#Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales

Publié mardi 11 juin 2024 à 17:59
#Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle  de nos langues nationales

Les administrateurs examinent et adoptent plusieurs points inscrits à l’ordre du jour

«Nos langues nationales sont fondamentales et constituent le socle de notre identité culturelle et de notre société. L’article 31 de la Constitution du 22 juillet 2023 stipule que les langues nationales sont les langues officielles du Mali. L’Académie malienne des langues (Amalan) a du grain à moudre dans la mise en pratique de cet article 31 de la Constitution. Nous lui donnerons une meilleure orientation pour lui permettre d’atteindre ses objectifs». Ces propos sont du ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané. C’était, hier, à la faveur de l’ouverture des travaux de la 12è session ordinaire du conseil d’administration de l’Amalan.

Les administrateurs présents ont examiné et adopté plusieurs points inscrits à l’ordre du jour. Le compte rendu, les recommandations de la 11è session, le rapport d’activités de 2023, l’exécution du budget au 31 décembre 2023, le programme d’activités de 2024, le prévisionnel de 2024, le projet annuel de performance (PAP) et le contrat annuel de performance (CAP) ont été scrutés à la loupe par les administrateurs.

Pour l’exercice en cours, le budget prévisionnel de l’Amalan est équilibré en recettes et en dépenses à plus de 643 millions de Fcfa contre un peu plus de 530 millions de Fcfa en 2023, soit une hausse de 21,27%. Cette augmentation se justifie par l’inscription d’une dotation au titre du budget spécial d’investissement (BSI). Le budget de l’Amalan sera consacré à une multitude d’activités; notamment la formation, le recyclage des agents des unités linguistiques sur les règles de transcription des langues nationales, la formation en lexicographie générale et spécialisée à l’endroit des agents de recherche.


 La mise en place des organes de l’Amalan, la réhabilitation et l’équipement de la structure, la conception et  l’exécution des projets de recherche, la relecture du document de grammaire de références dans 12 de nos langues nationales, excepté le hassania (maure), sont d’autres activités programmées en 2024 par l’Académie. à celles-ci, s’ajoutent l’édition du lexique histoire et géographie, l’élaboration et la validation des modules d’apprentissage des langues nationales comme langues secondes et l’organisation d’un téléthon sur les ressources propres de l’Amalan.

Le directeur général de l’Amalan, Dr Adama Diokolo Coulibaly, a déclaré que son service attend du conseil d’administration l’autorisation de relecture des textes organiques de l’Amalan en vue de leur amélioration. Il s’agit de l’ordonnance de création, du décret portant organisation et fonctionnement, de la délibération relative au cadre organique et à l’organigramme de l’Académie malienne des langues précisera le directeur général de l’Amalan.

Et Dr Adama Diokolo Coulibaly de rappeler que sa structure dispose d’un joyau architectural depuis 2022. Ce bloc est composé de bureaux et d’une salle multimédias non équipée,  a révélé le directeur, qui a souhaité l’implication personnelle du ministre de l’éducation nationale pour l’équipement du joyau et qu’il soit baptisé du nom de Abdoulaye Barry (ancien directeur national de l’alphabétisation fonctionnelle et des langues nationales (Ex-Dnafla). Le directeur général de l’Amalan a aussi salué l’organisation d’une marche sportive organisée par le département en charge de l’éducation pour dénoncer les 3 F (fraude,  fuites de sujets et faux sujets).

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales, mais aussi d’un document de politique, d’une esquisse de schéma directeur d’aménagement linguistique du territoire national et de l’atlas linguistique, s’est réjoui le ministre de l’Education nationale qui ajoute que le défi de la mise en œuvre de l’article 31 concerne tous les Maliens et doit être effective.

Dr Amadou Sy Savané ajoutera que la Constitution nous appelle à la tâche et assure avoir pris bonne note des doléances du directeur. Et de rappeler deux activités phares réalisées en 2024 par l’Académie, notamment la traduction dans le domaine de la mise en œuvre du document de politique linguistique  dans chacune des 13 langues nationales et la célébration de la Journée internationale de la langue maternelle.

Sidi WAGUE

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Les syndicats édifiés

En prélude à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, les membres du comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens ont rencontré, mercredi dernier au Centre international de conférences (CICB), les responsables des centrales syndicales et des syn.

Les articles de l'auteur

#Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 04 juin 2024 à 17:51

#Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:24

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:45

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Par Sidi WAGUE


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:27

#Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Par Sidi WAGUE


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:26

Dialogue inter-Maliens : Les syndicats édifiés

En prélude à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, les membres du comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens ont rencontré, mercredi dernier au Centre international de conférences (CICB), les responsables des centrales syndicales et des syndicats de l’éducation..

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:01

#Mali : École nationale d’Ingénieurs Abdderhamane Baba Touré : Plusieurs projets en 2024

L’année académique 2023-2024 qui a démarré le 11 mars dernier à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT) consacre la fin des classes spéciales où les étudiants des semestres pairs et impairs prennent les cours au même moment..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:59

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner