#Mali : District de Bamako : Des dealers internationaux aux arrêts

Quatre dealers s’apprêtaient à embarquer avec une importante quantité de drogue pour un pays voisin. Le voyage est reporté sine die

Publié mardi 21 mai 2024 à 18:51 , mis à jour samedi 22 juin 2024 à 00:55
#Mali : District de Bamako : Des dealers internationaux aux arrêts

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, à travers le pays, les agents de la brigade de recherches de la gendarmerie du camp N°1 de Bamako effectuent régulièrement des descentes inopinées dans les « quartiers suspects » de la capitale et ses environs.  Ces opérations des pandores n’ont d’autre but que d’accentuer la pression sur ces délinquants pour tout simplement les mettre hors d'état de nuire.


Dans la même veine, le commandant de la brigade de recherches du camp de gendarmerie  suscitée, le sous-lieutenant Alassane Keïta et ses hommes ont récemment mis la main sur 10 kg de cocaïne. Ils étaient quatre individus (dont deux de nationalité étrangère), à être mouillés dans cette histoire de drogue. Les suspects ont été alpagués à la suite d’une fouille qui a permis aux pandores de mettre la main sur cette quantité qui, aux dires de nos interlocuteurs, était destinée à un pays voisin.

Pour mener à bien cette opération, la BR a misé sur le renseignement. Dans la foulée, les éléments enquêteurs ont reçu des informations venant d’une tierce personne (anonyme) faisant état de la présence à l’auto-gare de Sogoniko d’individus suspects qui s’adonneraient au trafic de drogue. 

Une fois qu’ils ont reçu cette information, les éléments de la BR ont discrètement rassemblé le maximum de renseignement sur les suspects avant de rallier la gare routière indiquée plus haut. Ils sont arrivés juste au moment même où ces individus s’apprêtaient à embarquer dans le véhicule à destination d’un pays voisin dont nos interlocuteurs ont préféré taire le nom.

 

Fouilles corporelles et de bagages- Ainsi les quatre suspects ont été priés de se soumettre aux fouilles corporelles et de bagages à la suite desquelles les éléments enquêteurs ont découvert les produits prohibés. Cueillis à froid, les suspects ne pouvaient rien expliquer pour convaincre les éléments enquêteurs de la gendarmerie du camp I.

C’est ainsi que ces derniers les ont conduits dans leurs locaux pour les y auditionner. Interrogés, les présumés trafiquants n’ont  même pas cherché à se disculper, Ils ont sans ambages reconnu les faits, facilitant la suite de la procédure.

Le quatuor a été placé sous mandat de dépôt. Le sous-lieutenant Keïta a déclaré que les investigations sont en cours pour démanteler un réseau de trafic international de drogue. Profitant de l’occasion, l’officier de gendarmerie a invité la population à beaucoup plus de collaboration, surtout  dans le cadre du partage des renseignements pour lutter efficacement contre la criminalité. À ce jour, les mis en cause ont été déférés devant le parquet du Tribunal de grande instance de la Commune VI.

Tiedié DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Ségou : Un fabriquant d’armes et son complice déférés

L’un s’était spécialisé dans la fabrication d’armes artisanales améliorées et l’autre dans leur mise sur le marché noir. Les policiers ont fini par casser cette entreprise illégale.

Lire aussi : #Mali: Korofina Nord : Des braqueurs aux arrêts

Un client sollicite les services d’un conducteur de mototaxi. Ce dernier accepte sans savoir que c’était pour le livrer à ses complices braqueurs.

Lire aussi : #Mali : Niamakoro : Des faussaires de documents mis hors d’etat de nuire

Évoluant dans la fabrication de faux documents, ils assuraient également la formation et l’initiation de nouveaux faussaires dans cette pratique illégale. Les policiers ont mis fin à leur entreprise.

Lire aussi : #Mali : Kolokani : La fillette a payé pour son père

Pour faire mal à son créancier il a tout simplement assassiné sa fillette de six ans. Il est ensuite recherché, interpellé par la police et renvoyé chez les juges.

Lire aussi : #Mali : 2è édition de la Semaine professionnelle de l’Ispric : Une belle initiative

L’Institut des sciences politiques, relations internationales et communications (Ispric) a clôturé, jeudi dernier dans ses propres installations sur la colline de Badalabougou, la 2è édition de sa Semaine professionnelle sous le thème : «Comment trouver son stage ou emploi étant étudiant?.

Lire aussi : #Mali : Bagadadji Rail-Da : Triste fin d’un dealer très connu dans le milieu

La victime et son bourreau étaient deux amis qui vivaient dans le même milieu des drogués depuis un certain temps. L’un se débarrassera définitivement de l’autre, sans autre forme.

Les articles de l'auteur

#Mali : Ségou : Un fabriquant d’armes et son complice déférés

L’un s’était spécialisé dans la fabrication d’armes artisanales améliorées et l’autre dans leur mise sur le marché noir. Les policiers ont fini par casser cette entreprise illégale.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:44

#Mali: Korofina Nord : Des braqueurs aux arrêts

Un client sollicite les services d’un conducteur de mototaxi. Ce dernier accepte sans savoir que c’était pour le livrer à ses complices braqueurs.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:27

#Mali : Niamakoro : Des faussaires de documents mis hors d’etat de nuire

Évoluant dans la fabrication de faux documents, ils assuraient également la formation et l’initiation de nouveaux faussaires dans cette pratique illégale. Les policiers ont mis fin à leur entreprise.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 03 juin 2024 à 18:21

#Mali : Kolokani : La fillette a payé pour son père

Pour faire mal à son créancier il a tout simplement assassiné sa fillette de six ans. Il est ensuite recherché, interpellé par la police et renvoyé chez les juges.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:11

#Mali : 2è édition de la Semaine professionnelle de l’Ispric : Une belle initiative

L’Institut des sciences politiques, relations internationales et communications (Ispric) a clôturé, jeudi dernier dans ses propres installations sur la colline de Badalabougou, la 2è édition de sa Semaine professionnelle sous le thème : «Comment trouver son stage ou emploi étant étudiant?»..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:08

#Mali : Bagadadji Rail-Da : Triste fin d’un dealer très connu dans le milieu

La victime et son bourreau étaient deux amis qui vivaient dans le même milieu des drogués depuis un certain temps. L’un se débarrassera définitivement de l’autre, sans autre forme.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:18

#Mali : Kati Kôkô : Braqeurs malchanceux

Les deux individus avaient presque réussi leur opération. Mais celle-ci a échoué grâce au courage de leur victime.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 17:40

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner