#Mali : Situation sécuritaire : Le mois de mai, relativement plus agité

Durant le mois écoulé, les Forces armées maliennes (FAMa) ont maintenu la pression sur les Groupes armés terroristes (GAT) qui ont multiplié les attaques complexes (tirs d’obus et véhicules kamikazes), les exactions contre la population civile dans plusieurs localités du pays. Toutefois, la détermination farouche et le professionnalisme de nos militaires ont permis d’opposer une réplique coordonnée et à la dimension des menaces.

Publié lundi 03 juin 2024 à 19:27
#Mali : Situation sécuritaire : Le mois de mai, relativement plus agité

Colonel-major Souleymane Dembélé, patron de la Dirpa, animant la conférence de presse

 

 Ainsi, la période de référence a été marquée par 12 attaques directes avec des embuscades, sept incidents d’Engins explosifs improvisés (EEI).

Les opérations ont permis aux FAMa la neutralisation de plusieurs dizaines de terroristes dont des cadres recherchés, la destruction de nombreux sanctuaires ennemis et la récupération d’importante quantité de matériels de guerre et d’équipements roulants. Au cours de ces combats, les FAMa ont perdu une quinzaine d’hommes et enregistre des dizaines de blessés. Ces opérations se sont déroulées dans plusieurs localités sur les théâtres centre, est et sud notamment à Ansongo, Téssalit, Aguel-hoc, Ké-Macina, Ménaka, Diré, Dialassagou, Inababane, Infokaritane, Akabar, Tabankorte, Tanabougou, Mourdhia…

Ce bilan a été dressé, hier, par le patron de la Direction de l’Information et des Relations publiques des armées (Dirpa), le colonel-major Souleymane Dembélé. C’était au cours de la traditionnelle conférence de presse qu’il animait dans les locaux de son service. Dans son exposé liminaire, le chef de la Dirpa a fait un large tour d’horizon de la situation sécuritaire sur les théâtres d’opérations en mai dernier. L’officier supérieur a aussi fait le résumé des activités menées au niveau du département en charge de la Défense et dans les états-majors.

Selon le conférencier, ce regain d’attaques et de poses d’EEI par rapport au mois d’avril s’explique par la nouvelle posture de nos unités basée sur l’offensive à travers la destruction des bases ennemies et l’élimination de leurs sanctuaires sur l’ensemble du territoire. Cette pression a poussé de nombreux combattants, souvent des chefs terroristes à faire reddition à l’Armée nationale.  Parmi ces terroristes, figure Abou Zandal, un élément de l’EIGS, qui s’est rendu à nos unités de Tassiga, située à 43km d’Ansongo, le 13 mai dernier.

Sur le plan régional, le colonel-major Souleymane Dembélé a indiqué que les forces de défense et de sécurité des pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) sont au Niger du 20 mai au 5 juin prochain dans le cadre du renforcement de leurs capacités opérationnelles. Cette mission vise à affûter leurs armes et contenir toute menace visant à porter atteinte à l’intégrité du territoire AES. à cet effet, ajoutera-t-il «un exercice de manœuvre tactique dénommé Tarha Nakal qui signifie l’amour de la patrie en tamasheq est en train d’être mis en œuvre», a expliqué le chef de la Dirpa. Avant de souligner que le Mali est représenté à cette rencontre par les éléments du 33è Régiment des commandos parachutistes.

Répondant aux questions de certains confrères sur la polémique autour des opérations FAMa à la frontière mauritanienne, le chef de la Dirpa a rassuré qu’il y a aujourd’hui une véritable accalmie par rapport au mois d’avril. Le colonel-major Souleymane Dembélé a invité la presse à plus de  professionnalisme et de patriotisme en évitant de partager les informations tendancieuses, les intox et la propagande contre notre outil de défense.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Le président Goïta lance la digitalisation de l’Administration publique

Les Maliens peuvent désormais payer directement via le téléphone mobile pour certains services tels que la carte d’identité nationale, les actes d’État civil ou encore les contraventions de police notamment à travers les opérateurs Moov-Money ou l’application Max it d’orange Mali. Et .

Lire aussi : #Mali : L'Armée neutralise plusieurs terroristes à Sandaré, Yorosso et Niono

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont neutralisé, du 14 à ce jeudi 18 juillet, plusieurs combattants terroristes et détruit d'importantes quantités matériels militaire dans les localités du pays.

Lire aussi : #Mali : Modalité de mise en œuvre de la nationalité malienne : Les acteurs planchent sur la validation des formulaires types

La rencontre s’est attachée à apporter des réponses cohérentes aux différents questionnements sur l’acquisition de la nationalité malienne.

Lire aussi : Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Lire aussi : #Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Les articles de l'auteur

#Mali : Le président Goïta lance la digitalisation de l’Administration publique

Les Maliens peuvent désormais payer directement via le téléphone mobile pour certains services tels que la carte d’identité nationale, les actes d’État civil ou encore les contraventions de police notamment à travers les opérateurs Moov-Money ou l’application Max it d’orange Mali. Et même très bientôt par Poste Money (le projet de guichet unique de la Poste malienne en phase d'essai)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié vendredi 19 juillet 2024 à 16:46

#Mali : L'Armée neutralise plusieurs terroristes à Sandaré, Yorosso et Niono

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont neutralisé, du 14 à ce jeudi 18 juillet, plusieurs combattants terroristes et détruit d'importantes quantités matériels militaire dans les localités du pays.

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 18 juillet 2024 à 21:33

#Mali : Modalité de mise en œuvre de la nationalité malienne : Les acteurs planchent sur la validation des formulaires types

La rencontre s’est attachée à apporter des réponses cohérentes aux différents questionnements sur l’acquisition de la nationalité malienne.

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 18 juillet 2024 à 20:14

Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 15:09

#Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 juillet 2024 à 22:41

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner