#Mali : Le FMI prévoit un décaissement de près de 72 milliards de Fcfa

Les autorités maliennes et le Fonds monétaire international sont parvenus à un accord conclu à cet effet, sous réserve d’approbation par l’équipe dirigeante et le Conseil d’administration du FMI. Cela dans le cadre de la facilité de crédit rapide

Publié mercredi 01 mai 2024 à 07:22 , mis à jour vendredi 21 juin 2024 à 23:22
#Mali : Le FMI prévoit un décaissement de près de 72 milliards de Fcfa

L’équipe du FMI et les autorités maliennes sont parvenues à un accord au niveau des services sur un financement d’urgence au titre du guichet «chocs exogènes» de la facilité de crédit rapide (FCR) du FMI. «Je suis ravie d’annoncer que l’équipe du FMI et les autorités maliennes sont parvenues à un accord portant sur un prêt au titre du guichet «chocs exogènes» de la facilité de crédit rapide du FMI. 


Sous réserve d’approbation par l’équipe dirigeante du FMI et le Conseil d’administration du FMI, le Mali recevra environ 120 millions de dollars (ndl environ 72 milliards de Fcfa) (0,6% du PIB)», a déclaré Mme Chen, à travers un communiqué rendu public mardi 30 avril 2024. Elle a conduit une équipe du FMI qui s’est rendue à Bamako du 21 au 26 avril, a aussi achevée sa mission au titre de l’article IV pour 2024.


Les discussions, précise le document, ont porté sur les mesures visant à combler le déficit immédiat et urgent de la balance des paiements du Mali résultant de chocs exogènes. Elles avaient également trait au plan de réponse d’urgence du gouvernement. À cet égard, l’aide financière potentielle du FMI soutiendrait la fourniture de nourriture et des transferts monétaires ciblés aux personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë dans les régions du centre et du nord. «Le décaissement couvrirait également des dépenses pour l’éducation, les abris, les articles non alimentaires et l’accès à l’eau potable, à la santé et aux installations sanitaires», a relevé la cheffe de mission.


Cette mission faisait suite aux entretiens avec les autorités maliennes, qui ont eu lieu à Washington à l’occasion des Réunions de printemps, du 15 au 17 avril 2024. Les entretiens ont essentiellement porté sur les perspectives économiques, la politique macroéconomique, et les mesures possibles pour faire face aux besoins urgents de financement de la balance des paiements, notamment l’octroi d’un financement du FMI au titre du guichet «chocs exogènes» de la facilité de crédit rapide (FCR).


L’économie du Mali a progressé de 4,4% en 2023. L’inflation globale a chuté à 2,1 % en 2023 contre 9,7% en 2022. Le déficit budgétaire est ressorti à 3,9% du PIB de 2023. La croissance du PIB réel devrait ralentir à 3.8 % en 2024, avant de revenir à 4,4 % en 2025. Les principaux risques à la baisse comprennent la poursuite des pannes d’électricité, la volatilité des prix internationaux des produits de base, le resserrement des conditions financières mondiales, et les vulnérabilités climatiques.


Pour y faire face, le Fonds propose d’assurer un approvisionnement en électricité stable et rentable. Il juge également important la convergence vers le plafond de déficit budgétaire de 3% de l’UEMOA. Pour protéger la viabilité des finances publiques, soulignent les experts du Fmi, il est essentiel d’améliorer la mobilisation des recettes. 


L’élargissement de l’assiette fiscale, la réduction des exonérations fiscales coûteuses et le renforcement de l’administration fiscale et douanière pourraient tous contribuer à l’augmentation des recettes. Il est également important de réduire l’augmentation de la masse salariale du secteur public et de remédier aux faiblesses budgétaires des entreprises publiques. La mission a également souligné l’importance de protéger l’investissement public pour maintenir les perspectives de croissance à moyen terme et une gestion efficace de la dette, pour assurer sa viabilité.


L’équipe a rencontré le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, le directeur national de la BCEAO pour le Mali, Barema Bocoum, des directeurs et des membres du personnel des principaux ministères et organismes publics, des partenaires au développement et des représentants du secteur privé.

Cheick Moctar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Suite à une embuscade dans le Cercle de Macina :La riposte foudroyante des FAMa

Les Forces armées maliennes ont infligé, hier, de lourdes pertes à un groupe terroriste qui s’en était pris à un détachement de soldats en mission dans l’inter-fleuve dans le Cercle de Macina, Région de Ségou. Les opérations de sécurisation de l’ensemble du territoire se poursuivent .

Lire aussi : #Mali : BMS-SA : Un total bilan de 1.593,510 milliards de Fcfa en 2023

La Banque malienne de solidarité (BMS-SA) a tenu la 88è session de son conseil d’administration hier à son siège à Hamdallaye ACI-Bamako. C’était sous la présidence de Yéhia Ag Mohamed Ali, président du conseil d’administration, en présence des administrateurs..

Lire aussi : #Mali : Sortie de piste d’un vol d’air Sénégal à destination de Bamako : 11 blessés dont 4 graves

Le vol HC 301 de la compagnie Air Sénégal à destination de Bamako est sorti de piste lors de sa phase de décollage, hier vers 01H du matin. Sur les 78 passagers à bord (dont des Maliens), il a été enregistré 11 blessés dont 4 graves..

Lire aussi : #Mali : 14è session du Conseil supérieur de l’agriculture : Les grandes décisions et les grands engagements

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a annoncé mardi dernier, la subvention des intrants agricoles dont l’urée à 14.000 Fcfa, l’engrais organique à 3.000 Fcfa et la DP (Bio-stimulant ovalis) à 17.500 Fcfa le sac de 50 kg. Le prix de vente du coton a été fixé à 300 F.

Lire aussi : #Mali : Financement de l’économie malienne : Le FMI annonce un prêt d’environ 72 milliards de Fcfa

Les autorités maliennes et le FMI sont parvenus à un accord conclu à cet effet, sous réserve d’approbation par l’équipe dirigeante et le Conseil d’administration du FMI. Cela dans le cadre de la facilité de crédit rapide.

Lire aussi : #Mali : Agences de presse africaines membres de la Faapa : Création du Réseau des journalistes Fact-checkers

Le Réseau des journalistes Fact-checkers des agences de presse africaines (RJF-FAAPA) voit le jour. Il a été créé le 25 avril dernier par les participants au séminaire de formation sur : «Fact-checking : Détection des fake news dans les contenus médiatiques», initié par la Fédération at.

Les articles de l'auteur

#Mali : Suite à une embuscade dans le Cercle de Macina :La riposte foudroyante des FAMa

Les Forces armées maliennes ont infligé, hier, de lourdes pertes à un groupe terroriste qui s’en était pris à un détachement de soldats en mission dans l’inter-fleuve dans le Cercle de Macina, Région de Ségou. Les opérations de sécurisation de l’ensemble du territoire se poursuivent avec succès.

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié lundi 20 mai 2024 à 18:06

#Mali : BMS-SA : Un total bilan de 1.593,510 milliards de Fcfa en 2023

La Banque malienne de solidarité (BMS-SA) a tenu la 88è session de son conseil d’administration hier à son siège à Hamdallaye ACI-Bamako. C’était sous la présidence de Yéhia Ag Mohamed Ali, président du conseil d’administration, en présence des administrateurs..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:31

#Mali : Sortie de piste d’un vol d’air Sénégal à destination de Bamako : 11 blessés dont 4 graves

Le vol HC 301 de la compagnie Air Sénégal à destination de Bamako est sorti de piste lors de sa phase de décollage, hier vers 01H du matin. Sur les 78 passagers à bord (dont des Maliens), il a été enregistré 11 blessés dont 4 graves..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié vendredi 10 mai 2024 à 08:55

#Mali : 14è session du Conseil supérieur de l’agriculture : Les grandes décisions et les grands engagements

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a annoncé mardi dernier, la subvention des intrants agricoles dont l’urée à 14.000 Fcfa, l’engrais organique à 3.000 Fcfa et la DP (Bio-stimulant ovalis) à 17.500 Fcfa le sac de 50 kg. Le prix de vente du coton a été fixé à 300 Fcfa le kilogramme.

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié jeudi 02 mai 2024 à 07:36

#Mali : Financement de l’économie malienne : Le FMI annonce un prêt d’environ 72 milliards de Fcfa

Les autorités maliennes et le FMI sont parvenus à un accord conclu à cet effet, sous réserve d’approbation par l’équipe dirigeante et le Conseil d’administration du FMI. Cela dans le cadre de la facilité de crédit rapide.

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié jeudi 02 mai 2024 à 07:25

#Mali : Agences de presse africaines membres de la Faapa : Création du Réseau des journalistes Fact-checkers

Le Réseau des journalistes Fact-checkers des agences de presse africaines (RJF-FAAPA) voit le jour. Il a été créé le 25 avril dernier par les participants au séminaire de formation sur : «Fact-checking : Détection des fake news dans les contenus médiatiques», initié par la Fédération atlantique des Agences de presse africaines (Faapa)..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié lundi 29 avril 2024 à 09:41

#Mali: Débat sur la fin de la Transition : Explications et orientations du premier ministre

Des éléments de réponse fournis par Dr Choguel Kokalla Maïga, il ressort que la Transition en cours prendra fin avec l’investiture par les autorités en place d’un président élu.

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:05

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner