Mali, Soutien à la cause palestinienne : Ferme condamnation des autorités

Dans le cadre de la «crise génocidaire» en Palestine et la reprise de Kidal par les Forces armées maliennes (FAMa), le Mouvement de soutien à la cause palestinienne a initié, vendredi dernier à la Grande mosquée de Bamako, une cérémonie de lecture du Saint Coran et de bénédictions.

Par

Publié lundi 20 novembre 2023 à 07:49 , mis à jour mercredi 06 décembre 2023 à 17:03
Mali, Soutien à la cause palestinienne : Ferme condamnation des autorités

La cérémonie présidée par le président de ce mouvement, Mohamed Kimbiri, a enregistré la présence de l’imam, Amadou Kallé, et des représentants du corps diplomatique des pays arabes musulmans au Mali, notamment les ambassadeurs de la Palestine, Hadi Shebli, de la Mauritanie Cheikhna Moulaye Zeine et des fidèles musulmans.

Et en soutien à la Palestine, les initiateurs portaient au cou une écharpe aux couleurs de ce pays. Ce grand rassemblement, selon eux, visait à informer l’ensemble du peuple sur la victoire des FAMa sur le front et sur les effets néfastes de la crise génocidaire en Palestine. Le ton de la cérémonie a été donné par la lecture collective du Saint Livre, suivie des bénédictions à la suite desquelles une déclaration a été lue par le président du Mouvement de soutien à la cause palestinienne. Dans sa déclaration de condamnation, le président de ce mouvement a rappelé que depuis plusieurs jours, l’État d’Israël et son armée inflige aux populations de Gaza une punition collective en bombardant nuit et jour leur territoire, faisant des milliers de victimes et blessés. Avant de condamner aussi, les assassinats aveugles de vieillards, de femmes et d’enfants innocents.


Dans la déclaration, les initiateurs s’indignent contre les opérations militaires de bombardements menées contre les villes et camps de réfugiés, hôpitaux, écoles, entrepôts humanitaires et les coupures de communication, d’eau et d’électricité, le terrorisme des colons, les attaques perpétrées contre les lieux saints islamiques et chrétiens dans la ville d’Al-Qods et les mesures illégales qui enfreignent la liberté de culte. Ils trouvent que ces actions sont à blâmer sans état d’âme.

«Vu le nombre incalculable de victimes civiles innocentes et des atrocités génocidaires, nous exigeons de la communauté internationale que ces actes d’Israël soient désormais qualifiés de crime de guerre vengeresse et de génocide qui ne saurait être justifiée sous aucun prétexte d’une part, et l’application des mesures exigées contre ces violations par la Cour pénale internationale (CPI) à parachever les investigations de crimes de guerre contre l’humanité commis par l’État sioniste d’autre part», a déclaré Mohamed Kimbiri. Avant d’inviter le monde musulman à se mobiliser aux côtés du peuple palestinien martyr pour son émancipation totale. Et de rassurer le peuple palestinien du soutien total, indéfectible et inconditionnel de son mouvement et du peuple malien. 



Mohamed Kimbiri a aussi saisi l’occasion pour saluer la montée en puissance des FAMa. Le peuple malien soutien son Armée pour sa victoire grâce à sa détermination, son courage et à son professionnalisme qui ont été la clé de ce succès remarquable du retour de Kidal dans le giron d’un Mali indivisible, s’est-t-il réjoui.  «Les FAMa ont réussi à moins de 3 ans ce que la coalition mondiale avec ses arsenaux de guerres les plus sophistiqués et les moyens les plus qu’inimaginables, n’a pu faire pendant 10 ans», a-t-il laissé entendre.

Dans une interview accordée à la presse, l’ambassadeur de Palestine au Mali a fait état de son désarroi face à la situation qui prévaut dans son pays. «Aujourd’hui, nous parlons de plus 12.000 martyrs palestiniens et de plus 30.000 blessés dont les deux-tiers sont des femmes et des enfants», a déploré Hadi Shebli. La situation de Palestine est difficile, a-t-il souligné, ajoutant que son pays a besoin d’une solidarité internationale. «Il faut que le monde opprimé, notamment les Arabes et les Africains soient unis pour faire face à cette injustice internationale.

Parce que si on n’est pas uni, on va toujours subir cette oppression», a dit le diplomate palestinien. En outre, il a rendu hommage au peuple malien pour son soutien inconditionnel envers son pays. Pour lui, malgré leur souffrance, les Palestiniens ont été contents de voir l’Armée malienne reprendre le contrôle de Kidal. Les autres diplomates présents ont, entre autres, apprécié la déclaration du Mouvement de soutien à la cause palestinienne et souhaité une diligente décrispation de la situation. Notons que le Mouvement de soutien à la cause palestinienne est un regroupement de plusieurs associations musulmanes du Mali.

Yaya DIAKITE

Lire aussi : Mali : Livre «Amadou Toumani Touré, le président bâtisseur»: La vision de l’ancien chef d’État immortalisée

«Amadou Toumani Touré, le président bâtisseur» est le titre d’un nouveau livre écrit par Mahamadoun Oumar Touré et qui enrichit désormais les rayons des librairies de la place.

Lire aussi : Mali: Intervention des femmes dans les chaînes de télévision

Durant le premier trimestre 2023, seulement 3.725 femmes sont intervenues dans les programmes diffusés contre 14.050 hommes. Le pourcentage de femmes intervenues sur dix chaînes de télévision monitorées n’a pas dépassé 21% contre 79% pour les hommes..

Lire aussi : Gestion des déchets à Badalabougou : Aider les entreprises de transformation à acquérir davantage de matières premières

Selon la revue 2019 du maire du District de Bamako, la production quotidienne de déchets solides dans notre capitale est de 1.543 tonnes. Seulement 30% sont évacués du fait d’une absence de décharge finale. La moitié des déchets n’est ni ramassée, ni traitée et il n’existe de dépôts .

Lire aussi : Faits divers, Bamako : Fin de voyage pour des dealers

La cargaison prohibée provenait du Ghana pour ravitailler le marché malien. Grâce aux renseignements des policiers, elle n’arrivera pas à destination.

Lire aussi : Kayes : Des mineurs violeurs aux arrêts

La fillette marchait tranquillement dans la rue lorsqu’elle a été confrontée à une expérience qui risque de la marquer à vie par des jeunes voisins du quartier à elle...

Lire aussi : Sangarébougou-plateau : «A KA TAGA NA YE» fait couler de l’eau potable

«L’eau est source de vie». Ce dicton rime avec le geste de la coalition «A ka taga na ye» d’installer un nouveau forage d’une valeur de 5 millions de Fcfa à Sangarébougou-plateau en Commune I du District de Bamako..

Les articles de l'auteur

Mali : Livre «Amadou Toumani Touré, le président bâtisseur»: La vision de l’ancien chef d’État immortalisée

«Amadou Toumani Touré, le président bâtisseur» est le titre d’un nouveau livre écrit par Mahamadoun Oumar Touré et qui enrichit désormais les rayons des librairies de la place.

Par Yaya DIAKITE


Publié jeudi 30 novembre 2023 à 19:18

Mali: Intervention des femmes dans les chaînes de télévision

Durant le premier trimestre 2023, seulement 3.725 femmes sont intervenues dans les programmes diffusés contre 14.050 hommes. Le pourcentage de femmes intervenues sur dix chaînes de télévision monitorées n’a pas dépassé 21% contre 79% pour les hommes..

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 24 novembre 2023 à 08:12

Gestion des déchets à Badalabougou : Aider les entreprises de transformation à acquérir davantage de matières premières

Selon la revue 2019 du maire du District de Bamako, la production quotidienne de déchets solides dans notre capitale est de 1.543 tonnes. Seulement 30% sont évacués du fait d’une absence de décharge finale. La moitié des déchets n’est ni ramassée, ni traitée et il n’existe de dépôts de transit autorisés que dans quelques grandes villes..

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 20 novembre 2023 à 08:23

Faits divers, Bamako : Fin de voyage pour des dealers

La cargaison prohibée provenait du Ghana pour ravitailler le marché malien. Grâce aux renseignements des policiers, elle n’arrivera pas à destination.

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 13 novembre 2023 à 07:24

Kayes : Des mineurs violeurs aux arrêts

La fillette marchait tranquillement dans la rue lorsqu’elle a été confrontée à une expérience qui risque de la marquer à vie par des jeunes voisins du quartier à elle...

Par Yaya DIAKITE


Publié mercredi 08 novembre 2023 à 08:03

Sangarébougou-plateau : «A KA TAGA NA YE» fait couler de l’eau potable

«L’eau est source de vie». Ce dicton rime avec le geste de la coalition «A ka taga na ye» d’installer un nouveau forage d’une valeur de 5 millions de Fcfa à Sangarébougou-plateau en Commune I du District de Bamako..

Par Yaya DIAKITE


Publié mardi 07 novembre 2023 à 11:20

Faits divers, Bamako : Des falsificateurs de documents administratifs aux arrêts

Ils disposaient du matériel nécessaire pour confectionner des documents administratifs à l’apparence normale qu’ils vendaient ensuite aux usagers de l’administration. La police a mis fin à leur activité illicite.

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 06 novembre 2023 à 07:20

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner