Médias traditionnels : Le temps de se réinventer

Plusieurs experts ont suggéré aux médias traditionnels d’améliorer leurs contenus et les adapter au public

Publié vendredi 17 novembre 2023 à 07:48 , mis à jour lundi 17 juin 2024 à 11:13
Médias traditionnels : Le temps de se réinventer

L’éducation à l’information, l’évolution des nouvelles technologies des médias, l’intelligence artificielle sont, entre autres sujets débattus lors de la deuxième journée du Congrès mondial des médias qui se tient à Abu Dhabi (Émirats arabes-unis). Ainsi, différents panels se sont tenus pour exposer les enjeux et défis de ces différents sujets auxquels font face le monde des médias et la planète terre. C’était en présence des panelistes Ali Rashid Al Nuaimi, du ministre d’État chargé de l’intelligence artificielle et de l’économie numérique ainsi que des applications de travail à distance, Omar Sultan Al Olam ,sous la modération de Lenah Hassaballah et de son invité, Pierre Tuerie du Trader group.

Selon le paneliste Ali Rashid Al Nuaimi, l’éducation à l’information de l’enfant est un droit crucial que son enseignant doit lui transmettre pour qu’il puisse se situer avant qu’il ne soit dirigé vers une mauvaise information. Aussi, il est question pour les apprenants élèves et étudiants, de toujours avoir conscience de s’informer pour faire des avancées dans leurs apprentissages et pour ne pas rester dans le doute, d’où la présence massive de plusieurs élèves et étudiants qui ont pris part à ladite cérémonie au Centre national des expositions d’Abu Dhabi.

Après ce thème, Omar Sultan Al Olam, ministre d’État chargé de l’intelligence artificielle et de l’économie numérique ainsi que des applications de travail à distance, a relaté les avantages de cette nouvelle tendance. Selon lui, l’IA n’est pas un choix, mais plutôt une nécessité, car elle est de plus en plus efficace pour limiter certaines fonctions cognitives. De nos jours, a-t-il fait savoir, grâce à cette méthode, on peut s’en sortir surtout dans le monde des médias.

Selon des statistiques, poursuit-l’expert en IA, peu de personne s’intéresse à son utilisation dans le monde des médias, chose qui est incontournable. Mais, beaucoup de gens l’utilisent sans se rendre compte. «Cette technologie contrôle aujourd’hui des aspects très importants de nos vies. Il en sait plus sur vous, sur chacun d’entre vous, que sur vos parents, vos proches et vos amis. Et cette technologie joue aussi un rôle important en nous donnant des informations», a indiqué Omar Sultan Al Olam, avant d’inciter les médias à s’intéresser à cette technologie.

Parlant des nouvelles technologies des médias, les panelistes Lenah Hassaballah et Pierre Tuerie du Trader group pensent que la presse arabe doit faire face à d’énormes défis pour atteindre le public. Pour ce faire, ils ont suggéré à leur presse et surtout à tous les médias traditionnels d’améliorer leur contenu et de l’adapter au public. Également, d’utiliser des méthodes de diffusion qui seront disponibles pour chacune des cibles sur plusieurs appareils et androïde. Par rapport aux challenges des réseaux sociaux, il a été noté que le public pense à qui s’adresser d’abord avant de passer l’information. Par exemple, ils ont fait savoir que dans la catégorie des jeunes qui s’intéressent aux médias, très peu d’entre eux ont du temps pour consommer les contenus en moins de six minutes.

Pour atteindre ces jeunes, les experts ont conseillé aux différents médias de diffuser des idées sur les nouveaux réseaux les plus consultés par les jeunes tels que Tiktok, Instagram, etc. Rappelons qu’au cours des trois jours, 127 sessions, 27 ateliers, six laboratoires des médias se tiendront. Une grande variété d’autres programmes et expositions où sont visibles les dernières technologies des grandes marques ou des startups sont aussi au rendez-vous.


***************


 

Les Fake news sont des informations fausses ou truquées relayées sur les réseaux sociaux et par certains médias. De plus en plus de personnes recueillent des informations en ligne et partagent quotidiennement des millions de nouvelles publications, articles et vidéos sur des plateformes telles que Facebook, Twitter et YouTube. Avec le flot concentré d’informations résultant de cette utilisation accrue des réseaux sociaux, les fake news sont également devenues partie intégrante de notre vie numérique quotidienne. Les algorithmes des médias sociaux ont encore des problèmes pour déterminer l’authenticité d’une information.

C’est tout le sens de la technologie mise en place par l’agence de presse des émirats (Wam) sur le degré d’évolution des fausses informations. L’outil technologique détecte le détectant, le visage de la personne pour lui faire dire une information qui n’est pas d’elle. Les journalistes participants au congrès mondial des médias ont vécu l’expérience de fake news fabriqués à l’aide de nouvelles technologies. 

Un peu loin est assis Marah Abdallah qui présente son application virtuelle dénommée «Dashboard». Selon elle, «Nous publions les informations dans 19 langues. Nous donnons l’accès à nos partenaires à accéder à nos informations. Ils peuvent accéder au système facilement et créer un compte pour partager leurs informations avec nous», a-t-elle expliqué tout en précisant qu’ils ont récemment lancé une application qui porte uniquement sur l’intelligence artificielle.


Envoyée spéciale

Fadi CISSE

Lire aussi : #Mali : Kafo Jiginew : Des performances encourageantes

L’agence de microfinance Kafo Jiginew a tenu ce jeudi dans un hôtel, la 35è session annuelle de son Assemblée générale ordinaire. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, en présence du directeur gén.

Lire aussi : #Mali : En réponse à la crise énergétique : La Semos S.A offre 135.000 litres de gasoil au ministère en charge de la santé

Cette entreprise d’exploitation des mines ne pense pas faire uniquement des profits. Elle est très consciente de sa responsabilité sociétale et continue toujours de soutenir la bonne cause.

Lire aussi : #Mali : Accès aux chaînes nationales sur Canal+ : Au-delà de la numérotation, les abonnés demandent la gratuité

Les clients souhaitent avoir la possibilité de continuer à regarder nos chaînes nationales (étatiques et privées) après avoir épuisé le crédit d’abonnement mensuel ou trimestriel. Les autorités assurent qu’elles y travaillent.

Lire aussi : #Mali : Dette intérieure : 1.190 milliards de Fcfa payés aux opérateurs économiques en 2023

Cette prouesse a été possible grâce aux efforts des différents acteurs qui ont pu mobiliser 3.155 milliards de Fcfa de ressources budgétaires dont près de 1.012 milliards de Fcfa sur le marché financier régional.

Lire aussi : #Mali : 30è Conférence des directeurs généraux des douanes : Pour une coopération renforcée dans la région Afrique occidentale et centrale

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousseni Sanou, a procédé hier à l’ouverture, dans un hôtel de la place, les travaux de la 30è Conférence des directeurs généraux des douanes de la Région Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation mondiale des douanes (OMD)..

Lire aussi : #Mali :30è Conférence des directeurs généraux des douanes : Les experts balisent le terrain

En prélude à la 30è Conférence des directeurs généraux des douanes de la région Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), les experts ont débuté, hier dans un hôtel de Bamako, leurs travaux..

Les articles de l'auteur

#Mali : Kafo Jiginew : Des performances encourageantes

L’agence de microfinance Kafo Jiginew a tenu ce jeudi dans un hôtel, la 35è session annuelle de son Assemblée générale ordinaire. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, en présence du directeur général de Kafo Jiginew, Ibrahima Keïta..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 15:31

#Mali : En réponse à la crise énergétique : La Semos S.A offre 135.000 litres de gasoil au ministère en charge de la santé

Cette entreprise d’exploitation des mines ne pense pas faire uniquement des profits. Elle est très consciente de sa responsabilité sociétale et continue toujours de soutenir la bonne cause.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:18

#Mali : Accès aux chaînes nationales sur Canal+ : Au-delà de la numérotation, les abonnés demandent la gratuité

Les clients souhaitent avoir la possibilité de continuer à regarder nos chaînes nationales (étatiques et privées) après avoir épuisé le crédit d’abonnement mensuel ou trimestriel. Les autorités assurent qu’elles y travaillent.

Par Fadi CISSE


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:37

#Mali : Dette intérieure : 1.190 milliards de Fcfa payés aux opérateurs économiques en 2023

Cette prouesse a été possible grâce aux efforts des différents acteurs qui ont pu mobiliser 3.155 milliards de Fcfa de ressources budgétaires dont près de 1.012 milliards de Fcfa sur le marché financier régional.

Par Fadi CISSE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:08

#Mali : 30è Conférence des directeurs généraux des douanes : Pour une coopération renforcée dans la région Afrique occidentale et centrale

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousseni Sanou, a procédé hier à l’ouverture, dans un hôtel de la place, les travaux de la 30è Conférence des directeurs généraux des douanes de la Région Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation mondiale des douanes (OMD)..

Par Fadi CISSE


Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:28

#Mali :30è Conférence des directeurs généraux des douanes : Les experts balisent le terrain

En prélude à la 30è Conférence des directeurs généraux des douanes de la région Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), les experts ont débuté, hier dans un hôtel de Bamako, leurs travaux..

Par Fadi CISSE


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:49

#Mali : Organisation mondiale des douanes : Bamako va accueillir les directeurs généraux de la région Afrique occidentale et centrale

Du 27 au 31 mai 2024, notre pays va accueillir la 28è réunion des experts et la 30è rencontre des directeurs généraux des douanes de la région Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation mondiale des douanes (OMD)..

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 23 mai 2024 à 20:00

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner