#Mali : Victimes de déguerpissement à Abidjan : 182 Maliens accueillis et soutenus par le ministre Mossa Ag Attaher

Tout en restant respectueuses des choix souverains faits par les États, nos autorités souhaitent et demandent qu’à l’avenir de telles mesures soient prises dans le respect de la dignité humaine, de la vie intime des foyers et des familles

Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:36
#Mali : Victimes de déguerpissement à Abidjan : 182 Maliens accueillis et soutenus par le ministre Mossa Ag Attaher

Accueil des migrants à leur arrivée à la Tour de l’Afrique

 

De la joie pour certains, des souvenirs mélancoliques pour d’autres. L’instant était empreint d’émotions pour ces migrants de retour, suite à leur déguerpissement de Port-Bouët à Abidjan. Ils sont 182 Maliens à regagner le bercail, mardi dernier, par route dans trois grands cars. Ils ont été accueillis à leur arrivée à la Tour de l’Afrique par le ministre des Maliens établis à l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher.

C’était en présence du président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), Habib Sylla, et d’autres personnalités.

Le président du HCME a souligné que les autorités du pays mettent tout en œuvre pour le rapatriement de nos compatriotes vivant à l’étranger. Depuis la rectification de la trajectoire de la Transition, a rappelé Habib Sylla, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a mis au cœur de sa politique la protection des Maliens, en particulier ceux de la diaspora. Selon lui, le gouvernement fait beaucoup d’efforts pour soutenir nos compatriotes de retour au bercail.

Le ministre des Maliens établis à l’Extérieur et de l’Intégration africaine a indiqué que le Mali est la terre des Maliens, mais aussi celle de tous les Africains. Mossa Ag Attaher a rassuré nos compatriotes que toute l’attention nécessaire sera prêtée à chacun d’entre eux. «Pour vous qui êtes venus, mais aussi pour ceux qui sont restés là-bas. Nous allons continuer à tout suivre», a annoncé le patron du département en charge des Maliens établis à l’Extérieur.

Invitant ces migrants de retour au calme, le ministre a saisi l’occasion pour sensibiliser sur ce qui s’est passé à Port-Bouët. À ce propos, il dira que ce qui est arrivé doit arriver et nous n’avons pas de commentaire à faire sur les politiques intérieures des États. «C’est une décision d’un pays. Une décision d’une politique intérieure d’un État, nous la respectons», a relevé Mossa Ag Attaher.

Selon lui, le rôle du gouvernement est de faire en sorte que les décisions que prennent les autres États ne fassent pas souffrir les Maliens de l’extérieur. Il a informé que la situation des autres compatriotes qui sont restés à Abidjan et ailleurs sera suivie de près. Chaque fois que cela est nécessaire, les mêmes dispositions seront prises pour que tout se passe bien, a assuré le ministre Attaher.

Par ailleurs, il a rappelé que chaque chose doit se faire néanmoins avec respect, conformément aux décisions souveraines que prennent les États. Pour l’avenir, a-t-il martelé, «nous souhaitons et demandons que ce genre de décision se prenne dans le respect de la dignité humaine, de la vie intime des foyers et familles». Avant d’ajouter : «Nous allons suivre cela de près pour que vos vies privées soient respectées et qu’elles ne fassent l’objet d’aucune violabilité.»

Le porte-parole de nos compatriotes victimes de déguerpissement de Port-Bouët, Zoumana Daou, a témoigné de sa reconnaissance au ministre Mossa Ag Attaher, aux autorités de la Transition pour leur accompagnement. Mais aussi aux autorités ivoiriennes pour leur avoir facilité la route.

La rencontre a été marquée par la remise d’enveloppes symboliques à nos compatriotes de retour au bercail.

Mariétou KOITE

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : De pertinentes recommandations

Les rideaux sont tombés, vendredi dernier, sur les travaux de la 6è session ordinaire de la 6è mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), au siège de l’Institution à Koulouba..

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Des recommandations pertinentes

Les rideaux de la 6è session ordinaire de la sixième mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) sont tombés, ce vendredi 14 juin, au siège de l’Institution.

Lire aussi : #Mali : Accès à l’eau potable : Le chef de l’état offre deux forages aux habitants de Samè Koulouniko et de Kati Coco Plateau

La population a apprécié l’acte humanitaire et solidaire du président Assimi Goïta.

Lire aussi : #Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Les attentes et besoins des Maliens au centre des échanges

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) tient depuis, hier, à son siège, la 6è session ordinaire de sa 6è mandature..

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Le lycée Billaly Sissoko reçoit une adduction d’eau

L’accès à l’eau potable garantit le développement durable et la santé. Conscient de cela, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans le cadre de ses œuvres sociales, ne ménage aucun effort pour rendre accessible ce précieux liquide dans les écoles, centres de santé, .

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Des forages, ordinateurs et dictionnaires pour les groupes scolaires de Kalaban-coura et de Baco-Djicoroni

«Merci Assimi», «L’eau c’est la vie», «le Groupe scolaire de Kalabancoura Sud vous dit merci», «Vive la Transition». Ces messages étaient exhibés par les élèves du Groupe scolaire de Kalaban-coura Sud et celui de Baco-Djicoroni lors de la cérémonie d’inauguration des forages et d.

Les articles de l'auteur

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : De pertinentes recommandations

Les rideaux sont tombés, vendredi dernier, sur les travaux de la 6è session ordinaire de la 6è mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), au siège de l’Institution à Koulouba..

Par Mariétou KOITE


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:28

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Des recommandations pertinentes

Les rideaux de la 6è session ordinaire de la sixième mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) sont tombés, ce vendredi 14 juin, au siège de l’Institution.

Par Mariétou KOITE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 14:58

#Mali : Accès à l’eau potable : Le chef de l’état offre deux forages aux habitants de Samè Koulouniko et de Kati Coco Plateau

La population a apprécié l’acte humanitaire et solidaire du président Assimi Goïta.

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:38

#Mali : Rapport annuel 2024 du Cesec : Les attentes et besoins des Maliens au centre des échanges

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) tient depuis, hier, à son siège, la 6è session ordinaire de sa 6è mandature..

Par Mariétou KOITE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:26

#Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Le lycée Billaly Sissoko reçoit une adduction d’eau

L’accès à l’eau potable garantit le développement durable et la santé. Conscient de cela, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans le cadre de ses œuvres sociales, ne ménage aucun effort pour rendre accessible ce précieux liquide dans les écoles, centres de santé, mais aussi dans les zones en difficulté d’accès à l’eau. L’inauguration du 359è forage au lycée Billaly Sissoko sis à l’Hypodrome en est l’illustration..

Par Mariétou KOITE


Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:34

#Mali : Œuvres sociales du chef de l’État : Des forages, ordinateurs et dictionnaires pour les groupes scolaires de Kalaban-coura et de Baco-Djicoroni

«Merci Assimi», «L’eau c’est la vie», «le Groupe scolaire de Kalabancoura Sud vous dit merci», «Vive la Transition». Ces messages étaient exhibés par les élèves du Groupe scolaire de Kalaban-coura Sud et celui de Baco-Djicoroni lors de la cérémonie d’inauguration des forages et de remise d’ordinateurs et de dictionnaires, offerts par le président de la Transition aux deux écoles..

Par Mariétou KOITE


Publié mardi 14 mai 2024 à 07:55

#Mali : Sécurisation du territoire : Les FAMa détruisent des bases terroristes dans plusieurs localités

Les frappes aériennes d’envergure combinées aux opérations terrestres menées à cet effet auraient également permis la neutralisation d’un important chef terroriste local. Ces informations sont en cours d’analyse et de vérification, selon l’Armée.

Par Mariétou KOITE


Publié vendredi 10 mai 2024 à 08:46

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner