#Mali : Ministère en charge de la Promotion de la Femme : Plus de 197,7 millions de Fcfa de l’Onu-femme pour soutenir les efforts

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Coulibaly Mariam Maïga, et la représentante résidente de l’Onu-Femme au Mali, Marie Goreth Nizigama, ont signé un accord de partenariat pour l’année en cours portant sur une enveloppe de plus de 197,7 millions de Fcfa.

Publié jeudi 16 mai 2024 à 09:12
#Mali :  Ministère en charge de la Promotion de la Femme : Plus de 197,7 millions de Fcfa de l’Onu-femme pour soutenir les efforts


L’événement était couplé à une remise de matériels et équipements informatiques d’un coût global d’environ 46 millions de Fcfa

 


La cérémonie solennelle de signature s’est déroulée, mardi dernier au département en charge de la Promotion de la Femme, en présence de nombreux invités. L’objectif de ce partenariat est de soutenir les efforts du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille pour faire avancer l’agenda de la femme au Mali. Cela aussi bien sur le volet de la gouvernance, de l’Agenda femmes, paix et sécurité, de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Mais aussi de l’autonomisation économique des femmes.


L’événement était couplé à une remise de matériels et équipements informatiques d’un coût global d’environ 46 millions de Fcfa au ministère en charge de la Promotion de la Femme. Ils sont destinés au Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (Cndife) et au Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant (Fafe). Ce don se veut un appui pour répondre aux besoins de renforcement des capacités, de collecte, de traitement et de production de données et d’informations.

Dans son intervention, la représentante résidente de l’Onu-Femme a précisé que cette signature de partenariat pourra à tout moment être revue à la hausse en fonction des ressources additionnelles qui seront mobilisées auprès d’autres partenaires. Elle a émis le souhait de voir ce soutien contribuer à améliorer les conditions des femmes et des jeunes filles, dont la vulnérabilité s’accroît malheureusement avec la persistance des crises dans certaines localités du pays.

Et de rappeler que le contexte sociopolitique difficile n’est pas forcement favorable à la mobilisation de ressources additionnelles auprès de certains partenaires traditionnels. Mais, selon elle, son organisation continuera à travailler avec le département de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Mais aussi à soutenir les réalisations normatives telle que l’adoption de cadres législatifs, de politiques publiques, de programmes et de fournitures de services sensibles au genre.

Quant à la ministre chargée de la Promotion de la Femme, elle a souligné que ce présent accord de partenariat s’inscrit parfaitement en droite ligne des orientations stratégiques des autorités de la Transition. Selon Mme Coulibaly Mariam Maïga, les termes de cet accord constituent les fils conducteurs des actions à réaliser et les responsabilités à assumer courant l’année 2024. Et la ministre aussi de réaffirmer son engagement personnel et celui de son département à respecter tous les termes de cet accord pour le bien-être des femmes et filles.

Sinè TRAORE

Lire aussi : #Mali : Communicateurs traditionnels : Un nom générique des dépositaires de nos US et coutumes

Les communicateurs traditionnels sont essentiels pour tisser les liens du mariage. Mais aussi pour la stabilité, la cohésion sociale et la paix parce que ces personnes prêtent le plus souvent leurs bons offices dans la résolution des conflits.

Lire aussi : #Mali : Visite médicale des salariés : Pour le plus grand bien de tous

Dans cet entretien, le médecin chef du Centre médical inter-entreprise CMIE I, Dr Sacko Fatoumata Traoré, explique clairement les avantages de la visite médicale d’embauche et de celle périodique des salariés.

Lire aussi : #Mali : Lutte contre la corruption : Les autorités décidées à mettre le holà

Le ministère de la Refondation de l’état organise, depuis hier au Commissariat au développement institutionnel (CDI), des ateliers de partage et d’appropriation de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (CNLCC) et son plan d’actions 2023-2027..

Lire aussi : #Mali : Nuit du textile africain : La mode au service de la diplomatie

L’initiative entre avant tout dans le cadre de la valorisation du textile malien, voire africain. Elle entend aussi utiliser la mode pour renforcer les liens du continent africain avec le reste du monde.

Lire aussi : #Mali : Recueillement sur la tombe : Un devoir religieux ?

Les adeptes de la pratique justifient cet acte par le besoin constant de prier pour leurs morts. D’autres prétextent simplement le fait que ce recueillement consolide la foi.

Lire aussi : #Mali : Eaux et forêts : Des agents reçoivent la médaille d’honneur

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et de Développement durable, Mamadou Samaké, a procédé, jeudi dernier à la Cellule de gestion du système d’information forestier (CG-Sifor), à la décoration de 25 agents des eaux et forêts. 31 autres agents, admis à faire valoir leu.

Les articles de l'auteur

#Mali : Communicateurs traditionnels : Un nom générique des dépositaires de nos US et coutumes

Les communicateurs traditionnels sont essentiels pour tisser les liens du mariage. Mais aussi pour la stabilité, la cohésion sociale et la paix parce que ces personnes prêtent le plus souvent leurs bons offices dans la résolution des conflits.

Par Sinè TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:49

#Mali : Visite médicale des salariés : Pour le plus grand bien de tous

Dans cet entretien, le médecin chef du Centre médical inter-entreprise CMIE I, Dr Sacko Fatoumata Traoré, explique clairement les avantages de la visite médicale d’embauche et de celle périodique des salariés.

Par Sinè TRAORE


Publié lundi 24 juin 2024 à 17:38

#Mali : Lutte contre la corruption : Les autorités décidées à mettre le holà

Le ministère de la Refondation de l’état organise, depuis hier au Commissariat au développement institutionnel (CDI), des ateliers de partage et d’appropriation de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (CNLCC) et son plan d’actions 2023-2027..

Par Sinè TRAORE


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:31

#Mali : Nuit du textile africain : La mode au service de la diplomatie

L’initiative entre avant tout dans le cadre de la valorisation du textile malien, voire africain. Elle entend aussi utiliser la mode pour renforcer les liens du continent africain avec le reste du monde.

Par Sinè TRAORE


Publié lundi 20 mai 2024 à 18:28

#Mali : Recueillement sur la tombe : Un devoir religieux ?

Les adeptes de la pratique justifient cet acte par le besoin constant de prier pour leurs morts. D’autres prétextent simplement le fait que ce recueillement consolide la foi.

Par Sinè TRAORE


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:39

#Mali : Eaux et forêts : Des agents reçoivent la médaille d’honneur

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et de Développement durable, Mamadou Samaké, a procédé, jeudi dernier à la Cellule de gestion du système d’information forestier (CG-Sifor), à la décoration de 25 agents des eaux et forêts. 31 autres agents, admis à faire valoir leurs droits à la retraite, ont reçu des cadeaux..

Par Sinè TRAORE


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:42

#Mali : Journées scientifiques de l’EHESP à Siby : Une intéressante expérience

L’école privée des hautes études en santé publique du Mali (EHESP-Mali) a organisé, samedi et dimanche derniers à Siby, la 17è édition de ses Journées scientifiques sous le thème : «Sciences en action». L’objectif visé était de partager les expériences sur les questions de santé et de développement au Sahel..

Par Sinè TRAORE


Publié lundi 04 mars 2024 à 07:47

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner