#Mali : Journées culturelles «Wu niré» à Sikasso : Le centre culturel senoufo promeut la paix et la cohésion sociale

L’édition 2024 des journées culturelles «Wu niré» a vécu. C’était dans la capitale du Kénédougou au début de ce mois. Les journées culturelles «Wu niré» ou encore «Nos racines» en langue senoufo ont été initiées par le Centre culturel senoufo pour consolider la paix et la coexistence pacifique.

Publié jeudi 16 mai 2024 à 17:39
#Mali : Journées culturelles «Wu niré» à Sikasso : Le centre culturel senoufo promeut la paix et la cohésion sociale

Le préfet du Cercle de Sikasso Djiby Diawara, le directeur du Centre de recherche pour la sauvegarde et la promotion de la culture senoufo, Père Bruno Ssennyondo, et le maire de la Commune urbaine de Sikasso, Kalfa Sanogo, ont été les témoins privilégiés des différentes activités. Ces journées visaient à appuyer la sensibilisation de la jeunesse de la Région de Sikasso dans la consolidation de la paix et de la coexistence pacifique à travers les valeurs et les mécanismes endogènes.

Le directeur du Centre de recherche pour la sauvegarde et la promotion de la culture senoufo a affirmé que le recours à nos ressorts culturels comme l’une des solutions pour un «Mali Kura» n’est pas un exercice rétrograde. Au contraire, c’est pour favoriser «un sursaut national salvateur» pour la paix, l’unité et le développement durable. «Nous estimons que le Mali ne pourra renaître de ses cendres qu’en s’appuyant sur nos ressorts culturels, nos institutions et mécanismes endogènes résilients. Ce, dans le but de contribuer à la pacification de la population et à recoudre le tissus social tant tiraillé», a-t-il fait savoir.

Pendant les compétitions interscolaires, les jeunes ont véhiculé de nombreux messages dont ceux du «Sinankouya» et de l’art des korèduga. Ils ont dénoncé les mauvais comportements… Ils ont chanté la paix, la fraternité, la communion et vibré pour le Dialogue inter-Maliens, etc.  Pour le préfet du Cercle de Sikasso, cette rencontre a été l’occasion de mieux véhiculer la notion de «culture de la paix» qui est le socle de la refondation du Malien nouveau, pétri des valeurs de «maaya» et de «danbé», citoyen du Mali Kura.

Selon Djiby Diawara, à travers ces journées, les jeunes élèves ont proposé des messages forts. «Désormais, ils seront des ambassadeurs de la paix dans leurs établissements, familles, sociétés…». Enfin, Djiby Diawara a saisi l’occasion pour remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite des journées. Les visites de sites touristiques, les prestations des artistes traditionnels, la coupure du ruban de «l’espace culturel père Émilio» ont été les temps forts de la journée.

Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso

Lire aussi : #Sikasso : Des engrais subventionnés en vente sous le manteau

Un contrôle de routine de la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence a permis de saisir 427 sacs de ces engrais mis en place dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest.

Lire aussi : #Mali : #CPI : La sentence du terroriste Al-Hassan Ag Abdoul Aziz attendue le 28 août

«La sentence du membre d’Ansar dine, Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud sera prononcée le 28 août prochain»..

Lire aussi : #Mali : Campagne agricole 2024-2025 à Sikasso : La contrainte de la rareté des pluies

Cette situation est à l’origine d’une disparité. Des cultivateurs ont commencé le labour des champs, mais d’autres font les semis.

Lire aussi : #Mali : Caravane de sensibilisation sur la sécurité routière : Sikasso, une autre Étape

La stratégie nationale de la sécurité routière 2021-2030 révèle l’accroissement spectaculaire de la motorisation, de la croissance démographique et de l’urbanisation galopante qui constituent des facteurs favorisant la multiplication des risques liés à l’usage de la route..

Lire aussi : #Mali : Mairie de Sikasso : Le programme de développement économique, social et culturel restitué

La réforme de la décentralisation a conduit les collectivités territoriales à élaborer et à mettre en œuvre leurs stratégies de développement à travers des projets et des programmes majeurs à moyen terme, dénommé : « Programme de développement économique, social et culturel (PDESC)».

Lire aussi : #Mali : La cité accueille le président dans une liesse populaire

La population de Sikasso a accueilli, samedi dernier, dans une liesse populaire le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. La Cité verte du Kénédougou avait fait la mobilisation des grands jours à travers la ville, mais aussi les villages environnants pour recevoir l’hôte de m.

Les articles de l'auteur

#Sikasso : Des engrais subventionnés en vente sous le manteau

Un contrôle de routine de la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence a permis de saisir 427 sacs de ces engrais mis en place dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:48

#Mali : #CPI : La sentence du terroriste Al-Hassan Ag Abdoul Aziz attendue le 28 août

«La sentence du membre d’Ansar dine, Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud sera prononcée le 28 août prochain»..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:40

#Mali : Campagne agricole 2024-2025 à Sikasso : La contrainte de la rareté des pluies

Cette situation est à l’origine d’une disparité. Des cultivateurs ont commencé le labour des champs, mais d’autres font les semis.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:54

#Mali : Caravane de sensibilisation sur la sécurité routière : Sikasso, une autre Étape

La stratégie nationale de la sécurité routière 2021-2030 révèle l’accroissement spectaculaire de la motorisation, de la croissance démographique et de l’urbanisation galopante qui constituent des facteurs favorisant la multiplication des risques liés à l’usage de la route..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mardi 02 juillet 2024 à 17:06

#Mali : Mairie de Sikasso : Le programme de développement économique, social et culturel restitué

La réforme de la décentralisation a conduit les collectivités territoriales à élaborer et à mettre en œuvre leurs stratégies de développement à travers des projets et des programmes majeurs à moyen terme, dénommé : « Programme de développement économique, social et culturel (PDESC)»..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 24 juin 2024 à 17:38

#Mali : La cité accueille le président dans une liesse populaire

La population de Sikasso a accueilli, samedi dernier, dans une liesse populaire le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. La Cité verte du Kénédougou avait fait la mobilisation des grands jours à travers la ville, mais aussi les villages environnants pour recevoir l’hôte de marque. Les Sikassois étaient présents au Stade Babemba Traoré, plein à craquer..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:07

#Mali : Sikasso : Le président Assimi Goïta attendu demain

Dans la capitale du Kénédougou, le chef de l’état aura un agenda chargé. Il posera la première pierre de l’université de la ville et visitera des infrastructures routières, notamment le viaduc et l’échangeur.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:30

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner