Journée de l’Afrique : La tour de l’Afrique, déjà dans l’esprit de la fête

Les activités pédagogiques de la structure prendront fin le 18 mai prochain. Elles porteront sur le parcours pédagogique via l’application Tiyabou et un concours littéraire entre les établissements scolaires

Publié mardi 14 mai 2024 à 19:28
Journée de l’Afrique : La tour de l’Afrique, déjà dans l’esprit de la fête

Les officiels et les organisateurs lors du lancement des travaux

 

 

C’est parti, depuis lundi après-midi, pour les activités pédagogiques de la Tour de l’Afrique dans le cadre de la célébration de la Journée de l’Afrique que consacre le 25 mai de chaque année. Ces activités pédagogiques prendront fin le 18 mai prochain.La cérémonie solennelle sur l’esplanade du monument de la Tour de l’Afrique, était présidée par  le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, en présence de son collègue des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher. Y étaient aussi la directrice de la Tour de l’Afrique, Mme Maïga Mariama Maïga, et des représentants de plusieurs départements ministériels, des directeurs d’Académies et services centraux, des partenaires techniques et des autorités politiques, administratives de la Commune VI.   



L’événement a été marqué par la projection d’un film magazine sur l’histoire de l’unité de l’Afrique et l’importance de la Tour de l’Afrique. Il y a eu aussi une prestation  poétique d’étudiants devant les officiels sur l’unité de notre continent et  le panafricanisme.Le ministre Andogoly Guindo a salué cette belle initiative et rendu hommage aux héros de 1963. Il a aussi encouragé les jeunes étudiants et enfants à marcher sur les traces des héros du 25 mai 1963. Il a prié pour la paix, avant d’exhorter les enfants à s’inscrire dans une quête perpétuelle de savoir. Le ministre en charge de la Culture a aussi salué  la commission d’organisation et la direction de la Tour de l’Afrique pour l’organisation de la journée de l’Afrique. Il a réitéré l’engagement des plus hautes autorités pour la réalisation d’une Afrique unie. Notre pays s’est toujours engagé pour l’unité africaine, d’où la création de ce monument qui traduit l’unité et la richesse de l’Afrique.



Quant à Mossa Ag Attaher, il a remercié les organisateurs et invité les jeunes à persévérer dans le dynamisme pour l’intégration africaine, avant d’annoncer qu’il reviendra bientôt dans ce même monument pour célébrer la Journée de l’intégration africaine. Pour sa part, la directrice a expliqué  l’objectif de  sa structure qui se résume à  la réalisation de l’unité africaine. Située au croisement des routes nationales (RN) 6 et 7 en Commune VI du District de Bamako, la Tour de l’Afrique est un assemblage architecturel conçu pour rassembler les Africains autour d’un idéal. Elle est l’aspiration et l’inspiration des autorités maliennes.



Notre pays s’est toujours investi pour l’unité africaine. «L’article 180 de la Constitution du 22 juillet 2023 stipule : le Mali est prêt à abandonner tout ou partie de sa souveraineté pour l’unité africaine et aussi le serment du président de la République qui dit : Je mettrai tout en œuvre pour la réalisation de l’unité nationale», a rappelé Mme Maïga. Et de dire que ce baobab est plus qu’un monument, il exprime la richesse du sous-sol africain et symbolise une Afrique émergeante.   



Depuis 2016, la Tour de l’Afrique organise un parcours pédagogique, en collaboration avec les Académies et partenaires techniques comme l’Agence des technologies de l’information et de la communication (Agetic) pour sensibiliser et informer les élèves et étudiants sur la nécessité d’une Afrique unie. L’une des innovations de cette année reste le concours littéraire ouvert aux étudiants de plusieurs établissements supérieurs. Aussi l’exploitation des nouvelles technologies à travers l’application «Tiyabou» qui permet aux étudiants de postuler directement via Internet.



La patronne de la Tour de l’Afrique a présenté le document sur le parcours pédagogique qui porte beaucoup d’innovations.  Elle a remercié les autorités de la Transition, ainsi que le département en charge de la Culture pour son accompagnement constant dans la réalisation des activités de la Journée de l’Afrique. 



Auparavant, Issiaka Koné, élu municipal en Commune VI,  a souhaité la bienvenue aux hôtes et  exprimé l’engagement du conseil communal de sa circonscription pour la célébration de la Journée de l’Afrique. Il a fait un rappel historique sur l’unité africaine avant de remercier les autorités de la Transition.  Une symbolique forte a été  l’exécution de l’hymne national du Mali et de celui de l’Afrique.


Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : Rencontres de Bamako : 30 artistes triés sur le volet attendus

Les 30 artistes retenus pour l’exposition panafricaine de la 14è édition de la Biennale africaine de la photographie, prévue du 16 novembre 2024 au 16 janvier 2025, sont connus depuis vendredi dernier. L’information a été donnée au Musée national du Mali à la faveur d’une conférence d.

Lire aussi : #Mali : Tourisme : Le secteur subit le contrecoup de la crise

Pour circonscrire certaines difficultés, les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont engagé la réflexion pour faire un check-up des difficultés et élaborer un mémorandum. Le document sera transmis aux autorités.

Lire aussi : #AES : Trois présidents, une vision

Ces dirigeants représentent le visage du changement dans les rapports entre leurs pays et certains partenaires historiques voire stratégiques.

Lire aussi : #Congo : Levée de fonds des Congolais de Kinshasa : Pour soutenir ceux qui vivent les affres de la guerre au pays

Dans le cadre de la célébration du 64è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), la communauté congolaise, en collaboration avec l’Association des Congolais travaillant au Mali, a organisé le week-end dernier dans un hôtel de Bamako, un concert de lev.

Lire aussi : #Mali : Indemnisation des victimes de la crise : La mise en œuvre du programme se poursuit

Notre pays est fortement engagé auprès de ses partenaires pour la restauration de la paix. C’est dans cette vision que la deuxième réunion du comité de pilotage pour la Coordination et le suivi des mesures de réparations collectives relatives à l’entretien et à la réhabilitation des bâ.

Lire aussi : #Mali : Rokiatou Cissé : La passion de la photo

«C’est simplement une histoire d’amour entre la photographie et moi. L’image a marqué mon esprit depuis toute petite», explique Rokiatou Cissé sans autre forme de procès. Elle ne pratique pas la photographie, mais la vit plutôt..

Les articles de l'auteur

#Mali : Rencontres de Bamako : 30 artistes triés sur le volet attendus

Les 30 artistes retenus pour l’exposition panafricaine de la 14è édition de la Biennale africaine de la photographie, prévue du 16 novembre 2024 au 16 janvier 2025, sont connus depuis vendredi dernier. L’information a été donnée au Musée national du Mali à la faveur d’une conférence de presse, animée par le commissaire général de la Biennale, Lassana Igo Diarra..

Par Amadou SOW


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:10

#Mali : Tourisme : Le secteur subit le contrecoup de la crise

Pour circonscrire certaines difficultés, les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont engagé la réflexion pour faire un check-up des difficultés et élaborer un mémorandum. Le document sera transmis aux autorités.

Par Amadou SOW


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:06

#AES : Trois présidents, une vision

Ces dirigeants représentent le visage du changement dans les rapports entre leurs pays et certains partenaires historiques voire stratégiques.

Par Amadou SOW


Publié vendredi 12 juillet 2024 à 10:47

#Congo : Levée de fonds des Congolais de Kinshasa : Pour soutenir ceux qui vivent les affres de la guerre au pays

Dans le cadre de la célébration du 64è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), la communauté congolaise, en collaboration avec l’Association des Congolais travaillant au Mali, a organisé le week-end dernier dans un hôtel de Bamako, un concert de levée de fonds pour soutenir les déplacés de guerre à l’Est de la RDC..

Par Amadou SOW


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:49

#Mali : Indemnisation des victimes de la crise : La mise en œuvre du programme se poursuit

Notre pays est fortement engagé auprès de ses partenaires pour la restauration de la paix. C’est dans cette vision que la deuxième réunion du comité de pilotage pour la Coordination et le suivi des mesures de réparations collectives relatives à l’entretien et à la réhabilitation des bâtiments protégés de Tombouctou dans le cadre de l’affaire Ahmad Al Faqi Al Mahdi, un terroriste impliqué dans le saccage des monuments religieux et historiques de Tombouctou, s’est tenue..

Par Amadou SOW


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:51

#Mali : Rokiatou Cissé : La passion de la photo

«C’est simplement une histoire d’amour entre la photographie et moi. L’image a marqué mon esprit depuis toute petite», explique Rokiatou Cissé sans autre forme de procès. Elle ne pratique pas la photographie, mais la vit plutôt..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 16:46

#Mali : Femmes photographes d’Afrique : Un master class pour accentuer la professionnalisation

Elles sont dix femmes photographes venues de différents pays africains (Burkina Faso, Bénin, Cameroun, Niger Sénégal, Guinée-Conakry et Mali) à participer, depuis hier dans les locaux de la Maison africaine de la photographie (Map), à un master class international de 5 jours à l’initiative de l’Association Yamarou Photo. C’est en collaboration avec la Map et le soutien de la Fondation Doen..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 03 juillet 2024 à 16:33

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner