#Mali : Commémoration de la journée de l’Afrique : Sous le signe d’une journée panafricaine d’hommage à Adama Samassékou

En célébrant ce panafricaniste convaincu, le gouvernement malien voulait inviter les peuples africains à poursuivre leur travail de mobilisation et de sensibilisation pour la réalisation de l’unité africaine. Cette commémoration consacrait également le lancement de la Semaine nationale de l’intégration africaine qui se tient du 25 au 31 mai à Bamako

Publié lundi 27 mai 2024 à 08:44
#Mali : Commémoration de la journée de l’Afrique : Sous le signe d’une journée panafricaine d’hommage à Adama Samassékou

Différentes communautés africaines ont participé à cette célébration

 

 

À l’instar des autres pays du continent, le Mali célèbre chaque 25 mai, la fête de l’indépendance de l’Afrique depuis 1963, consacrée au combat pour l’intégration des communautés africaines mais aussi à la mobilisation pour l’émergence du continent. À cette occasion, le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga a, au nom du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, présidé samedi dernier, la cérémonie de montée des couleurs à la Tour de l’Afrique.

C’est sous l’intonation de l’hymnes national et celui de l’Union africaine (UA) que le chef du gouvernement a donné le clap de la montée des couleurs en présence des autorités administratives, politiques et coutumières de Bamako. C’était également en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, du corps diplomatique accrédité et bien d’autres personnalités.

Dans une interview accordée à la presse, le Premier ministre a indiqué que le 25 mai est une date importante ancrée dans l’ADN et le sang de l’ensemble du peuple malien. Dr Choguel Kokalla Maïga a rappelé que le Mali, est fondateur de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), créée en 1963, et aussi de l’Union africaine (UA), qui a vu le jour en 2002 à Durban en Afrique du Sud. C’est pourquoi, dira le Premier ministre, de l’indépendance de notre pays à aujourd’hui quels que soit les régimes politiques, il est toujours inscrit en lettres d’or dans notre Constitution que le Mali est prêt à abandonner «tout ou partie de sa souveraineté au nom de la construction de l’unité africaine».

Occasion pour Dr Choguel Kokalla Maïga de souligner qu’aujourd’hui, le Mali fait partie de toutes les organisations qui ont vocation à unir les Africains pour en faire un grand ensemble géopolitique qui peut peser dans le monde. À ce titre, il a fait savoir que la présence massive et remarquable des différentes communautés africaines à cette célébration est la preuve tangible que les peuples sont en réalité en avance sur les hommes politiques. Selon lui, l’Alliance des États du Sahel (AES) qui vient de naître et dont les représentants étaient massivement représentés et entourés par les autres pays, montre aussi que les peuples ont déjà fait leur AES. «Mais ce sont les gouvernements qui sont en train de réfléchir, hésiter souvent sous des influences étrangères», a-t-il déclaré. À ce propos, le Premier ministre a vivement salué les communautés africaines avant de les inviter à poursuivre leur travail de mobilisation et de sensibilisation des différents gouvernements.

D’autre part, le locataire de la Primature a rappelé que l’édition de 2024 est couplée à la commémoration de la mémoire de l’ancien ministre Adama Samassékou à travers l’organisation d’une «Journée panafricaine d’hommage» à l’illustre disparu. Cet événement historique est initié par le Mouvement fédéraliste panafricain (MFPA) dont feu le ministre Samassékou était le président. En cette circonstance, le chef du gouvernement a salué la mémoire d’un grand homme de culture et de savoir du Mali, qui a consacré une grande partie de sa vie à la bataille pour la construction d’un grand ensemble africain.

À ce titre, il a salué et remercié les nombreux panafricains et camarades de lutte du disparu qui ont quitté les quatre coins du monde pour venir rendre hommage à un digne fils du Mali. Une présence que le chef du gouvernement a appréciée à sa juste valeur, avant de les encourager à poursuivre le combat pour l’unité africaine.

Parmi les nombreux invités à cette journée d’hommage à Adama Samassékou, l’on notait la présence du grand panafricain sénégalais Diomaye Faye, l’oncle de l’actuel président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye. Cet ancien collaborateur de l’illustre disparu a effectué le déplacement des États-Unis d’Amérique pour rendre hommage à notre regretté compatriote.  La cérémonie a été marquée par le tour d’honneur du chef du gouvernement aux nombreux représentants des communautés africaines vivant dans notre pays. Aussi, l’événement consacrai-t-il le lancement par le gouvernement à travers le ministère des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, de la Semaine nationale de l’intégration africaine qui se tient du 25 au 31 mai 2024 à Bamako.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Lire aussi : #Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Lire aussi : #Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Lire aussi : RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Lire aussi : #Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V.

Les articles de l'auteur

Mali : Qui est Daniel Simeon Kelema, le nouveau ministre de l'Agriculture ?

Né le 20 octobre 1958 à Namposela (Région de Koutiala), Daniel Siméon Kelema est un ingénieur d'agriculture et du génie rural. Il a fait ses études primaires à l'école de la Mission catholique de la ville sanctionnées par le DEF..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 15:09

#Mali : Daniel Siméon Kelema nommé ministre de l'Agriculture (décret)

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a procédé ce mardi 16 juillet 2024 à un reamenagement technique du gouvernement. Daniel Simeon Kelema remplace Lassine Dembélé au ministère de l'Agriculture..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 juillet 2024 à 22:41

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:05

#Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako qui l’a inculpé puis placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:41

#Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 22:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner