Mali Digital Awards : Le grand rendez-vous des acteurs du numérique

Le Centre international de conférences de Bamako abrite depuis hier la 3è édition des Mali Digital Awards (MDA) 2023. L’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, Alhamdou Ag Iliyène.

Par

Publié vendredi 27 octobre 2023 à 07:23
Mali Digital Awards : Le grand rendez-vous des acteurs du numérique

Le ministre chargé de l’Économie numérique, Alhamdou Ag Iliyène (debout), prononce son allocution d’ouverture

 

 C’était en présence des directeurs généraux de Moov Africa Malitel, Abdelaziz Biddine et de la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD), Cheick Oumar Traoré, et des co-organisateurs Mme Maïga Ada Ouologuem et Ander Baba Diarra. Co-organisée avec la SMTD, cette troisième édition des Mali Digital Awards est placée sous le parrainage du ministre Alhamdou Ag Ilyène. L’événement se tient sous le thème : «Crise : accélérateur de transformation digitale». Ce grand rendez-vous des acteurs de l’écosystème du numérique s’étend sur trois jours, du 26 au 28 octobre. «Nous voulons, via les MDA, faire du Mali un moteur numérique pour l’Afrique de l’Ouest à cours terme et pour toute l’Afrique à long terme. Nos réflexions durant ces jours seront axées sur l’anticipation des prochains défis», a expliqué Mme Maïga Ada Ouologuem.

L’innovation de cette édition est l’opérationnalisation de Mali Digital Accélérateur. «Cette innovation des MDA est la réponse forgée par les leçons apprises des différentes crises que connait l’écosystème du numérique au Mali et en Afrique. Ceci est un outil unique pour développer l’ensemble des moyens visant à surmonter le fossé numérique», a-t-elle souligné. Pour sa part, Abdelaziz Biddine a indiqué que la transformation digitale et l’innovation sont un levier pour la création d’emplois et de richesse, mais également de développement des économies des pays. De l’avis du directeur général de Moov Africa Malitel, le tout digital est indispensable pour toute entreprise qui veut prospérer dans ses activités.

Intervenant pour la circonstance, le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration a fait remarquer qu’un certain nombre de facteurs engendrent de multiples mutations au sein de nos sociétés. Il a cité la mondialisation, la concurrence accrue, l’essor des communications électroniques, l’évolution des normes sur la fiabilisation et la sécurité des données. S’y ajoutent les dispositions institutionnelles sur la cybercriminalité et la dynamique d’évolution de l’intelligence artificielle. «Cet instant précis de l’histoire du numérique de notre nation, nous interpelle tous et exige que chacun donne le meilleur de lui-même», a déclaré Alhamdou Ag Ilyène qui a jugé le thème central «important», puisqu’il répond parfaitement aux «aspirations que nous portons».

Axe majeur du document de Politique nationale de l’économie numérique, le «développement et la production de l’offre de contenus numériques» est un pilier de la transformation digitale et sont destinés en premier lieu aux Maliens. Pour le ministre chargé de l’Économie numérique, le développement de contenu numérique national doit combiner la mobilisation des ressources gouvernementales, des initiatives privées et des partenariats internationaux. «Notre politique prévoit également de développer l’industrie locale du numérique. Comme vous le savez, l’industrie numérique au Mali est dominée par les opérateurs de télécommunication qui disposent chacun d’un réseau de téléphonie et d’accès à internet. Le secteur du logiciel et du système d’information n’a toujours pas connu le décollage souhaité. Et pourtant, le Mali dispose de jeunes talents qui se sont toujours fait découvrir pendant les événements à l’instar des MDA», a-t-il déploré.

Pour pallier ces insuffisances, Alhamdou Ag Ilyène a assuré que son département s’attelle à adapter la gouvernance du secteur aux enjeux du numérique, mettre en place une coordination pour assurer la gouvernance d’ensemble de la Politique nationale de développement de l’économie numérique. Il est également à pied d’œuvre pour achever la relecture des textes relatifs à la réglementation et à la régulation du secteur des Télécommunications/technologies de l’information et de la communication afin d’accélérer l’introduction des opérateurs mobiles virtuels ainsi que la portabilité des numéros. D’autres mesures ont trait à la mise en place des solutions de financement dédiées aux acteurs du numérique et à la promotion de la culture numérique au sein des entreprises publiques et parapubliques en tant que vecteur de performance.

L’enjeu aujourd’hui pour notre pays est d’amplifier l’usage du numérique dans tous les compartiments de la société. «L’innovation numérique est une force motrice qui peut stimuler la croissance économique, favoriser l’inclusion sociale, améliorer les services publics et renforcer la transparence dans notre administration publique», a insisté Alhamdou Ag Ilyène. Raison pour laquelle le gouvernement est engagé à investir dans le développement de l’économie numérique et à moderniser l’administration pour répondre aux besoins des citoyens à travers les systèmes de paiement des biens et des services en ligne.

Babba COULIBALY

Lire aussi : #Mali : Fonds de garantie pour le secteur privé : Un nouveau siège à l’image de son rôle stratégique

Le Fonds de garantie pour le secteur privé (FGSP-SA) a désormais un nouveau siège. Le nouvel édifice, qui fait face au monument Kwamé NKrumah, a été inauguré hier par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou..

Lire aussi : #Mali : Situation économique : Le patronat présente les conclusions de ses travaux au chef de l’état

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu, hier au Palais de Koulouba, une délégation du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), conduite par son président Mossadeck Bally..

Lire aussi : #Mali : Production de sucre : Le diagnostic des experts brésiliens

Les solutions qu’ils préconiseront permettront, pour les prochaines années, la production de 300.000 à 500.000 tonnes de sucre. Cela rendra le pays autosuffisant et exportateur net.

Lire aussi : #Mali : Cybercriminalité : La forsat civile outille les professionnels du web

La Fédération des organisations et regroupements qui soutiennent les actions de la Transition (Forsat Civile) organise, depuis hier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), un séminaire de formation sur la cybercriminalité à l’intention des professionnels du web..

Lire aussi : #Mali : Secteur des mines : les perspectives sont très bonnes

Les innovations introduites par le nouveau Code minier et la loi relative au contenu local, le projet de création d’une usine de raffinage d’or d’une capacité de 200 tonnes par an et l’opérationnalisation progressive de la Société d’exploitation des ressources minérales du Mali (Sore.

Lire aussi : #Mali : Direction générale des Impôts : 25 agents ont fait valoir leur droit à la retraite

«Heureux qui peut finir sa vie dans une douce retraite», disait Jean N. Vernier. Après s’être dévoués, durant de longues années au service de l’administration des Impôts, 25 agents ont fait valoir leur droit à la retraite au titre du contingent 2024. Il s’agit de 11 inspecteurs des im.

Les articles de l'auteur

#Mali : Fonds de garantie pour le secteur privé : Un nouveau siège à l’image de son rôle stratégique

Le Fonds de garantie pour le secteur privé (FGSP-SA) a désormais un nouveau siège. Le nouvel édifice, qui fait face au monument Kwamé NKrumah, a été inauguré hier par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou..

Par Babba COULIBALY


Publié vendredi 23 février 2024 à 07:54

#Mali : Situation économique : Le patronat présente les conclusions de ses travaux au chef de l’état

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu, hier au Palais de Koulouba, une délégation du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), conduite par son président Mossadeck Bally..

Par Babba COULIBALY


Publié mercredi 21 février 2024 à 07:44

#Mali : Production de sucre : Le diagnostic des experts brésiliens

Les solutions qu’ils préconiseront permettront, pour les prochaines années, la production de 300.000 à 500.000 tonnes de sucre. Cela rendra le pays autosuffisant et exportateur net.

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 20 février 2024 à 08:40

#Mali : Cybercriminalité : La forsat civile outille les professionnels du web

La Fédération des organisations et regroupements qui soutiennent les actions de la Transition (Forsat Civile) organise, depuis hier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), un séminaire de formation sur la cybercriminalité à l’intention des professionnels du web..

Par Babba COULIBALY


Publié vendredi 16 février 2024 à 09:18

#Mali : Secteur des mines : les perspectives sont très bonnes

Les innovations introduites par le nouveau Code minier et la loi relative au contenu local, le projet de création d’une usine de raffinage d’or d’une capacité de 200 tonnes par an et l’opérationnalisation progressive de la Société d’exploitation des ressources minérales du Mali (Sorem)….

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 13 février 2024 à 07:59

#Mali : Direction générale des Impôts : 25 agents ont fait valoir leur droit à la retraite

«Heureux qui peut finir sa vie dans une douce retraite», disait Jean N. Vernier. Après s’être dévoués, durant de longues années au service de l’administration des Impôts, 25 agents ont fait valoir leur droit à la retraite au titre du contingent 2024. Il s’agit de 11 inspecteurs des impôts, 10 contrôleurs des impôts, un adjoint des impôts et 3 agents contractuels..

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 13 février 2024 à 07:44

#Mali : Souveraineté numérique : Pas sans cyberdéfense et cybersécurité

L’État doit avoir la capacité de réglementer les technologies de l’information et protéger les données sensibles. Et aussi favoriser le développement des compétences et des infrastructures numériques nationales.

Par Babba COULIBALY


Publié mercredi 07 février 2024 à 09:57

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner