#Mali :Mali-Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye attendu à Bamako ce jeudi

Cette visite sera l’occasion de renforcer la coopération bilatérale entre Dakar et Bamako. Ce sera aussi l’opportunité de raffermir et de magnifier nos liens particuliers

Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:26
#Mali :Mali-Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye attendu à Bamako ce jeudi

Deux mois après son accession à la magistrature suprême, le président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, est attendu à Bamako ce jeudi 30 mai pour une visite d’amitié et de travail de quelques heures. Selon le programme officiel de la visite, l’avion du chef de l’État sénégalais devrait atterrir à l’aéroport international président Modibo Keïta-Senou dans la matinée.

Selon nos sources, le visiteur de marque sera accueilli à sa descente d’avion par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Après le cérémonial d’accueil, les deux chefs d’État se rendront au palais de Koulouba pour un entretien en tête-à-tête. Ensuite, le colonel Assimi Goïta partagera un déjeuner avec son hôte de marque. Le président Faye quittera la capitale malienne dans l’après-midi.

Cette visite de l’ancien candidat du parti Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), sera l’occasion de renforcer la coopération bilatérale entre Dakar et Bamako. Ce sera aussi l’occasion de raffermir et de magnifier les liens historiques, géographiques, sociaux et culturels entre le Mali et le Sénégal. Il faut rappeler que les deux pays ont posé le jalon de l’unité africaine dès les années 60 avec l’expérience de la Fédération du Mali qui a malheureusement tourné court. Les vicissitudes de l’histoire ont eu raison de la volonté des présidents Modibo Keita et Léopold Sédar Senghor d’unir le Mali et le Sénégal pour en faire un pays qui serait de nos jours, à coup sûr, une puissance qui compte sur l’échiquier international.

Aujourd’hui, l’avènement à la tête des deux pays des chefs d’État qui aspirent à donner un nouveau souffle au panafricanisme, constitue une nouvelle chance de consolider la nécessaire union entre les peuples africains désireux de s’affranchir des influences extérieures et de prendre leur destin en main.

Le président Goïta ne cesse d’exprimer son ambition de sortir notre pays des griffes de la domination étrangère. Pour y parvenir, il compte sur l’élan panafricaniste qui est en train de se renforcer à travers le continent. De nombreux Africains se reconnaissent dans le combat du dirigeant malien et le font savoir par des déclarations et des gestes éloquents.

Quant au président Bassirou Diomaye Faye, il est animé par la même aspiration panafricaniste. Au point de l’inscrire dans l’appellation du parti politique qui l’a porté au pouvoir. Ses prises de position en faveur d’une Afrique débarrassée des influences néfastes suscitent l’espoir.

Nul doute que les échanges entre les hommes d’État porteront sur les relations particulières entre les deux pays, sur l’histoire éphémère mais pleine d’espoir de la Fédération du Mali. Ils ont l’occasion de marcher dans les pas des pères de l’indépendance de nos deux pays. Aujourd’hui comme hier, la nécessité de s’unir pour faire face aux défis est un impératif dont ils semblent avoir pleinement conscience. Notre région sahélienne étant en proie au péril du terrorisme qui menace d’annihiler nos efforts de développement.

Les deux personnalités ne manqueront pas sans doute d’évoquer la nécessité d’une reforme profonde des organisations régionales afin qu’elles répondent aux aspirations réelles des peuples. Le nouveau président sénégalais, de par son profil réformateur, semble bien placé pour aborder avec le président malien le dossier brûlant de nos relations avec la Cedeao. Le Mali, le Niger et le Burkina Faso ont quitté l’organisation communautaire ouest-africaine en dénonçant sa mauvaise gestion des crises politico-sécuritaires dans ces différents pays.

Les dirigeants malien, nigérien et burkinabé, pour bien montrer qu’ils ont réellement tourné le dos à la grande famille de la Cedeao, ont créé l’Alliance des États du Sahel et envisagent même une Confédération.

Pour rappel, le président du Conseil national de Transition ( CNT), le colonel Malick Diaw, avait représenté le président de la Transition lors de l’investiture du président Bassirou Diomaye Faye le 2 avril dernier à Dakar. Élu dès le 1er tour avec plus de 54, % des voix à l’issue de la présidentielle du 24 mars dernier, Bassirou Diomaye Faye est devenu, à 44 ans, le plus jeune président de l’histoire du pays.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Lire aussi : #Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Lire aussi : #Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Lire aussi : RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Lire aussi : #Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V.

Les articles de l'auteur

Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 15:09

#Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 juillet 2024 à 22:41

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:05

#Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako qui l’a inculpé puis placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:41

#Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 22:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner