# Kigali : Le ministre Diop porte la voix du Mali au Symposium annuel sur la sécurité nationale au Rwanda

Sur l'invitation du ministère de la Défense de la République du Rwanda, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop à la tête d'une importante délégation à pris part aux travaux du «Symposium annuel sur la sécurité nationale » tenu à Kigali du 22 au 24 mai dernier

Publié samedi 25 mai 2024 à 15:50
# Kigali : Le ministre Diop porte la voix du Mali au Symposium annuel sur la sécurité nationale au Rwanda

sous le thème« Défis sécuritaires contemporains : la perspective africaine ».Le chef de la diplomatie malienne est accompagné par le chef d'état-major de l’Armée de l'Air, le général Aliou Boï Diarra.  Au cours des activités, le ministre Diop et le général Boï Diarra ont participé, ce vendredi 24 mai 2024, au panel intitulé « Insécurité en Afrique : racines, implications et voie à suivre», indique une note d'information du département des Affaires étrangères.


Au pupitre, le ministre Abdoulaye Diop a évoqué les facteurs endogènes et exogènes de la sécurité, en insistant particulièrement sur la mauvaise gouvernance et les ingérences extérieures. Sans occulter la nécessité pour les pays africains de faire face à leurs responsabilités. 


En outre,  il a souligné les effets néfastes des interventions étrangères en Afrique, en illustrant ses propos par les conséquences de l’intervention unilatérale de l’Organisation pour le traité de l'atlantique  Nord (OTAN) en Libye et l’échec de la Mission onusienne au Mali. Le patron de la diplomatie malienne a également dénoncé le néocolonialisme, l’impérialisme, le double standard, l’instrumentalisation de la question des droits de l’Homme. S'y ajoute l'instrumentalisation des certaines organisations sous régionales africaines. 




La rencontre a aussi été l'occasion pour le ministre de souligner les avancées réalisées au Mali dans les domaines sécuritaires et politiques, notamment le retour de l’État sur l’ensemble du territoire national, la reprise de Kidal, l’appropriation nationale du processus de paix à travers le Dialogue Inter-Maliens. 


Évoquant les perspectives pour mettre fin aux défis posés à la sécurité en Afrique, il a partagé une dizaine de recommandations fondées sur les expériences vécues par les pays africains à savoir : Ne pas déléguer sa sécurité à des interventions militaires internationales ; L’Afrique doit développer son propre narratif ; Tenir compte des liens entre certaines puissances étrangères et les groupes terroristes; l’Afrique doit assumer ses responsabilités. 


Mais aussi Promouvoir les solutions africaines aux défis africains ; Financer, sur ressources propres, toutes dépenses militaires nationales ; Transformer les organisations régionales africaines en mettant en place un leadership réellement africain, sans aucune ingérence étrangère. 


De plus, Mener des réformes politiques et institutionnelles ; Transformer les économies africaines pour mettre la priorité sur les populations africaines, notamment les femmes et les jeunes ; Garantir une place prépondérante de l’Afrique dans les foras internationaux. Avant de conclure en indiquant que l’Alliance des États du Sahel (AES) répond à ces recommandations. 


Dans le même ordre d'idées, le général Aliou Boï Diarra a mis l’accent sur les efforts consentis par les autorités de la Transition dans le renforcement des capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité. Ce, pour changer la destinée d’une armée sous assistance totale en une armée autonome et pleinement opérationnelle, aujourd’hui. Le chef de l'aviation militaire a, en outre, insisté sur la nécessité de renforcer la diplomatie militaire africaine qui favorisera davantage la collaboration et le partage de renseignements et d’expériences pour relever les défis sécuritaires. 


Par ailleurs, dans le cadre du raffermissement des relations bilatérales notre pays et le Rwanda, le ministre Diop conduit également la délégation malienne à la première session de la Grande Commission Mixte de Coopération Rwanda-Mali, prévue du 25 au 27 mai 2024 à Kigali, rapporte la même source.


Cette grande commission mixte inaugurale s’inscrit dans la droite ligne des orientions stratégiques et de la vision partagée du président de la Transition,colonel Assimi Goïta et son homologue du Rwanda, Paul Kagamé   de faire de l’axe Bamako - Kigali, un modèle dynamique de coopération Sud-Sud, basé sur la solidarité fraternelle, le partage d’expériences et un partenariat mutuellement avantageux. 


A cet égard, ce rendez-vous diplomatique permettra aux délégations des deux pays de passer en revue les axes stratégiques de leur coopération bilatérale et d’examiner plusieurs projets d’Accords touchant à des domaines d’intérêt commun. 

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Lire aussi : #Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Lire aussi : #Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Lire aussi : RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Lire aussi : #Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V.

Les articles de l'auteur

Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 15:09

#Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 juillet 2024 à 22:41

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:05

#Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako qui l’a inculpé puis placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:41

#Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 22:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner