Prorogation du mandat de la Minusma: Pas d’effectifs supplémentaires

0
149

Vendredi dernier à New York, le Conseil de sécurité de l’ONU a prolongé à l’unanimité le mandat de la Minusma d’un an. Si les effectifs restent inchangés, cependant les priorités évoluent, notamment en raison de la dégradation de la situation sécuritaire dans la région de Mopti.

Les diplomates ont demandé à la Minusma de renforcer son action dans cette partie du pays . C’est même devenu la deuxième priorité stratégique de la Minusma, juste derrière la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation signé il y a quatre ans à Bamako par le gouvernement malien et les groupes armés. La mission onusienne est donc appelée à augmenter sa présence dans la région de Mopti pour mettre fin aux violences et aux tueries. Elle interviendra en soutien à l’État malien qui a déjà renforcé la présence militaire dans la zone.

Le Conseil a aussi fait le point de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger qui reste au cœur du mandat de la Minusma. La France a annoncé qu’elle allait demander pour la seconde fois des sanctions contre des individus accusés de contrevenir à cet accord.

Madiba KEITA

Laisser une réponse

P