#Mali : Lutte contre le terrorisme : Nouvelle reddition de terroristes à Ansongo

Parmi les repentis, il y a un chef terroriste. La hiérarchie militaire explique que la reddition et la repentance sont les seules voies de recours pour les Maliens ayant conscience qu’ils ont été entraînés dans une aventure funeste contre la nation. Elle rassure l’opinion que les FAMa resteront vigilantes et déterminées à protéger les communautés contre toutes menaces

Publié mardi 14 mai 2024 à 18:39
#Mali : Lutte contre le terrorisme : Nouvelle reddition de terroristes à Ansongo

Des frappes menées par nos vecteurs aériens ont permis la destruction de plusieurs cibles dans le Cercle de Ténénkou

 

Il y a quelque temps, la situation sécuritaire dans notre pays charriait de nombreuses interrogations chez nos concitoyens. Ceux-ci avaient du mal à croire certaines réalités sur les théâtres d’opérations et réclamaient des ripostes vigoureuses contre les forces du mal, au premier rang desquelles les groupes djihadistes. Mais depuis la montée en puissance des Forces armées maliennes (FAMa), la peur a changé de camp. Cette nouvelle dynamique imprimée par nos unités, et caractérisée par une surveillance accrue du territoire national, donne du fil à retordre aux Groupes armés terroristes (GAT) qui ne savent plus où donner de la tête.

Dans ce contexte de forte pression sur eux, on enregistre des redditions de combattants armés. Ceux-ci acceptent de déposer armes et bagages pour se constituer prisonniers auprès des FAMa. C’est ainsi que dimanche dernier, deux combattants armés dont un chef terroriste du fuseau Ansongo dans la Région de Gao ont encore fait reddition. L’information a été donnée, le lendemain, par la Direction de l’Information et des relations publiques des armées (Dirpa) sur ses plateformes numériques.

«L’état-major général des Armées (Emga) informe l’opinion nationale que le 12 mai 2024 aux environs de 07h30, deux combattants du tristement célèbre Oubellé dont un des chefs terroristes du fuseau Ansongo se sont rendus volontairement aux FAMa avec leurs armes et autres effets militaires », indique le communiqué. La même source précise que l’opération de reddition s’est déroulée sans incident et que les dispositions sont en cours pour une prise en charge des intéressés.

Selon la hiérarchie militaire, la reddition et la repentance sont les seules voies de recours pour les Maliens ayant conscience qu’ils ont été entraînés dans une aventure funeste contre la nation. Ce rétropédalage intervient après la reddition d’un important groupe terroriste, le 28 avril dernier, à Aguelhoc, dans la Région de Kidal. Par ailleurs, la Dirpa informe qu’une récente opération de sécurité des FAMa a permis la saisie d’une importante quantité de matériels militaires illégaux dans la ville de Gao. «Grâce à des investigations minutieuses et à une coordination efficace, les FAMa ont pu localiser et intercepter un camion essayant d’introduire du matériel militaire dans la ville», explique le document. Avant de souligner que cet important coup de filet comprend notamment des munitions de mitrailleuses 14.5 mm, de 7.62 mm semi long et long, des moyens de transmissions et accessoires ainsi que divers effets militaires.

Au cours de l’opération, selon la même source, «un suspect complice a été interpellé». Cette saisie encourageante illustre la détermination de nos hommes à lutter contre toutes les formes de criminalité et à assurer la sécurité des populations. Les autorités rappellent que l’introduction d’armes et de matériels militaires représente une menace grave pour la paix. Les premiers éléments de l’enquête indiquent l’implication d’un vaste réseau terroriste de trafic avec de multiples complicités, révèle la Dirpa. Face à cet état de fait, l’état-major général des Armées rassure l’opinion que les FAMa resteront vigilantes et déterminées à protéger les communautés maliennes contre toutes potentielles menaces.

Dans un autre communiqué publié, hier, l’Emga informe l’opinion nationale que le 11 mai dernier, suite à une information faisant état de la tenue d’une réunion d’un GAT à environ 10 km au Nord-Est de Nouhoum-Peulh, localité de Diafarabé, dans le Cercle de Ténénkou, les FAMa ont conduit une reconnaissance offensive aérienne ayant permis de localiser ledit regroupement. Selon la source militaire, la cible a été verrouillée et détruite par des frappes menées par le Super Tucano A29. L’état-major général des Armées rassure la population que rien ne sera de trop pour les FAMa en vue de rechercher et détruire les GAT partout sur le territoire malien.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Lire aussi : #Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Lire aussi : #Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Lire aussi : RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Lire aussi : #Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V.

Les articles de l'auteur

Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 15:09

#Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 juillet 2024 à 22:41

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:05

#Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako qui l’a inculpé puis placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:41

#Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 22:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner