui affichent 9 points au compteur. Ces nations sont : le Maroc (groupe E), le Gabon (groupe F), l’Algérie et le Mozambique (groupe G), le Ghana et les Comores (groupe I, celui du Mali). Contrairement aux Panthères du Gabon qui ont plié l’échine devant la Côte d’Ivoire, les Comores, défaits par Madagascar et le Ghana, battu par les Comores, les Lions de l’Atlas, demi-finalistes de la dernière Coupe du monde, n’ont perdu aucune rencontre.

La troisième partie du tableau est complétée par les pays qui ont récolté 8 points en quatre matches. Parmi ces nations, figurent le Sénégal (groupe B), le Cameroun (groupe D) et la Namibie (groupe H).  Viennent ensuite les pays qui ont récolté 7 points. Il s’agit de la RD Congo (groupe B), du Rwanda, de l’Afrique du Sud et du Bénin (groupe C), de la Libye et du Cap-Vert (groupe D), du Burundi (groupe F), du Liberia (groupe H) et de Madagascar (groupe I).

Les pays qui ont engrangé 6 points sont la Guinée-Bissau (groupe A), l’Angola (groupe D), la Tanzanie (groupe E), le Botswana, la Guinée et l’Ouganda (groupe G) et le Malawi (groupe H). Quant au Burkina Faso et à la Sierra Leone (groupe A), au Lesotho (groupe C), au Kenya (groupe F) et au Mali (groupe I), ils comptent, chacun, 5 points alors que l’Île Maurice (groupe D) et la Centrafrique ont obtenu, chacun, 4 unités. L’Éthiopie (groupe A), le Togo (groupe B), le Nigeria (groupe C), le Niger et la Zambie (groupe E), la Gambie (groupe F), la Guinée Équatoriale (groupe H) ont 3 points contre 2 pour le Zimbabwe (groupe C) et le Soudan du Sud (groupe B) et 1 point pour Djibouti (groupe A) et la Mauritanie (groupe B). Six équipes n’ont marqué aucun point en quatre sorties : il s’agit du Tchad, de Sao Tomé et Principe, de la Somalie, des Seychelles, du Congo et de l’Eswatini.

 

243 buts ont été marqués en 103 matches- La plus mauvaise défense est celle des Seychelles qui a pris 22 buts alors que Djibouti, le Congo et Sao Tomé et Principe en ont encaissé 10. Les deux attaquants égyptiens, Mohamed Salah et Mahmoud Ahmed Ibrahim Hassan dit Trézéguet se partagent la tête du classement des buteurs avec cinq réalisations chacun. Ils ont marqué 10 des 11 buts des Pharaons. Moh Sala et Trezeguet devancent l’attaquant ghanéen Jordan Ayew (4 buts), alors que le milieu de terrain des Aigles, Kamory Doumbia affiche 3 buts au compteur, à égalité avec Mike Sudi Abdallah du Burundi, Dénis Bouanga du Gabon, Patson Daka (Zambie), Louis Mafuta de la Centrafrique, Ayoub El Kaabi du Maroc, Seko Fofana de la Côte d’Ivoire, Myziane Maolida des Comores.

Au total, 243 buts ont été marqués en 103 matches, soit une moyenne de 2,35 buts par match. Il faut attendre dix mois, précisément mars 2025 pour voir les sélections africaines retrouver les pelouses lors des 5è et 6è journées des éliminatoires de la Coupe du monde.


Ladji Madiheri DIABY

Lire aussi : #Mali : Comité national olympique et sportif : Habib Sissoko plébiscité par les délégués

Le Comité national olympique du sportif (CNOS-Mali) a tenu son assemblée générale élective, samedi 6 juillet, dans un hôtel de la place. Sans surprise, Habib Sissoko a été réélu président du bureau exécutif pour un nouveau mandat de quatre ans..

Lire aussi : #Mali : CAN 2025 : Du «Chocolat» pour les Aigles

Composée de la Guinée-Bissau, de l’Eswatini (ex-Swaziland) et du Mozambique, la poule I, celle du Mali est la seule qui ne compte aucun ancien vainqueur de la CAN. Quel beau tirage pour la sélection nationale !.

Lire aussi : #Mali : Euro 2024 : France-Belgique, le match de la dernière chance

Les huitièmes de finale de l’Euro, Allemagne 2024 se poursuivent aujourd’hui avec notamment le match France-Belgique, à Düsseldorf. Les deux pays voisins se retrouvent pour la 76è fois..

Lire aussi : #Mali : Le Ghana sans Andre Ayew, mais avec Kudus et Partey

Le 7 juin 2009, le Mali a reçu le Ghana, au stade du 26 Mars, au compte des éliminatoires CAN et de la Coupe du monde 2010. Ce match s’est conclu sur une victoire des Ghanéens qui se sont imposés 2-0 grâce aux réalisations de Kwadwo Asamoah (66è min) et Matthew Amoah (78è min)..

Lire aussi : #Mali : Le Stade malien vise un 23è trophée

En renversant le Djoliba (2-1), dimanche au stade Mamadou Kanoté, le Stade malien s’est qualifié à la 33è finale de son histoire..

Lire aussi : #Mali : Stade Mamadou Konaté : L’arène fait peau neuve

L’infrastructure qui avait été fermée le 8 février 2023 pour cause de travaux de rénovation, a été inaugurée, hier par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba.

Les articles de l'auteur

#Mali : Comité national olympique et sportif : Habib Sissoko plébiscité par les délégués

Le Comité national olympique du sportif (CNOS-Mali) a tenu son assemblée générale élective, samedi 6 juillet, dans un hôtel de la place. Sans surprise, Habib Sissoko a été réélu président du bureau exécutif pour un nouveau mandat de quatre ans..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:59

#Mali : CAN 2025 : Du «Chocolat» pour les Aigles

Composée de la Guinée-Bissau, de l’Eswatini (ex-Swaziland) et du Mozambique, la poule I, celle du Mali est la seule qui ne compte aucun ancien vainqueur de la CAN. Quel beau tirage pour la sélection nationale !.

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 17:50

#Mali : Euro 2024 : France-Belgique, le match de la dernière chance

Les huitièmes de finale de l’Euro, Allemagne 2024 se poursuivent aujourd’hui avec notamment le match France-Belgique, à Düsseldorf. Les deux pays voisins se retrouvent pour la 76è fois..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié dimanche 30 juin 2024 à 20:23

#Mali : Le Ghana sans Andre Ayew, mais avec Kudus et Partey

Le 7 juin 2009, le Mali a reçu le Ghana, au stade du 26 Mars, au compte des éliminatoires CAN et de la Coupe du monde 2010. Ce match s’est conclu sur une victoire des Ghanéens qui se sont imposés 2-0 grâce aux réalisations de Kwadwo Asamoah (66è min) et Matthew Amoah (78è min)..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mercredi 05 juin 2024 à 17:17

#Mali : Le Stade malien vise un 23è trophée

En renversant le Djoliba (2-1), dimanche au stade Mamadou Kanoté, le Stade malien s’est qualifié à la 33è finale de son histoire..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mardi 30 avril 2024 à 08:39

#Mali : Stade Mamadou Konaté : L’arène fait peau neuve

L’infrastructure qui avait été fermée le 8 février 2023 pour cause de travaux de rénovation, a été inaugurée, hier par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba.

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:58

#Mali : Aigles : Kamory Doumbia peut-il battre le record du nombre de BUTS ?

En marquant, le 26 mars dernier, le deuxième but des Aigles lors du match amical contre le Nigeria, défait 2-0, Kamory Doumbia a inscrit son 7è but en sélection nationale en 16 matches..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:49

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner