Transferts : Qautre Maliennes signent au Maroc

De gauche à droite : Aïssata Sangaré, Fatou Bah, Fatoumata Dembélé

Publié mardi 05 octobre 2021 à 11:24
Transferts : Qautre Maliennes signent au Maroc

Les transferts internationaux continuent pour les footballeuses maliennes. La semaine dernière, quatre joueuses se sont engagées avec des clubs marocains. Il s’agit des milieux de terrain Aïssata Sangaré et Fatou Bah et de l’arrière droit Fatoumata Dembélé qui ont signé, chacune un contrat de trois ans en faveur de Ittihad de Tanger (D1 marocaine) et de l’attaquante Hawa Tangara qui s’est engagée pour une saison avec Atlas Fquih Ben Salah, également pensionnaire de l’élite du Royaume chérifien. Les trois premières évoluaient jusque-là aux Amazones de la Commune V, alors que la troisième portait les couleurs de l’AS Réal. Les deux clubs marocains ont annoncé la nouvelle sur leur compte Facebook. «Ittihad de Tanger annonce au public sportif l’arrivée de trois joueuses maliennes, Aïssata Sangaré, Fatou Bah, Fatoumata Dembélé. Elles vont renforcer le groupe de Ittihad de Tanger pour la nouvelle saison dès que nous aurons le reste de leurs papiers au Mali», a posté Ittihad de Tanger. De son côté, Atlas Fquih Ben Salah a écrit sur sa page Facebook : «L’attaquante du Réal au Mali, Hawa Tangara, est désormais notre joueuse pour une saison. Elle est là actuellement avec nous et nous sommes contents de sa signature», peut-on lire sur le site du club. Jointe au téléphone, Fatoumata Dembélé, la nouvelle recrue d’Ittihad de Tanger, a exprimé sa joie et indiqué que c’est un rêve qui se réalise avec ce premier contrat pro. «Je suis très heureuse après la signature de ce premier contrat pro. J’ai travaillé dur pour arriver là. J’espère que les retombées de ce contrat me permettront d’aider ma famille et de faire quelque chose pour moi-même. Ce contrat me permettra aussi d’apprendre beaucoup de choses dans le football, car le championnat marocain est un championnat professionnel», a réagi la désormais ancienne arrière droit des Amazones de la Commune V. La joueuse renchérira : «Le travail paie toujours. Je ne connaissais pas ce club, c’est un agent qui nous a mis en contact avec les dirigeants du club. C’était avant notre départ au Nigeria pour la Coupe Aicha Buhari. J’ai demandé un temps de réflexion et c’est après notre retour du Nigeria que j’ai décidé de m’engager avec le club». «Je remercie les Amazones de la Commune V, c’est mon club formateur et je dois tout à cette équipe. Je tiens à remercier les dirigeants, le staff technique et les supporters du club pour leur soutien. Je porterai toujours les Amazones dans mon cœur», conclut Fatoumata Dembélé. L’année dernière, Ittihad de Tanger a terminé à la 7è place du championnat marocain avec 33 points. Selon Aïssata Sangaré, l’équipe vise une place sur le podium cette année, raison pour laquelle les dirigeants ont décidé de renforcer l’effectif. «C’est un bon club, ambitieux, je pense qu’on peut atteindre l’objectif fixé par les dirigeants. Il faut simplement travailler et y croire», ajoute celle que les supporters appellent familièrement «Chacha». Avec ces quatre transferts, il y a désormais huit Maliennes dans le championnat marocain : Salimata Diarra, Bintou Koïté (Chabab Atlas de Khenifra), Agueissa Diarra (Laâyoune), Aïcha Samaké (Sporting de Casablanca), Aïssata Sangaré, Fatou Bah, Fatoumata Dembélé (Ittihad de Tanger) et Hawa Tangara (Atlas Fquih Ben Salah).

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Foot féminin : Carré d’AS, la première journée promet du spectacle

D’un côté, l’AS Mandé, championne du Mali en titre se frotte aux Amazones de la Commune V et de l’autre, l’AS Police, révélation de la première phase du championnat, s’explique avec l’Usfas qui a terminé en tête du groupe B.

Lire aussi : #Mali : Divorce : Des conséquences indéniables sur la progéniture

Les enfants vivent le plus souvent très mal la séparation des parents. Certains en souffrent moralement et psychologiquement et peuvent s’exposer à des vices qui affectent leur quotidien et sociabilité.

Lire aussi : #Mali : Nos expatriés : Adama Coulibaly dit police sans langue de bois

Dans cette interview, l’ancien défenseur central des Aigles aborde plusieurs sujets : le limogeage du technicien Éric Sékou Chelle, les problèmes de l’équipe nationale, la gestion de la Fédération malienne de football, sa nouvelle vie d’entraîneur de l’équipe régionale de l’AJ A.

Lire aussi : #Mali : Fête de Tabaski : Les enfants ne boudent pas la présentation des vœux

L’Aïd el-Kebir ou la fête du mouton a pris fin. Mais, la ville ne s’est pas encore débarrassée de tout son décor de réjouissances. Il s’agit notamment de la traditionnelle présentation des vœux appelée «Sambè-sambè» qui se poursuit au grand bonheur des enfants..

Lire aussi : #Mali : Classement FIFA du football féminin : Le Mali reste dans le top 10 africain

Les Aigles Dames occupent la 9è place sur l’échiquier continental et le 81è rang mondial. Le Nigeria est leader du classement, devant l’Afrique du Sud et le Maroc, alors que l’Espagne mène la danse sur le plan mondial et devance la France et l’Angleterre.

Lire aussi : #Mali : Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent

: Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent.

Les articles de l'auteur

#Mali : Foot féminin : Carré d’AS, la première journée promet du spectacle

D’un côté, l’AS Mandé, championne du Mali en titre se frotte aux Amazones de la Commune V et de l’autre, l’AS Police, révélation de la première phase du championnat, s’explique avec l’Usfas qui a terminé en tête du groupe B.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:51

#Mali : Divorce : Des conséquences indéniables sur la progéniture

Les enfants vivent le plus souvent très mal la séparation des parents. Certains en souffrent moralement et psychologiquement et peuvent s’exposer à des vices qui affectent leur quotidien et sociabilité.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:40

#Mali : Nos expatriés : Adama Coulibaly dit police sans langue de bois

Dans cette interview, l’ancien défenseur central des Aigles aborde plusieurs sujets : le limogeage du technicien Éric Sékou Chelle, les problèmes de l’équipe nationale, la gestion de la Fédération malienne de football, sa nouvelle vie d’entraîneur de l’équipe régionale de l’AJ Auxerre, en France.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:39

#Mali : Fête de Tabaski : Les enfants ne boudent pas la présentation des vœux

L’Aïd el-Kebir ou la fête du mouton a pris fin. Mais, la ville ne s’est pas encore débarrassée de tout son décor de réjouissances. Il s’agit notamment de la traditionnelle présentation des vœux appelée «Sambè-sambè» qui se poursuit au grand bonheur des enfants..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:16

#Mali : Classement FIFA du football féminin : Le Mali reste dans le top 10 africain

Les Aigles Dames occupent la 9è place sur l’échiquier continental et le 81è rang mondial. Le Nigeria est leader du classement, devant l’Afrique du Sud et le Maroc, alors que l’Espagne mène la danse sur le plan mondial et devance la France et l’Angleterre.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:21

#Mali : Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent

: Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:19

#Mali : Coupe du Mali des Dames : Place à la phase fédérale

On connaît désormais les 16 équipes qualifiées pour la phase fédérale de la 9è édition de la Coupe du Mali des Dames. Si toutes les Ligues sont représentées dans cette phase nationale, on remarque que la Ligue du District de Bamako se taille la part du lion avec six équipes..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:00

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner