#Mali : Assassinat de 9 jeunes de Diré par des terroristes : Les condoléances du gouverneur Bakoum Kanté aux familles éplorées

Le gouverneur de la Région de Tombouctou, le commissaire divisionnaire Bakoum Kanté vient de séjourner à Diré dans le cadre de la présentation des condoléances aux familles des neuf jeunes assassinés sur l’axe Diré-Goundam.

Publié mardi 28 mai 2024 à 18:55
#Mali :  Assassinat de 9 jeunes de Diré par des terroristes : Les condoléances du gouverneur Bakoum Kanté aux familles éplorées

Remise de vivres aux familles des victimes

 

Le chef de l’exécutif régional, accompagné d’une importante délégation, a promis que cet acte «ne restera pas impuni». Il a assuré que les responsables de cette barbarie seront traqués jusque dans leur dernier retranchement avant d’être traduits en justice devant les juridictions compétentes. Le commissaire divisionnaire a exhorté les populations à plus de vigilance et de prudence pour la stabilité du Cercle.


La délégation a remis des vivres et une enveloppe symbolique à chaque famille. La «Génération 1960», des ressortissants de la localité résidant à Bamako et à Dire, a fait don de 500.000 Fcfa aux familles des défunts. Ils ont formulé des bénédictions pour le repos éternel de l’âme des victimes.

Mohamedoun Almoustapha / AMAP - Diré

Lire aussi : #Mali : Diré : Le calme revient après des tirs d’obus

Des tirs d’obus ont tiré les habitants de Diré de leur sommeil. Aux environs de 3h du matin, des tirs d’obus et à l’arme lourde ont retenti un peu partout dans la ville de Diré, créant un vent de panique dans la localité..

Les articles de l'auteur

#Mali : Diré : Le calme revient après des tirs d’obus

Des tirs d’obus ont tiré les habitants de Diré de leur sommeil. Aux environs de 3h du matin, des tirs d’obus et à l’arme lourde ont retenti un peu partout dans la ville de Diré, créant un vent de panique dans la localité..

Par Mohamedoun Almoustapha / AMAP - Diré


Publié lundi 20 mai 2024 à 18:09

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner