• Mali
  • lundi 27 mai 2019
  • Dernière mise à jour: 01:05
  • 39°C Bamako, Mali

Tombouctou : Lancement des travaux de réhabilitation de la route de Kabara

0
168

Le gouverneur de la région de Tombouctou, Koïna Ag Ahmadou, a reçu lundi dernier une forte délégation onusienne conduite par MBaranga Gasarabwe, représentante adjointe du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et comprenant les ambassadeurs du Canada, du Danemark et de la Norvège. L’objectif de cette visite était de procéder au lancement des travaux de la route Tombouctou-Kabara sur 4 km pour une longueur totale de 8 km, la remise de check-points et des instruments de musique moderne pour l’orchestre régional de Tombouctou.
La visite a commencé par des échanges avec le gouverneur sur la situation sécuritaire dans la région qui reste quelque peu préoccupante. La délégation s’est ensuite transportée au niveau du check-point où plusieurs discours ont été prononcés. La représentante adjointe du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et le gouverneur se sont aussi succédé pour saluer et encourager ces initiatives heureuses qui concourent à la protection des militaires et de la population pour la paix, la cohésion sociale, le développement, entre autres. Le représentant du commandant de la 5è région militaire n’a pas tari d’éloges à l’endroit de la MINUSMA et de ses partenaires qui ont bien voulu financer ces check-points dont l’importance n’est plus à démontrer. MBaranga Gasarabwe, quant à elle, a rappelé que les check-points au nombre de six ont coûté environ 263 millions de Fcfa. Ce montant a été obtenu grâce aux contributions du Canada, du Royaume de la Norvège et du fonds fiduciaire des Nations unies pour la paix et la sécurité au Mali. Elle a souligné que ces projets de renforcement de ces six postes de contrôle autour de la ville de Tombouctou contribueront à soutenir les FAMa dans leur mission de sécurisation des personnes et de leurs biens.
Le gouverneur Koïna a, pour sa part, exhorté les FAMa à prendre soins de ces réalisations mises à leur disposition.
La mairie de la Commune urbaine a abrité la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation de la route Tombouctou-aéroport sur 4 km. Là, le maire de la Commune urbaine, Aboubacrine Cissé, a fait savoir que cet évènement mérite d’être salué, encouragé et même fêté, car la ville en a vraiment besoin. Le maire a reconnu que beaucoup a été fait. Cependant, il a plaidé pour que le reste du tronçon soit aussi réhabilité pour le bonheur des paysans des trois plaines rizicoles de Kabara (un quartier de Tombouctou) et des voyageurs qui arrivent par le fleuve Niger. L’ambassadrice du Danemark a, pour sa part, assuré de la disponibilité de son pays à être aux côtés du Mali pour apporter aide et assistance chaque fois que c’est possible afin que le pays retrouve la paix, la quiétude et la stabilité. MBaranga Gasarabwe a précisé que cette réhabilitation de la route qui va de la place de l’Indépendance à l’aéroport sur 4 km coûtera 1,264 milliard de Fcfa. Elle est financée grâce à la contribution du Royaume du Danemark et du fonds fiduciaire des Nations unies.
La représentante adjointe du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies a souligné que la réhabilitation de ce tronçon permettra d’améliorer la sécurité et faciliter la circulation des personnes et des biens sur cet axe. Le gouverneur Koïna Ag Ahmadou a rappelé que la MINUSMA, en plus des gros efforts de stabilisation de notre pays, contribue beaucoup à la réalisation des projets de résilience ou d’impact rapide en faveur des communautés dans les domaines de l’hydraulique, de l’électrification, de la restauration du patrimoine dégradé ou de la réhabilitation d’infrastructures (écoles, centres de santé et autres services sociaux de base).
Les visiteurs ont également procédé à la remise du matériel pour l’orchestre de Tombouctou. Ce matériel est d’une valeur de plus de 11 millions de Fcfa. Rappelons que la troupe de Tombouctou s’est classée première lors de la Biennale artistique et culturelle de 2017.
Le chef de l’exécutif régional a remercié les ambassadeurs des pays amis pour leur participation effective à cette cérémonie importante pour les populations, les autorités administratives et politiques de la ville de Tombouctou.

Moulaye SAYAH
AMAP-Tombouctou

Partager cet article ! :

Laisser une réponse