#Mali : Chirurgie obstétricale : La commune rurale de Sanso a désormais son poste avancé

Le secrétaire général du ministère de la Santé et du Développement social, Dr Abdoulaye Guindo, a procédé à l’inauguration du Poste avancé de chirurgie obstétricale (Paco) de la Commune rurale de Sanson.

Publié mardi 28 mai 2024 à 18:24
#Mali : Chirurgie obstétricale : La commune rurale de Sanso a désormais son poste avancé

Accueil de la délégation venue prendre part à la cérémonie

Le joyau est un bloc opératoire doté en équipements et matériels de pointe permettant le bon fonctionnement de la chirurgie obstétricale de Sanso.

Chaque année, dans le monde 500.000 femmes meurent des suites de complication de la grossesse ou de l’accouchement.

La réalisation de cette infrastructure permettra de sauver des vies notamment de femmes en phase d’accouchement en cas de complication. Ce qui pouvait être évité si des mesures de prévention étaient prises, des soins adéquats disponibles. La création de ce poste avancé contribuera à aider la région sanitaire à atteindre l’objectif des 5% de césariennes souhaitées.

La délégation a mis à profit cette occasion pour visiter le centre de santé de Sanso. Une visite de courtoisie a été rendue aux notabilités.

Baba Harbèr TOURE / AMAP - Bougouni

Lire aussi : #Bougouni : Un atelier sur le suivi des recommandations des ANR

Le gouverneur de la Région de Bougouni, le général de brigade Elhadj Ousmane Wélé, a présidé lundi dernier les travaux de l’atelier de restitution du rapport annuel de suivi-évaluation des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR) de notre pays..

Lire aussi : #Mali : Accident sur l’axe Bougouni-Sikasso : 48 victimes dont 7 morts

Malheureusement la route continue de faire des victimes dans notre pays. Un terrible accident de la voie publique est survenu le lundi dernier sur le tronçon Bougouni-Sikasso, notamment entre Zambouroula et Sido. Le bilan du drame est de 7 morts et 7 autres personnes ont été grièvement blessées.

Lire aussi : Bougouni : Dans un climat apaisé

L’examen du Baccalauréat a démarré dans un climat apaisé qui résulte d’un processus de moralisation des examens et concours dans notre pays. C’est le constat fait après la visite des autorités dans les centres d’examen de la circonscription académique de Bougouni..

Lire aussi : #Mali : Le démarrage des épreuves de BT1 et 2 effectif dans la cité du Banimonotié (Bougouni)

Le Directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Bougouni, Dramane Diakité, a donné ce lundi le coup d’envoi des épreuves écrites du Brevet de technicien session de juin 2024. Pour cette année, 1440 candidats concourent pour le BT1 et 139 pour le BT2.

Les articles de l'auteur

#Bougouni : Un atelier sur le suivi des recommandations des ANR

Le gouverneur de la Région de Bougouni, le général de brigade Elhadj Ousmane Wélé, a présidé lundi dernier les travaux de l’atelier de restitution du rapport annuel de suivi-évaluation des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR) de notre pays..

Par Baba Harbèr TOURE / AMAP - Bougouni


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:05

#Mali : Accident sur l’axe Bougouni-Sikasso : 48 victimes dont 7 morts

Malheureusement la route continue de faire des victimes dans notre pays. Un terrible accident de la voie publique est survenu le lundi dernier sur le tronçon Bougouni-Sikasso, notamment entre Zambouroula et Sido. Le bilan du drame est de 7 morts et 7 autres personnes ont été grièvement blessées..

Par Baba Harbèr TOURE / AMAP - Bougouni


Publié mercredi 03 juillet 2024 à 17:23

Bougouni : Dans un climat apaisé

L’examen du Baccalauréat a démarré dans un climat apaisé qui résulte d’un processus de moralisation des examens et concours dans notre pays. C’est le constat fait après la visite des autorités dans les centres d’examen de la circonscription académique de Bougouni..

Par Baba Harbèr TOURE / AMAP - Bougouni


Publié lundi 24 juin 2024 à 18:03

#Mali : Le démarrage des épreuves de BT1 et 2 effectif dans la cité du Banimonotié (Bougouni)

Le Directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Bougouni, Dramane Diakité, a donné ce lundi le coup d’envoi des épreuves écrites du Brevet de technicien session de juin 2024. Pour cette année, 1440 candidats concourent pour le BT1 et 139 pour le BT2.

Par Baba Harbèr TOURE / AMAP - Bougouni


Publié mardi 11 juin 2024 à 12:25

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner