Tendance: Tengade, le chapeau impérial devenu culturel

0
16

Habituellement utilisé par les éleveurs peuls pour se protéger contre le soleil, le Tengade devient tendance dans les grandes villes où homme et femme se l’approprient comme accessoire de mode.

Un chapeau identitaire
Le Tengade est un chapeau culturellement attribué aux Peuls de l’Afrique de l’Ouest. Du Mali, au Sénégal en passant par la Guinée, il fait partie des parures traditionnelles des populations nomades. Son design unique et original se caractérise par de la paille en forme ovale, associée au cuir qui orne la bordure ainsi que la pointe du sommet. Sa grande circonférence, environ 40 cm, offrent une protection totale de la tête, du visage et du corps contre le soleil.

Un chapeau impérial
Certains situent l’origine du Tengade à l’époque de Cheikh Omar Tall, guide religieux et fondateur de l’empire Toucouleur. Empire qui s’étendait, de 1794 à 1797, sur les pays connus actuellement comme le Sénégal, le Mali et le Niger. Les premiers couvre-chefs ont été créés, initialement, à base de feuilles de palmier pour protéger le souverain musulman des rayons du soleil. Il connaît très rapidement un grand succès auprès des hauts dignitaires de l’époque. Les feuilles de palmier sont alors remplacées par de la paille (plus accessible).

Jamais sans mon
Tengade
Le Tengade sera plébiscité au fil des ans jusqu’à devenir un chapeau iconique chez les Peuls et les populations nomades. C’est un pur produit artisanal qu’on ne trouve qu’en Afrique de l’Ouest. Il est en effet entièrement fabriqué à la main par la population locale. Il s’affiche aujourd’hui avec style dans les milieux urbains comme accessoire de mode. Les jeunes le porte pour les balades sous le soleil mais aussi, et surtout, pour apporter une touche aussi bien ethnique que traditionnelle au look moderne.

Zena Traoré- Diakité
Fondatrice & Directrice de Kennyce
Consulting & Formation

Laisser une réponse

P