BMS-SA : Des résultats encourageants

Le résultat bénéficiaire avant impôt de la Banque malienne de solidarité (BMS-SA) au titre de l’exercice 2022 est estimé à 21,011 milliards de Fcfa, contre 1,513 milliard de Fcfa en 2021, en hausse de 19,5 milliards de Fcfa, soit un taux de progression de 1.300%.

Publié jeudi 23 mars 2023 à 08:05
BMS-SA : Des résultats encourageants

La Banque a accompagné plusieurs projets d’investissement

 

L’année dernière, en respect des règles prudentielles de gestion en vigueur, la Banque a passé 34 milliards de Fcfa de provisions pour dépréciation de créances et risques, contre 35 milliards de Fcfa une année auparavant. Ces informations ont été données, hier, lors de la 8è session du conseil d’administration de la BMS-SA, tenue dans ses locaux. Les travaux étaient dirigés par le président du conseil administration, Yehia Ag Mohamed Ali, en présence du directeur général de la BMS-SA, Lanfia Koïta.

La session portait essentiellement sur l’exécution du budget 2022, l’examen du rapport d’activités 2022, celui du rapport des commissaires aux comptes au titre de 2022, l’arrêté des états financiers et proposition d’affectation du résultat 2022. À ces points, s’ajoutent la convocation et le projet de résolutions de l’assemblée générale ordinaire, l’examen des dossiers de crédit relevant des pouvoirs du conseil d’administration.

Selon le président du conseil d’administration, au titre des activités de la BMS-SA, l’année 2022 a été marquée par certains événements majeurs qui sont, entre autres, l’augmentation du capital de la BMS-SA à hauteur de 45 milliards de Fcfa, dans un objectif d’absorber le choc des dépréciations sur le portefeuille à risques. 

Les activités ont aussi porté sur l’adoption d’une feuille de route en phase avec la nouvelle gouvernance en vue de la réalisation d’activités prioritaires pour la restauration de l’équilibre financier de la Banque. Mais aussi la réalisation de l’audit de la sécurité du système d’information pour prendre des mesures idoines permettant de le renforcer face à la recrudescence de la cybercriminalité.

Selon Yehia Ag Mohamed Ali, malgré les difficultés, les comptes présentent les résultats bénéficiaires sans précédent dans l’histoire de l’établissement. Pour cela, il a félicité le directeur général et l’ensemble du personnel pour le travail abattu et les a exhortés à persévérer dans cette dynamique pour la consolidation des résultats.

Pour sa part, le directeur général de la BMS-SA a indiqué que sur le plan de l’exploitation bancaire, sa structure a financé, courant 2022, des secteurs clés de l’économie malienne, notamment celui de l’eau, de l’électricité, du coton, de la fourniture des engrais et intrants agricoles, des hydrocarbures à travers des financements directs et indirects en faveur des acteurs importants de notre économie.

Aussi, dira Lanfia Koïta, la Banque a accompagné plusieurs projets d’investissement, notamment l’installation et l’acquisition de matériels destinés à une unité de cimenterie, l’installation et le fonctionnement d’unités de production et de commercialisation d’eau minérale et de boissons gazeuses, mais aussi d’unités de production et de commercialisation d’épices.

«L’accompagnement indirect de l’État dans le préfinancement des marchés publics majeurs attribués dans les domaines de la santé, de la défense et de la sécurité, la construction et l’entretien des routes dans toutes les régions du Mali.

La Banque intervient principalement sur le préfinancement des commandes publiques», a-t-il révélé. Et d’ajouter que sur le plan financier, malgré un contexte socio-économique rendu plus difficile par les dures sanctions de la Communuaté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sur notre pays et la crise russo-ukrainienne, les principaux indicateurs de la Banque ont enregistré une évolution favorable à la lecture des données du marché bancaire malien fournies par l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF) au titre de l’exercice 2022.

 

Amadou GUEGUERE

Lire aussi : #Mali : Mali-Institutions de Bretton Woods: Les bases de nouvelles perspectives

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a participé activement aux réunions du Printemps 2024 du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale, qui se sont déroulées du 15 au 20 avril 2025 à Washington, aux États-Unis. Il a conduit la délégat.

Lire aussi : #Mali : Semaine des géomètres experts du Mali : Engagement fort pour les droits fonciers

«La sécurisation des droits fonciers est essentielle pour stimuler l’investissement et la croissance économique », tel était le thème de la Semaine des géomètres experts du Mali. Placée sous la présidence du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

Lire aussi : #Mali : Commerçants étrangers dans les marchés de Bamako : La Ccim dresse un état de lieux

Les marchés du District de Bamako accueillent une diversité de commerçants étrangers, avec une prédominance notable de Guinéens (21%), suivis par les Ivoiriens (14%), les Sénégalais (10%) et les Chinois (8%). Plus de 25 nationalités différentes sont représentées dans ces marchés..

Lire aussi : #Mali : Relance économique : Les propositions du secteur privé

L’émission «Au cœur de l’économie», co-produite par l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et l’Agence de communication «Spirit» a consacré son 12è numéro au thème crucial : «Plan de relance économique du Mali, les solutions du secteur privé». Enregistrée, jeudi der.

Lire aussi : #Mali : Gasoil et gaz butane : Les prix baissent

Soucieuses de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, les autorités de la Transition ont décidé de revoir à la baisse les prix du gasoil et du gaz butane..

Lire aussi : #Mali : Mali-Banque mondiale : 90 milliards de FCFA pour la restauration des terres dégradées

Le chef du gouvernement a procédé hier au lancement d’un projet visant à restaurer les terres touchées par des dégradations chimique, physique, biologique. Ce projet touchera 2,3 millions de bénéficiaires dans 87 communes.

Les articles de l'auteur

#Mali : Mali-Institutions de Bretton Woods: Les bases de nouvelles perspectives

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a participé activement aux réunions du Printemps 2024 du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale, qui se sont déroulées du 15 au 20 avril 2025 à Washington, aux États-Unis. Il a conduit la délégation malienne lors de cet événement dans le but de renforcer les liens entre le Mali et les Institutions de Bretton Woods..

Par Amadou GUEGUERE


Publié mardi 23 avril 2024 à 15:10

#Mali : Semaine des géomètres experts du Mali : Engagement fort pour les droits fonciers

«La sécurisation des droits fonciers est essentielle pour stimuler l’investissement et la croissance économique », tel était le thème de la Semaine des géomètres experts du Mali. Placée sous la présidence du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 22 avril 2024 à 07:25

#Mali : Commerçants étrangers dans les marchés de Bamako : La Ccim dresse un état de lieux

Les marchés du District de Bamako accueillent une diversité de commerçants étrangers, avec une prédominance notable de Guinéens (21%), suivis par les Ivoiriens (14%), les Sénégalais (10%) et les Chinois (8%). Plus de 25 nationalités différentes sont représentées dans ces marchés..

Par Amadou GUEGUERE


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:47

#Mali : Relance économique : Les propositions du secteur privé

L’émission «Au cœur de l’économie», co-produite par l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et l’Agence de communication «Spirit» a consacré son 12è numéro au thème crucial : «Plan de relance économique du Mali, les solutions du secteur privé». Enregistrée, jeudi dernier au Conseil national du patronat du Mali (CNPM), l’émission a réuni acteurs clés du secteur privé, partenaires sociaux et experts pour explorer les solutions visant à redynamiser l’économie nationale..

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:30

#Mali : Gasoil et gaz butane : Les prix baissent

Soucieuses de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, les autorités de la Transition ont décidé de revoir à la baisse les prix du gasoil et du gaz butane..

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 18 mars 2024 à 09:17

#Mali : Mali-Banque mondiale : 90 milliards de FCFA pour la restauration des terres dégradées

Le chef du gouvernement a procédé hier au lancement d’un projet visant à restaurer les terres touchées par des dégradations chimique, physique, biologique. Ce projet touchera 2,3 millions de bénéficiaires dans 87 communes.

Par Amadou GUEGUERE


Publié vendredi 15 mars 2024 à 09:03

#Mali : Accord pour la gestion de la dette d’EDM-SA : Un véritable bol d’air pour la société

Dans le but de permettre à la Société Énergie du Mali (EDM-SA) de disposer d’une trésorerie suffisante pour faire face aux difficultés actuelles, un protocole de gestion de sa dette bancaire a été signé hier au ministère de l’Économie et des Finances entre différentes parties..

Par Amadou GUEGUERE


Publié vendredi 08 mars 2024 à 09:19

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner