Visite du Premier ministre en France : Des appuis totalisant 21,9 milliards de fcfa

0
111

                Le chef du gouvernement accueilli par la ministre française des Armées Mme Florence Parly
En plus des entretiens avec les dirigeants français, le séjour du chef du gouvernement

à Paris a été marqué aussi par la signature de conventions de coopération dans divers domaines

En visite de travail et d’amitié en France depuis lundi, le Premier ministre Dr Boubou Cissé s’est rendu mardi au ministère français des Armées, où il a été accueilli par la patronne de ce département, Mme Florence Parly. C’était en présence des membres du gouvernement et de nombreuses autres personnalités dont l’ambassadeur de la France au Mali, Joël Meyer.
Après l’exécution des hymnes nationaux, les deux personnalités ont passé en revue les troupes composées d’éléments de la Garde, de la Gendarmerie, de l’Armée de l’Air, de la Marine, de la fanfare. Après la séance de photo officielle, le chef du gouvernement a signé le livre d’or. « Grand merci pour cet accueil combien chaleureux à l’image de la coopération et des relations excellentes qui existent entre les deux pays, et nos deux armées. Coopération ayant donné des résultats probants dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Vive la coopération Mali-France».
Le chef du gouvernement et la ministre française des Armées ont eu un entretien à huis clos. Selon des sources crédibles, les échanges, élargis à certains ministres, ont essentiellement porté sur le renforcement de la coopération sécuritaire entre les deux pays. A ce propos, un accent a été mis sur le renforcement des capacités opérationnelles des Forces armées maliennes (FAMa). Lors de la rencontre, Maliens et Français ont aussi parlé de l’appui de l’opération Barkhane à la force conjointe du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme.
Aussi, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger a-t-elle fait partie des sujets évoqués lors de l’entretien. Spécifiquement, le point a été fait sur le processus de désarmement-démobilisation-réinsertion (DDR), en l’occurrence la question de l’intégration des ex-combattants des mouvements armés dans l’armée et son incidence financière.
Le sujet relatif à la tenue prochaine du Dialogue politique inclusif a été également abordé, et dont les préparatifs sont très avancés. Par ailleurs, la partie française a beaucoup apprécié les efforts déployés par le gouvernement dans la stabilisation des Régions de Ségou et Mopti. Elle a salué les visites du Premier ministre Boubou Cissé dans ces localités pour répondre aux préoccupations des populations.

C’est au ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères que les intenses activités du Premier ministre ont pris fin mardi. Un entretien entre le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian et son hôte du jour, la signature de trois conventions et un dîner élargi aux délégations ont meublé cette rencontre.
Le Premier ministre et le ministre Le Drian se sont entretenus notamment sur les questions de développement et de coopération économique impliquant le secteur privé.
Le premier document qui a été signé par le chef du gouvernement et le directeur général de l’Agence française de développement (AFD), Rémy Rioux est le Mémorandum pour un dialogue prospectif dans les domaines économiques et de développement dont l’objectif est d’appuyer le gouvernement dans la formulation de politiques publiques dans les domaines d’intérêt commun.
La deuxième convention est une subvention d’environ 12,1 milliards de Fcfa accordée par l’AFD au gouvernement pour la mise en œuvre du projet AGRECO. Ce projet vise à soutenir l’agriculture biologique, notamment le secteur du coton et l’adaptation au changement climatique.
Ce texte a été signé par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé et le directeur général de l’AFD. D’un montant de 9,8 milliards de Fcfa, les documents du projet d’aide budgétaire à la décentralisation au Mali ont été signés par les mêmes personnalités.

Envoyé spécial
Massa SIDIBÉ

Laisser une réponse

P