Mopti : Le tournoi pour la paix et la cohésion sociale démarre

0
71

Le gouverneur de la Région de Mopti, le général de brigade Abdoulaye Cissé a présidé, le vendredi 6 septembre, la cérémonie de lancement du tournoi de football pour la paix et la cohésion sociale dans la 5è Région.

La cérémonie s’est déroulée, en présence des notabilités de la ville, des élus locaux et de plusieurs chefs des services techniques qui sont venus au Gouvernorat pour soutenir l’initiative. Ce tournoi des jeunes initié par le gouverneur de la région, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports et parrainé par le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, va regrouper les jeunes des huit cercles de la région autour du ballon rond et des activités citoyennes.

Le bouquet final est prévu le dimanche 22 septembre. Comme son nom l’indique, le tournoi pour la paix et la cohésion sociale en 5è Région a pour objectifs de contribuer au retour de la paix et du vivre ensemble entre les différentes communautés de la région et au renforcement de la cohésion sociale. Concrètement, les initiateurs veulent utiliser les vertus du sport pour amener la jeunesse à se côtoyer, se connaitre, échanger entre elle.

Dans une brève allocution, le maire de la Commune urbaine de Mopti, Issa Kanssaye s’est réjoui du lancement du tournoi, avant de témoigner sa reconnaissance au Gouverneur, le général de brigade Abdoulaye Cissé. «Conscient que le sport constitue un véritable facteur de paix et de cohésion sociale, je souhaite la pérennisation et l’organisation tournante de ce tournoi pour donner l’occasion à la jeunesse de fraterniser, chaque année, autour du ballon rond et découvrir le terroir», a ajouté Issa Kanssaye.

Pour le gouverneur de la Région, ce tournoi football pour la paix et la cohésion sociale «se veut une contribution de la jeunesse sportive de la région au renforcement de l’unité et du vivre ensemble mis en mal dans notre contexte par diverses mutations sociales et l’apparition d’acteurs nouveaux qui sèment la terreur. A travers cette rencontre de la jeunesse, la région veut utiliser les vertus du sport pour renforcer la stabilité sociale et appuyer le processus de réconciliation, pour l’atteinte de l’idéal de paix qui n’a de sens que lorsque nous donnerons un contenu citoyen à nos agissements de tous les jours», a martelé le général de brigade, Abdoulaye Cissé.

Environ 200 jeunes, issus des cercles de Bandiagara, Bankass, Djenné, Douentza, Koro, Mopti, Ténenkou et Youwarou, participent au tournoi. Les équipes ont été reparties en deux poules. La poule A comprend Mopti, Douentza, Tenenkou et Bankass, alors que la poule B met aux prises Bandiagara, Djenné, Koro et Youwarou. Toutes les formations ont reçu des équipements.

 

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

Laisser une réponse

P