#Mali : Politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée : L’avant-projet en cours de validation

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, a présidé, hier dans un hôtel de la place, l’ouverture des travaux de l’atelier de validation de l’avant-projet de politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée.

Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:51
#Mali : Politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée : L’avant-projet en cours de validation

L’adoption de ce document vise à renforcer davantage les capacités de l’administration pénitentiaire de notre pays

 

 

 

Cet atelier, qui durera deux jours, rassemble des experts du secteur de la justice, des représentants du gouvernement, des Organisations de la société civile et des partenaires internationaux. Il importe de préciser que l’adoption de cet avant-projet vise à renforcer davantage les capacités de l’administration pénitentiaire de notre pays après d’importants investissements de l’État.

Il est le premier document de politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée dans notre pays depuis son accession à l’indépendance. À cet égard, il convient de reconnaître que de cette période à nos jours, des initiatives salvatrices n’ont pas manqué dans ce domaine. Mais elles n’ont pas toujours bénéficié de la volonté ou de la vision politique nécessaire à la mise en place d’un tel instrument programmatique, pourtant, indispensable pour un réel développement de ce sous-secteur de la justice.

C’est fort de ce constat que le département en charge de la Justice a décidé d’inverser cette tendance et d’impulser une dynamique nouvelle dans la gestion et l’administration des établissements pénitentiaires. Cela, afin de s’orienter vers une meilleure professionnalisation favorable à une bonne gouvernance du sous-secteur.

Pour le ministre chargé de la Justice, il s’agit de l’expression d’une volonté forte de rationalisation de l’action publique pénitentiaire désormais incarnée par une double mission; à savoir la sécurité et la réinsertion sociale. «Ce document se veut un outil de programmation proposant, en perspective, face à l’état des lieux réalisé, des actions correctives afin de permettre à l’administration pénitentiaire de notre pays de répondre aux défis actuels et futurs», a fait comprendre Mahamadou Kassogué.

Selon le Garde des Sceaux, face aux nouveaux défis sécuritaires caractérisés par le terrorisme, la radicalisation et l’extrémisme violent ainsi que la criminalité transnationale organisée, il y a une impérieuse nécessité de disposer d’un tel outil prenant en compte l’ensemble des segments de la gestion du milieu carcéral.  Le ministre Kassogué a exhorté les participants à des débats francs, fructueux et constructifs afin qu’au sortir de cette rencontre, notre pays puisse disposer, enfin, d’un document-cadre.

De son côté, le chargé d’affaires de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas au Mali a apprécié à sa juste valeur les efforts consentis par le ministre Mahamadou Kassogué pour le portage des réformes pertinentes afin de renforcer l’appareil judiciaire malien. Bastiaan Engelmard est convaincu que l’élimination de l’impunité par la mise en place d’un secteur judiciaire efficace et fiable est également un élément essentiel pour parvenir à la sécurité et à la stabilité. «Nous sommes fiers que nous pouvons être un partenaire du Mali dans ce processus», a-t-il fait savoir.

Il s’est réjoui d’accompagner ce processus d’élaboration à travers le Programme d’appui à la stabilisation du Mali à travers le renforcement de l’état de droit (Prosmed). Pour lui, il s’agit d’une dimension importante du renforcement du contrat social.  Pour sa part, le représentant du Prosmed a espéré que le document, qui sera validé durant ces deux jours, contribuera considérablement à la modernisation de l’administration pénitentiaire et à l’alignement de ses pratiques aux standards internationaux. Maleye Diop a réitéré la  volonté des Nations unies en général et du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) en particulier à continuer de soutenir les différentes réformes du secteur de la justice en vue de l’avènement d’institutions judiciaires stables au profit des populations maliennes.

Souleymane SIDIBE

Lire aussi : #Union africaine : Les ministres chargés des Affaires étrangères de l'AES appellent au respect scrupuleux de la souveraineté des États membres

Les ministres des Affaires étrangères de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES) en appellent aux organes politiques intergouvernementaux de l'Union africaine (UA), à savoir la Conférence des chefs d'État et de gouvernement, le Conseil exécutif et le Conseil paix et sécur.

Lire aussi : #Mali : Le projet de digitalisation des moyens de paiement dans les services publics adopté

Les moyens de paiement dans les services publics seront bientôt digitalisés. C’est en substance ce que l’on retient du projet de décret fixant les principes de cette digitalisation adopté par le gouvernement sur rapport du ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, en cons.

Lire aussi : #Mali : Le gouvernement lève la suspension des activités des partis politiques

Sur le rapport du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant levée de la suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations..

Lire aussi : #Niger : Les militaires américains basés à Niamey ont définitivement quitté le pays

Les militaires américains installés à la Base aérienne 101 de Niamey ont totalement et définitivement quitté le Niger..

Lire aussi : #Mali : Pour une stratégie de communication efficace : Les experts des pays de l’AES à Bamako la semaine prochaine

Les ministres chargés de la Communication des pays membres de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont décidé de réunir leurs experts à Bamako la semaine prochaine..

Lire aussi : #Mali : Colonel Assimi Goïta au sommet de l’AES : «Nous assistons régulièrement à des actes de reddition d’éléments terroristes»

Le chef de l’État a fait un tour d’horizon des questions liées à la vie de l’Alliance, mais aussi à la lutte contre le terrorisme dans les trois pays concernés. Une situation qui est à l’origine de la création de l’AES.

Les articles de l'auteur

#Union africaine : Les ministres chargés des Affaires étrangères de l'AES appellent au respect scrupuleux de la souveraineté des États membres

Les ministres des Affaires étrangères de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES) en appellent aux organes politiques intergouvernementaux de l'Union africaine (UA), à savoir la Conférence des chefs d'État et de gouvernement, le Conseil exécutif et le Conseil paix et sécurité, afin qu'ils veillent au respect scrupuleux de la souveraineté des États membres..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 21:53

#Mali : Le projet de digitalisation des moyens de paiement dans les services publics adopté

Les moyens de paiement dans les services publics seront bientôt digitalisés. C’est en substance ce que l’on retient du projet de décret fixant les principes de cette digitalisation adopté par le gouvernement sur rapport du ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, en conseil des ministres de ce mercredi 10 juillet 2024..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 13:49

#Mali : Le gouvernement lève la suspension des activités des partis politiques

Sur le rapport du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant levée de la suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 21:43

#Niger : Les militaires américains basés à Niamey ont définitivement quitté le pays

Les militaires américains installés à la Base aérienne 101 de Niamey ont totalement et définitivement quitté le Niger..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 18:02

#Mali : Pour une stratégie de communication efficace : Les experts des pays de l’AES à Bamako la semaine prochaine

Les ministres chargés de la Communication des pays membres de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont décidé de réunir leurs experts à Bamako la semaine prochaine..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 12:51

#Mali : Colonel Assimi Goïta au sommet de l’AES : «Nous assistons régulièrement à des actes de reddition d’éléments terroristes»

Le chef de l’État a fait un tour d’horizon des questions liées à la vie de l’Alliance, mais aussi à la lutte contre le terrorisme dans les trois pays concernés. Une situation qui est à l’origine de la création de l’AES.

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 09:56

#Mali-Chine : la concrétisation des projets en mire

L’axe Bamako-Pékin se renforce davantage. Depuis quelques années, les relations d’amitié et de coopération entre le Mali et la Chine ne cessent de prendre du volume et ce, au grand bonheur des populations des deux pays. C’est dans ce cadre que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu vendredi dernier au Palais de Koulouba, une délégation chinoise de la société Norinco..

Par Souleymane SIDIBE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:34

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner