#Mali : Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : L’entraide au cœur du débat

«Faire vivre notre humanité». C’est sous ce thème qui appelle à la fraternité, à la bonté, à la bienveillance et à la tolérance que la Croix-Rouge malienne a célébré, samedi dernier à son siège à Djelibougou, la Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge que consacre le 8 mai.

Publié dimanche 12 mai 2024 à 16:54
#Mali : Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : L’entraide au cœur du débat

Le mouvement profite de l’occasion pour montrer son engagement inébranlable au service de l’humanité

 


À l’occasion, le mouvement profite pour montrer son engagement inébranlable au service de l’humanité, mais aussi réaffirmer les principes fondamentaux qui sous-tendent ses actions en faveur des personnes en nécessité de soutien ou d’assistance. La Journée a été célébrée sous la présidence du représentant de la ministre de la Santé et du Développement social, Mamadou Guindo, en présence du chef de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Mali, Antoine Grand, de la présidente de la Croix-Rouge malienne (CRM), Mme Assitan Coulibaly, et de son secrétaire général national, Nouhoum Maïga.

Le secrétaire général national de la CRM a indiqué que son mouvement est un réseau de plus de 8.000 volontaires actifs sur toute l’étendue du territoire national. Ce réseau est constitué d’hommes et de femmes, qui tous les jours font, un travail extraordinaire pour soutenir, appuyer, aider et soulager les souffrances de leurs prochains, a-t-il expliqué. «La CRM dispose de plus de 300 personnels. Ce qui en fait la plus grande Organisation humanitaire au Mali et l’un des plus grands employeurs après l’État en termes de personnel», a déclaré Nouhoum Maïga. Et d’ajouter que la CRM met en œuvre également plus de 40 projets et programmes d’urgence et de développement sur toute l’étendue du territoire du Mali.

Selon la présidente de la CRM, cette journée commémore la mémoire du père fondateur du mouvement, Jean Henry Dunant. Elle donne l’occasion de magnifier l’amour et la solidarité envers les populations en général et envers les plus vulnérables. Et d’ajouter que le thème de cette année résonne profondément avec la mission et les principes fondamentaux de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge.

«Dans un monde marqué par des défis sans précédent, des crises humanitaires et des souffrances généralisées, il est impératif que nous renforcions notre engagement envers l’humanité commune», a laissé entendre Assitan Coulibaly. Malgré les obstacles considérables, le mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge est dévoué à sa mission de servir les plus vulnérables, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le chef de la délégation du CICR a indiqué que la CRM est présente et restera toujours présente aux côtés des populations nécessiteuses «pour faire vivre l’humanité». Il a rappelé que la CRM n’est pas seule ici au Mali. La CICR y est également active, depuis 1965 et présente de façon permanente depuis 1991 dans le cadre de son mandat qui est d’apporter protection et assistance aux victimes des conflits, a précisé Antoine Grand. «Avec nos 540 collaborateurs, nous sommes présents dans les zones les plus reculées auprès des populations affectées par le conflit au Mali», a déclaré le chef de la délégation du CICR.

Par ailleurs, le représentant de la ministre de la Santé et du Développement social a expliqué que «Faire vivre notre humanité» est un thème assez important et spécifique dans le cadre de l’assistance humanitaire. Et d’ajouter qu’il est très apprécié par son département. Avant de saluer le courage de l’ensemble du personnel, surtout les 8.000 volontaires qui se battent pour leurs prochains dans les zones de tension. Mamadou Guindo a exhorté le personnel de la CRM à respecter les sept principes fondamentaux de la Croix-Rouge, notamment l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité.

La cérémonie a été marquée par une prestation d’artistes et une visite de stands d’information offrant des supports de communication et de visibilité des activités, des projets et des programmes de la Croix-Rouge et du CICR.

Yaya DIAKITE

Lire aussi : #Mali : Examens de BT1 ET 2 : C’est parti pour les épreuves

Cette année, ils sont 15.427 candidats inscrits, soit 12.209 pour le BT1 et 3.218 autres pour le BT2. Ces postulants seront évalués dans plusieurs disciplines, notamment secrétariat de direction, comptabilité, administration finances, commerce distribution, mécanique automobile-diesel, hydraul.

Lire aussi : #Mali : Enfants de Zorokoro : B2Gold offre une bibliothèque et une salle informatique équipées par L’USAID

La Société minière B2Gold Mali, en partenariat avec l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a offert un bâtiment équipé qui servira de bibliothèque et de salle informatique aux orphelins du Complexe pour enfants de l’ONG A Child for all (ACFA) de Zorokoro da.

Lire aussi : #Mali : Université privée Boubacar Saye : Le nouvel établissement de formation supérieur a ouvert ses portes

Située sur le long de la route de 30 mètres de Faladiè Séma en Commune VI du District de Bamako, l’Université privée Boubacar Saye (UPBS) répond parfaitement aux normes requises pour un enseignement de qualité des étudiants en quête de savoir et d’insertion professionnelle..

Lire aussi : #Mali : Santé et sécurité au travail : Une préoccupation au cœur du congrès de la Somasst

Le 1er congrès international de la Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) se tient dans notre pays sous le thème : «La promotion de la santé et sécurité au travail, quels rôles pour les entreprises et les assurances ?»..

Lire aussi : #Mali : 1ère session de la Cour d’assises de Bamako : 275 accusés dont 225 détenus fixés sur leur sort

Les amendes prononcées s’élèvent à plus de 111 millions de Fcfa, contre 940 millions de Fcfa pour les remboursements ordonnés. Quant aux dommages et intérêts alloués, ils sont estimés à plus de 126 millions de Fcfa. Ce bilan a été jugé satisfaisant.

Lire aussi : #Mali : Concours sur l’hémophilie : L’Essor se taille la part du lion

Nos deux collègues Mohamed D. Diawara et Aminata Djibo ont respectivement occupé les deux premières marches du podium dans la catégorie presse écrite. Ils ont reçu, pour le premier, une moto Djakarta et une enveloppe de 250.000 Fcfa pour la deuxième.

Les articles de l'auteur

#Mali : Examens de BT1 ET 2 : C’est parti pour les épreuves

Cette année, ils sont 15.427 candidats inscrits, soit 12.209 pour le BT1 et 3.218 autres pour le BT2. Ces postulants seront évalués dans plusieurs disciplines, notamment secrétariat de direction, comptabilité, administration finances, commerce distribution, mécanique automobile-diesel, hydraulique, travaux publics et chimie.

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:18

#Mali : Enfants de Zorokoro : B2Gold offre une bibliothèque et une salle informatique équipées par L’USAID

La Société minière B2Gold Mali, en partenariat avec l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a offert un bâtiment équipé qui servira de bibliothèque et de salle informatique aux orphelins du Complexe pour enfants de l’ONG A Child for all (ACFA) de Zorokoro dans la Commune rurale de Safo..

Par Yaya DIAKITE


Publié jeudi 30 mai 2024 à 18:52

#Mali : Université privée Boubacar Saye : Le nouvel établissement de formation supérieur a ouvert ses portes

Située sur le long de la route de 30 mètres de Faladiè Séma en Commune VI du District de Bamako, l’Université privée Boubacar Saye (UPBS) répond parfaitement aux normes requises pour un enseignement de qualité des étudiants en quête de savoir et d’insertion professionnelle..

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 27 mai 2024 à 09:06

#Mali : Santé et sécurité au travail : Une préoccupation au cœur du congrès de la Somasst

Le 1er congrès international de la Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) se tient dans notre pays sous le thème : «La promotion de la santé et sécurité au travail, quels rôles pour les entreprises et les assurances ?»..

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:54

#Mali : 1ère session de la Cour d’assises de Bamako : 275 accusés dont 225 détenus fixés sur leur sort

Les amendes prononcées s’élèvent à plus de 111 millions de Fcfa, contre 940 millions de Fcfa pour les remboursements ordonnés. Quant aux dommages et intérêts alloués, ils sont estimés à plus de 126 millions de Fcfa. Ce bilan a été jugé satisfaisant.

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:42

#Mali : Concours sur l’hémophilie : L’Essor se taille la part du lion

Nos deux collègues Mohamed D. Diawara et Aminata Djibo ont respectivement occupé les deux premières marches du podium dans la catégorie presse écrite. Ils ont reçu, pour le premier, une moto Djakarta et une enveloppe de 250.000 Fcfa pour la deuxième.

Par Yaya DIAKITE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:42

#Mali : Agence malienne d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Des progrès réels

L’Agence malienne d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Amaq-sup) a tenu, hier, sa troisième session budgétaire de son conseil d’administration dans ses locaux sur la colline de Badalabougou..

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:44

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner